Numéro 507 - 06.07.2008 - 3 Tammuz 5768       Imprimer

SECURITE

Embuscade

Des Palestiniens ont tenté de dresser une embuscade, dans la nuit de jeudi à vendredi, contre une unité de Tsahal qui opérait dans le secteur de Naplouse.
Des lanceurs de pierres et de cocktails Molotov, jeunes pour la plupart, ont d’abord forcé une jeep a s’immobiliser et les militaires qui l'occupaient à s’en extraire pour disperser les manifestants, lorsque des miliciens palestiniens ont actionné des charges explosives, dissimulées un peu plus tôt à cet endroit.
Aucun soldat n’a été blessé, tandis qu’un véhicule de l’armée a été sérieusement endommagé.

Nassrallah : "nouvelles révélations"

Selon l’édition de vendredi du quotidien israélien Maariv, qui citait des sources saoudiennes, Hassan Nassrallah a l’intention de faire de «nouvelles révélations» sur la nature, les «principes et l’arrière-plan tactique», de l’opération qui a mené à l’enlèvement des deux militaires de Tsahal, Eldad Réguev et Ehud Goldwasser, le 12 juillet 2006.
Le Secrétaire général du Hezbollah a annoncé que la publication de ces informations constituera le «cadeau de bienvenue» aux détenus libanais qui, selon lui, seront bientôt libérés et «rentreront chez eux» pour être «célébrés par toute la nation».

Affaire Dana Baneth

Le mouvement des «Hommes libres de Galilée» - qui a déjà revendiqué plusieurs assassinats de civils israéliens, le massacre perpétré à l’académie religieuse du Merkaz Harav, en mars dernier, le récent «attentat à la pelleteuse», dans le centre de Jérusalem, et à propos duquel les spécialistes du renseignement israéliens sont divisés, certains penchant pour la thèse de «l’organisation fictive», «fantomatique», du mythe et du simple «prête-nom», tandis que d’autres y voient plutôt une structure ultra-clandestine, très disciplinée, recevant ses ordres «de l’extérieur» et composée de «cellules dormantes» capables de frapper avant de retourner se fondre parmi la population arabe d’Israël - a annoncé qu’il détient la jeune Dana Baneth, une israélo-américaine disparue à Tibériade, en 2003, et qu’il est prêt à «fournir des informations sur son sort», aux conditions subséquentes : si l’Etat hébreu relâche six arabes israéliens, membres du Djihad islamique, condamnés à de longues peines de détention pour leur participation directe à des attentats visant des civils, les «Hommes libres de Galilée» remettront au «régime sioniste» un enregistrement de «la jeune colonialiste qui pourra s’adresser à sa famille et à son gouvernement».

La seconde phase du «processus» consistera à mettre au point un «échange de prisonniers» qui permettra à Dana Baneth de «rentrer en Palestine occupée» en échange de plusieurs centaines de détenus.
Dans son édition du week end, le journal Al Qods Al-Arabi, qui paraît à Londres, précisait que le porte-parole du mouvement a fait parvenir à sa rédaction une photo de l’otage, sans fournir plus de détails concernant la date de ce cliché.
En début de semaine, le quotidien panarabe, connu pour ses positions radicalement pro-palestiniennes, avait même publié un échange de emails entre l’un de ses journalistes et le représentant du mouvement qui, pour la première fois, jetait quelque lumière sur l’idéologie dont il se réclame et sur son histoire.
De ces «révélations», il ressort notamment que le groupe a été fondé en 2002, en Israël, mais n’est passé à l’action que deux ans plus tard, lorsque le «martyr» Mahmoud Al Hativ essaya de dérober l’arme d’un policier avant d’être abattu par celui-ci.
Les objectifs de l’organisation sont clairement définis : il s’agit de «libérer l’homme palestinien et la terre palestinienne», en faisant notamment «régner l’effroi au sein de la société sioniste». Quant aux «moyens, ils ne peuvent qu’être militaires, car la voie diplomatique est dénuée de toute valeur».
Enfin, les Palestiniens sont invités à «se soulever à travers toute la Palestine», et les députés arabes à «démissionner dans les meilleurs délais».


