Numéro 471 - 23.05.2008 - 18 Iyyar 5768       Imprimer

A LA UNE

Assad "exige les terres syriennes occupées du Golan"

Le Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a rencontré jeudi après midi le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, afin d’aborder ensemble la question des pourparlers de paix «indirects» avec la Syrie, actuellement menés sous l’égide de la Turquie.

Revenant sur une formule qu’il a souvent prononcée ces dernières semaines, le chef du gouvernement israélien a d’emblée déclaré : «Les Syriens savent ce que nous voulons, et nous savons ce qu’ils veulent».
Il a ajouté que l’Etat hébreu avait l’intention de persévérer dans un double processus diplomatique, en menant des discussions (qu’il a qualifiées de «sérieuses et fondamentales») avec l’Autorité Palestinienne, et simultanément, avec le pouvoir de Damas.

Olmert a également répété que les Israéliens sont prêts à faire de «douloureuses concessions» afin de parvenir à un dénouement pacifique du conflit qui les oppose à leur puissant voisin du Nord, lequel a d’ailleurs peu après réagi de façon cinglante : «Olmert ne fait aucune concession et n’a mal nulle part», a notamment affirmé le Dr Mohsen Bilal, ministre syrien de l’Information, dans un entretien accordé à la chaîne arabe Al-Jazeera, avant de souligner que «la Syrie n’a jamais nié que le Hamas et le Hezbollah, avec lesquels elle s’identifie clairement, bénéficient de sa part d’un soutien politique».
Il a enfin précisé qu’avant tout, le régime baasiste «exige» qu’Israël se retire «des terres syriennes occupées du Golan».

Le leader de l’opposition israélienne, Binyamin Nethanyahou, a pour sa part évoqué à Tel Aviv, dans la soirée de jeudi, devant des membres de sa formation, l’annonce de la reprise du dialogue entre l’Etat hébreu et le gouvernement de Bachar El Assad, en assurant «qu’il existe aujourd’hui un consensus très large, à gauche, au centre et à droite de l’échiquier politique, pour empêcher que des négociations servent de cité-refuge à des personnalités publiques en difficulté avec la justice».


DIPLOMATIE

Bernard Kouchner perplexe

Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a déclaré dans un entretien accordé au journal arabe Al-Ayam, et publié jeudi, être «sceptique quant aux chances que soit signé un accord de paix israélo-palestinien avant fin 2008».

Il a ajouté que «si l’on observe les faits dans leur objectivité, il y a de sérieuses raisons d’être perplexe».
En milieu de matinée, Kouchner s’est entretenu avec son homologue israélienne, Tsipi Livni, à Jérusalem. Evoquant la reprise du processus diplomatique avec le régime de Damas, celle-ci a notamment déclaré au cours de leur rencontre : «L’Etat d’Israël aspire depuis toujours à la paix avec ses voisins, mais la Syrie doit comprendre qu’il lui faut mettre un terme définitif à l’aide qu’elle apporte aux organisations terroristes comme le Hamas et le Hezbollah».


CULTURE

Minimal Compact à Tel Aviv

Alors que l’heure est à la reformation des groupes qui ont fait l’actualité musicale des années 70 et 80, la presse israélienne annonce avec ferveur le retour, pour deux concerts qui auront lieu les 8 et 9 juillet prochains à Tel Aviv, de Minimal Compact, un ensemble longtemps considéré comme «l’ambassadeur artistique d’Israël en Europe».

La discographie de Minimal Compact comporte des œuvres écrites pour des ballets, des films d’avant-garde, et plusieurs albums où s’enchevêtrent influences ethniques et atmosphères électroniques, poésie et motifs bibliques. Ils sont aujourd’hui considérés par tous les spécialistes comme précurseurs de la world music, laquelle allait s’imposait à partir des années 90.
«Raging Souls» (2002), un long métrage du réalisateur israélien Nathan Mandelbaum, a retracé l’histoire de ce groupe dont les membres sont aujourd’hui dispersés entre Tel Aviv, Londres, Amsterdam et Bruxelles.

Adaptation israélienne de "La montagne de Dieu", d'Erri de Luca

Mise en scène par Dani Horowitz, et interprétée par le célèbre comédien israélien Albert Illouz, l’adaptation dramaturgique de «Montedidio» - roman d’Erri de Luca publié aux éditions Gallimard, qui a notamment obtenu en France le Prix Fémina Etranger en novembre 2002 - vient d’être sélectionnée par le prestigieux théâtre Mercadante, à Naples, où elle sera présentée au public italien en février 2009.

Hantée par la mémoire du génocide hitlérien, fortement marquée par la religiosité hébraïque, et traduite en une quinzaine de langues, l’œuvre d’Erri de Luca, qui comporte notamment un commentaire sur le Pentateuque (traduit en français par Danièle Valin sous le titre «Première heure», éditions Rivages, 2000), est considérée par la critique comme une des entreprises littéraires les plus saisissantes d’aujourd’hui.
Avec «Montedidio» («La montagne de Dieu»), qui a pour cadre l’Italie des années soixante, il raconte l’histoire de l’amitié entre un adolescent de treize ans, et un vieux cordonnier juif, revenu de l’univers concentrationnaire nazi.

Issu d’une famille bourgeoise catholique, Erri de Luca a rompu très tôt avec son milieu pour s’engager dans le militantisme révolutionnaire et devenir l’un des principaux leaders de «Lotta Continua», mouvement d’ultra-gauche fondé en 1969, dont certains membres ont par la suite été impliqués dans des attentats, durant les «années de plomb» italiennes.
L’auteur de «Montedidio» se consacre aujourd’hui à l’écriture, à l’étude des textes bibliques, de l'hébreu, mais aussi à l’alpinisme, qu'il conçoit comme une pratique spirituelle, et auquel il a dédié des textes magnifiques.


SECURITE

Barak : "Rendre la paix possible"

Pour la première fois depuis l’annonce officielle, mercredi matin, de la reprise des pourparlers de paix entre l’Etat hébreu et la Syrie, Ehud Barak, le ministre israélien de la Défense, a abordé publiquement cette nouvelle, jeudi après midi, au cours d’un discours prononcé devant des réservistes de Tsahal.

«Bien que les Syriens comprennent que les concessions doivent être réciproques, nous sommes encore loin de la signature d’un accord», a-t-il notamment déclaré, avant d’ajouter : «Chacun sait parfaitement que des sacrifices douloureux seront nécessaires». Selon le chef du parti Travailliste, «la puissance militaire et dissuasive de l’armée israélienne a tout d’abord pour objectif d’éviter la guerre et de rendre la paix possible, et dans cette perspective, le rapprochement avec la Syrie revêt une grande importance».


JUDAISME

H. Druckman démis de ses fonctions

Le rabbin Haim Druckman, reponsable des conversions au judaïsme, a reçu sa lettre de licenciement au début de la semaine, du bureau du Premier ministre, mettant fin à ses fonctions à ce poste, qu'il occupe depuis quatre ans.

Remis en question par le Grand tribunal rabinique il y a plusieurs semaines (voir notre article), la raison officiellement invoquée est l'âge de Druckman (75 ans), nommé à l'époque par Ariel Sharon, pour "pousser" la conversion de 300.000 non juifs émigrés en Israël.

Pèlerinage en Galilée

Des centaines de milliers de personnes sont attendues jeudi soir, à Méron, dans le nord d’Israël, pour y commémorer, par des chants et des feux de joie, la «Hiloula» (anniversaire de la disparition) de Rabbi Siméon Bar Yohaï, un maître hébreu de l’Antiquité, auquel la tradition juive religieuse attribue la rédaction du «Sefer Hazohar», ouvrage central de la mystique juive et chef d’œuvre de la littérature ésotérique universelle.

Alors que dans tout le pays des feux seront traditionnellement organisés à l'occasion de la fête de Lag Baomer, très tôt dans la journée, d’importants effectifs de pompiers ont commencé à se déployer, notamment dans cette région très boisée, afin de prévenir tout début d’incendie.


BOYCOTT D'ISRAEL

Karsenty relaxé

Nouveau rebondissement dans l’affaire de «la mort du petit Mohammed al-Dura», cet enfant palestinien devenu le «symbole de l’Intifada» dont France 2 a diffusé, le 30 septembre 2000, les images de l’agonie, qualifiées de «faux reportage», de «supercherie» et «d’imposture médiatique» par l’animateur du site Internet Media-Ratings, Philippe Karsenty.

Poursuivi en diffamation par la chaîne de télévision française et Charles Enderlin, son correspondant à Jérusalem, Philippe Karsenty, condamné en première instance, au mois d'octobre 2006, à 1000 euros d'amende, a été relaxé, mercredi 21 mai, par la 11ème chambre de la Cour d’appel de Paris.

Celle-ci a fait apparaître un doute sur l’authenticité des documents, tournés par un cameraman palestinien avant de faire le tour du monde entier, qui montrent Mohammed al-Dura, douze ans, fauché par une rafale d’arme automatique dans les bras de son père, au cours d’un accrochage entre Tsahal et des miliciens palestiniens.

Selon le journaliste Charles Enderlin, il s’agissait de balles tirées depuis une position israélienne.

La cour a toutefois considéré, après le visionnage des dix huit minutes de rushes, que rien ne permet d’écarter les avis professionnels concluant au «trucage» dont Karsenty, que les juges estiment légitimé à exercer son «droit à la critique», n’a néanmoins pas fourni la preuve.