JUSTICE

Destruction de la maison du terroriste responsable de l'attentat de Jérusalem

Le chef du gouvernement israélien, Ehud Olmert, a déclaré jeudi soir, qu'il fallait prendre des mesures de dissuasion contre les terroristes potentiels en détruisant la maison des deux arabes israéliens ayant perpétré les deux derniers attentats dans la capitale.
Le conseiller juridique du gouvernement, Meny Mazouz, a pour sa part indiqué qu'il n'y avait pas "d'empêchement" à appliquer cette mesure, bien que celle-ci soit de nature "à engendrer des difficultés juridiques".


NOUVELLES BREVES

Israel, le 04/07/08

Etranger : L'opération commando grâce à laquelle Ingrid Bétancourt et 14 autres otages ont été libérés, et comparée par la presse à "un film de James Bond", a été programmée par les forces israéliennes, qui ont également entrainé l'équipe. "Il n'y a pas de précédent historique à une opération aussi parfaite ; sauf dans les commandos israéliens" a déclaré l'ancienne sénatrice colombienne, avant même d'en être informée.

Social : Le ministère des Affaires sociales et la fondation Or Shalom recherchent actuellement des familles d'accueil pour élever des enfants défavorisés. Cinq couples ayant occupé cette fonction ces dernières années achèvent prochainement leur mission et doivent être remplacés. "Ces enfants sont devenus une part entière de notre vie" a témoigné l'une de ces familles qui a pris soin de onze petits démunis.

Politique : La présidente du Conseil pour les droits de l'enfant, Nadia Hilou, députée travailliste, a décidé d'interrompre le Conseil en raison d'un conflit avec Zahava Galon (Meretz), vice-présidente de la Lutte contre la prostitution et le proxénétisme, à propos de l'utilisation d'une salle de réunion commune.

Sécurité : Plus de 400 activistes d'ultra-gauche et palestiniens protestent violemment contre la construction du mur de sécurité à Kfar Naalin, à l'ouest de Ramallah. Les forces de Tsahal ont dû disperser les manifestants qui lançaient des pierres, des cocktails Molotov et enflammaient des pneus.

Social : Après 83 jours de grèves partielles, les travailleurs sociaux reprendront leur service normalement dès dimanche. Le ministère des Affaires sociales et le Trésor public sont parvenus à un accord comprenant 221 nouvelles clauses, dont 170 seront appliquées dans l'immédiat et les autres en début 2009.

Société : Un homme de 40 ans, bien connu des services de police et habitant d'Ashdod, a été éliminé cette nuit, probablement selon les autorités, dans le cadre d'un "règlement de compte dans le milieu de la pègre locale".


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde le 04/07/08

USA : Des chercheurs de l'université de Harvard ont démontré scientifiquement que la force de la conscience pouvait entrainer des changements physiologiques. Selon ces découvertes, la méditation, le yoga et la prière auraient des répercussions sur certains gènes.

VATICAN : Le pape Benoît XVI qui se rendra en France du 12 au 15 septembre prochains pour un pèlerinage à Lourdes, prévoit de faire escale à Paris pour y rencontrer le président Nicolas Sarkozy et des représentants de la communauté juive française.

IRAN : Téhéran doit répondre aujourd'hui à une offre de coopération des grandes puissances afin de régler la question du programme nucléaire, d'après Saïd Jalili, le négociateur en chef iranien sur le nucléaire.

ZIMBABWE : Dans un communiqué, l'Union européenne a appelé à l'organisation rapide de nouvelles élections "libres, démocratiques et transparentes". Le président Robert Mugabe avait déclaré dans un discours auparavant qu'il refusait de dialoguer avec l'opposition tant qu'elle ne reconnaissait pas son autorité.

BELARUS : Un attentat à la bombe lors d'un concert en plein air à Minsk, la capitale du Belarus, a été perpétré cette nuit, blessant plus d'une cinquantaine de personnes. Le concert avait été donné en l'honneur de la fête nationale, devant le mémorial de la "Ville héroïne". Pour l'instant, aucune revendication n'a été communiquée.

SUEDE : Huit mineurs bloqués depuis hier, après un incendie dans une mine profonde de 1.250 mètres, ont tous été remontés sains et saufs à la surface par des sauveteurs.

BIRMANIE : Un ferry transportant 82 personnes a fait naufrage dans le delta de l'Irrawaddy; seuls 44 passagers ont pu être secourus, tandis que les 38 autres ont péri noyés.

Fermer la fenêtre