Dans un communiqué, France 2 a fait part de sa décision de se pourvoir en cassation.


JUSTICE

Evangiles incendiés

Le conseiller juridique du gouvernement, Meny Mazouz, a demandé à la police d’ouvrir une enquête sur les circonstances exactes dans lesquelles Ouzi Aharon, le vice-maire de Or Yehuda, a pris part à la destruction par les flammes de plusieurs centaines d’exemplaires du Nouveau Testament, distribués dans certains quartiers «laïcs», ou pauvres, de la ville, par des missionnaires chrétiens. Ces derniers, très actifs dans la région, ont par ailleurs inauguré une série de «visites guidées» des églises locales, destinées à accueillir les enfants de la ville.


ECONOMIE

Flambée de l'or noir

Pour la onzième fois en treize jours, un nouveau record absolu du prix du baril a été enregistré sur les marchés mondiaux, mercredi, avec une hausse de 3,3% par rapport à son cours de la veille, qui a atteint à la clôture, 133.17 dollars.


COMMUNIQUE

BHL à l'honneur

L’Université Hébraïque de Jérusalem remet un Doctorat Honoris Causa à Monsieur Bernard-Henri Lévy, philosophe, écrivain et ami d’Israël, dimanche 1er juin 2008 à partir de 17h00, Amphithéâtre Rothberg, Mont Scopus, Université Hébraïque de Jérusalem, Israël.

Paris, 21 mai 2008 – Dans le cadre de la prochaine Assemblée des Gouverneurs, l’Université Hébraïque de Jérusalem aura la fierté de remettre un Doctorat Honoris Causa à Monsieur Bernard-Henri Lévy, écrivain, philosophe et ami d’Israël, au cours d’une cérémonie qui se déroulera le dimanche 1er juin 2008, à Jérusalem. Bernard-Henri Lévy sera accompagné de ses proches, notamment de ses enfants Antonin Lévy et Justine Lévy, romancière, et de Mademoiselle Arielle Dombasle, artiste lyrique et actrice.

Bernard-Henri Lévy a accepté cette distinction en raison de son attachement aux valeurs de l’Université Hébraïque de Jérusalem, mais aussi en hommage à Jean-Paul Sartre, qui fut récipiendaire d’un Doctorat Honoris Causa de l’Université Hébraïque de Jérusalem en 1976, seul honneur qu’il ait jamais accepté. Ce fut sous l’égide et dans la revue de Jean-Paul Sartre, « Les Temps Modernes », que Bernard-Henri Lévy publia son tout premier texte.

Bernard-Henri Lévy recevra ce Doctorat Honorifique pour sa fidélité envers Israël, son action exemplaire contre l’injustice, l’intolérance, les atteintes à la démocratie et son exceptionnelle contribution à la compréhension du monde. Témoin engagé de son époque, Bernard-Henri Lévy est un homme aux talents multiples, écrivain, philosophe, cinéaste et reporter de guerre.

Le lundi 2 juin 2008 à 19h30, Bernard-Henri Lévy donnera également une conférence sur le thème « L’étrange expérience de la souveraineté juive », à l’auditorium Gilbert de Botton, centre Mishkenot Shaananim, quartier Yemin Moshe (Jérusalem).
Né en Algérie le 5 novembre 1948, Bernard-Henri Lévy a reçu le Prix Scopus 2006 des Amis français de l’Université Hébraïque de Jérusalem.

A propos de l’Université Hébraïque de Jérusalem (UHJ) : Créée en 1918 (pose de la première pierre), l’Université Hébraïque de Jérusalem a pour mission, en tant que navire amiral de la recherche et de l’instruction universitaire en Israël, de garantir l’excellence de la science, de la technologie et de l’éducation israélienne pour le futur dans les domaines de l’agriculture, de l’environnement, des nanotechnologies et des neurosciences. Parmi les fondateurs de l’UHJ figurent notamment Sigmund Freud et Albert Einstein. Classée en 2007 selon le critère d’excellence académique au « Top 100 Jing Tao University de Shangaï » des meilleures universités au monde, l’UHJ accueille chaque année des milliers d’étudiants de toutes origines et des chercheurs de renommée mondiale. L’approche interdisciplinaire de la recherche scientifique et technologique se traduit par des rencontres et des collaborations entre des scientifiques de toutes disciplines. Une partie de son budget de fonctionnement provient de la vente de licences réalisée par YISSUM, la société de transfert de technologies de l’UHJ qui commercialise les brevets des chercheurs de l’UHJ. Ces dernières années, les diplômés de l’UHJ ont compté cinq Prix Nobel en physique, économie, chimie. L’UHJ accueille l’un des meilleurs laboratoires au monde de recherche sur le cerveau, le CICN, Centre Interdisciplinaire de Calcul Neuronal.

Contact presse :

Hebrew University of Jerusalem
European office - Esther KAGAN – Press and PR Manager
Tel : +33(0)1 72 89 96 98 - Mob : 06 81 98 89 70
ekagan@uhjerusalem.org
www.hunews.huji.ac.il

Site d’informations sur Bernard-Henri Lévy


NOUVELLES BREVES

Israel, le 22/05/08

Politique : "Pour que les pourparlers avec la Syrie aient une chance d'aboutir, il faudrait d'abord qu'elle cesse de soutenir le Hezbollah et le Hamas" a affirmé Haïm Ramon lors de l'entretien avec Bernard Kouchner.

Economie : L'association des Kibboutzim organise un grand congrès qui aura lieu dimanche prochain et rassemblera toutes les organisations concernées par les réductions budgétaires.

Sécurité : Tsahal a du ouvrir le feu sur des manifestants menaçants près du passage Karni; il y aurait semble-t-il, plusieurs blessés.

Sécurité : Le camion qui a explosé ce matin dans la bande de Gaza transportait près de 5 tonnes d'explosifs.

Divers : Plusieurs incendies se sont déclarés à Petah Tikvah, depuis ce matin les pompiers luttent pour empêcher la propagation des flammes.

Société : Deux femmes handicapées ont été attaquées à Jérusalem par des adolescents Arabes; elles n'ont pas été blessées et la police a arrêté les coupables.

Sécurité : Le Hamas refuse les conditions proposées par Israël lors des discussions au Caire à propos de la trêve à Gaza, mais ses représentants sont prêts à revenir pour poursuivre les démarches.

Sécurité : Plusieurs obus de mortier sont tombés près de la barrière de sécurité à Kissoufim, il n'y a pas eu de blessé.

Société : Deux hommes armés et cagoulés ont braqué la poste de Petah Tikvah; ils ont réussi à s'enfuir en moto avec un butin de 100.000 shekels.

Insolite : Une femme a accouché dans le taxi qui la conduisait à l'hôpital, la mère et l'enfant se portent bien.

Nécrologie : Le professeur Yehezkel Shoshani, prestigieux zoologue israélien spécialiste des éléphants, a été tué lors de l'explosion du mini-bus à Adis Abeba mardi dernier.

Société : Le président Shimon Pérès remettra à l'occasion de la Journée d'hommage aux réservistes, des distinctions à 18 unités militaires.

Transports : A cause du brouillard, les avions qui devaient atterir ce matin à l'aéroport Ben Gurion, ont été redirigés vers Chypre.

Sécurité : Tsahal a arrêté cette nuit 10 palestiniens recherchés en Judée Samarie.

Sécurité : Une violente explosion a retentit près du barrage Erez au nord de la bande de Gaza, côté palestinien. On suppose qu'il s'agit d'un accident dans la préparation d'un attentat.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 22/05/08

Russie : Dmitri Medvedev le nouveau président, a estimé qu'il fallait poursuivre les discussions avec Washington au sujet du bouclier antimissile américain, mais a prévenu que Moscou réagirait "de façon adéquate" à toute décision unilatérale. (AFP)

Italie : La construction de centrales nucléaires de nouvelle génération a été programmée, selon les dires de Claudio Scajolaministre, le ministre du Développement économique.

Chine : Dernier bilan officiel : le séisme aura fait 51.151 morts et 29.328 disparus dans toutes les régions touchées, ainsi que 288.431 blessés.

Irak : Deux journalistes irakiens ont été tués, l'un à Bagdad et le second dans la province de Diyala.

USA : Le baril de pétrole a dépassé pour la première fois le seuil de 135 dollars, un nouveau record.

Syrie : Le ministre des Affaires étrangères a déclaré : "L'abandon du Golan par Israël ne constitue pas une condition syrienne, mais un droit fondamental du peuple syrien".

Chine : Les autorités ont annoncé avoir besoin d'au moins trois millions de tentes destinées aux victimes du récent tremblement de terre.

Niger : Les autorités ont annoncé que 45 soldats sont morts ce matin "dans un accident de la route".

Irak : Un journaliste de la télévision irakienne a été tué, ce matin, dans le centre de Bagdad.

Chine : Les organisateurs ont annoncé que la flamme olympique passera juste avant l'ouverture des jeux de Pékin, par la province du Sichuan.

Birmanie : Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon est arrivé ce matin pour convaincre le régime militaire d'accepter des opérations massives de secours au profit des 2,4 millions de sinistrés du cyclone Nargis.(AFP)

Fermer la fenêtre