Numéro 908 - 12.01.2010 - 26 Tevet 5770       Imprimer

A LA UNE

Nouvelle crise israélo-turque

Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a accusé Israël - lors d'une conférence de presse commune avec son homologue libanais, Saad El Hariri qu'il recevait à Ankara - de voler de l'eau au Liban, de violer son espace aérien, d'avoir utilisé des armes de destruction massive à Gaza, et a appelé le Conseil de sécurité de l'ONU à appliquer sur l'Etat hébreu - qui détient l'arme atomique et "menace la paix mondiale" - les mêmes pressions que sur Téhéran.

Par ailleurs, après la transmission l'année dernière d'une série télévisée anti-israélienne, un nouveau feuilleton diffusé en Turquie, accusant notamment les agents du Mossad de rapt de bébés, a provoqué la convocation par le vice ministre des Affaires étrangères de l'ambassadeur de ce pays en Israël.


DEFENSE

Barak : "Pas de larmes de crocodile"

Lors d'une présentation des résultats des essais particulièrement concluants du dispositif de protection aérienne contre roquettes et missiles intitulé "Calotte de fer", dans le bureau du ministre de la Défense à Tel-Aviv, Ehud Barak a "conseillé au Hamas à Gaza de bien peser les conséquences de ses actions, d'empêcher les tirs sur Israël, et de ne pas verser des larmes de crocodiles si Tsahal devait intervenir".

Suite au succès "au-delà des espérances" des tests intensifs de ce nouveau système, développé dans l'urgence, capable de se mesurer avec plusieurs tirs simultanés de missiles, roquettes Qassam, Graad et Katiouchas, et obus de mortier ennemis qu'il peut détruire en vol, l'armée israélienne à décidé de sa mise en service au cours de second semestre 2010.


Territoires disputés

Démission de Pinhas Wallerstein

Une des figures de proue des implantations depuis plus de 30 ans, Pinhas Wallerstein, actuel directeur général du Conseil de Judée Samarie, a présenté lundi sa démission - qu'il a expliquée par des différends avec le président de cette instance, Dany Dayan - à un moment considéré comme critique, où les dirigeants de Yesha sont engagés dans une lutte contre le gel de la construction dans les territoires.

Wallerstein a notamment mis en cause le manque de condamnation ferme des récentes manifestations d'insubordination de soldats de Yeshivot esder*, et estimé "de notre devoir d'agir pour que Tsahal ne soit pas impliqué dans des actions politiques telles la destruction et l'évacuation d'implantations, mais qu'il est interdit de permettre à des soldats en uniforme de porter atteinte à la sainteté de l'armée".

* Instituts talmudiques du sionisme religieux où les soldats combinent études religieuses et service militaire.


IRAN

"Les sanctions doivent viser les élites"

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a affirmé lundi soir que l'administration Obama, qui perd patience face au refus de Téhéran de mettre fin au programme nucléaire iranien, estimait que les sanctions les plus efficaces contre le régime des ayatollahs devaient viser les élites dirigeantes.

"Il est évident à tous qu'un groupe restreint de personnes qui sont impliquées dans la politique et les affaires, prend toutes les décisions en Iran, et nous pensons que les sanctions les plus intelligentes consistent à pouvoir créer des mesures permettant de porter atteinte à cette cible de décisionnaires" a déclaré la chef de la diplomatie américaine, qui a néanmoins précisé qu'une résolution définitive en ce sens n'avait pas encore été adoptéee.


LIBAN

Tirs sur des avions militaires israéliens

Un porte parole de l'armée libanaise a rapporté que des batteries anti-aériennes avaient tiré ce lundi matin sur quatre appareils de l'aviation de Tsahal volant à basse altitude, qui ont violé l'espace aérien du pays dans la région de MarjAyoun.
Le ministère israélien de la Défense s'est pour sa part refusé à commenter "les opérations de l'armée de l'air, ou toute allégation à ce sujet".

Rappelons que les autorités de Beyrouth se sont plaintes à plusieurs reprises du non respect par Israël de la résolution 1701 de l'ONU adoptée à la fin de la deuxième guerre du Liban, alors que Tsahal voit dans ces missions de reconnaissance le moyen d'empêcher des transferts d'armes du Hezbollah vers le sud du pays.


NECROLOGIE

Décès de Miep Gies

Miep Gies, la femme hollandaise qui a porté assistance à la famille d'Anne Franck, à qui elle apportait de la nourriture alors qu'elle se cachait à Amsterdam entre 1942 et 1944, et avait conservé son journal qu'elle a remis à la fin de la deuxième guerre mondiale à Otto Franck, seul survivant de la famille, est décédée à l'âge de 100 ans, après une brève maladie.


SPORTS

Peer qualifiée pour les huitièmes de finale

Après avoir accédé, la semaine passée, aux demi-finales d'Auckland, la championne de tennis israélienne Shahar Peer, classée 30e joueuse mondiale, s'est qualifiée lundi matin pour les huitièmes de finale du tournoi WTA de Hobart (Australie) en battant l'Australienne Olivia Rogowska sur le score de 6:3, 6:2.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 11/01/10

ETRANGER : Une touriste israélienne retenue en Ouzbékistan, après la découverte d'un chargeur de balles laissé par une amie qui sert dans les rangs de Tsahal, dans le sac de voyage qu'elle lui avait prêté, a été libérée par les autorités.

JUDEE SAMARIE : Le ministère des Finances a débloqué un premier budget de 30 millions de shekels destiné à dédommager les habitants de Judée-Samarie lésés par la mesure du gel de la construction dans les territoires. Le ministère de la Justice publiera d'ici la fin de cette semaine les critères d'éligibilité à des dédommagements.

SECURITE : L'armée a séparé des Israéliens de l'implantation de Havat Guilad et des agriculteurs palestiniens du village de Kfar Om A-Tan, qui se battaient entre eux.

ECONOMIE : La Banque d'Israël a rehaussé de 1% ses prévisions de croissance pour l'année 2010, estimée pouvoir s'établir à 3,5%. Par ailleurs, d'après ces prévisions, le taux de chômage pourrait reculer à 7% à la fin de cette même année.

KNESSET : Une commission a entériné, à la majorité absolue, la nomination de l'actuel secrétaire de la Knesset, l'avocat Eyal Yinon, au poste de conseiller juridique du parlement israélien, en remplacement de Nourit Elstein dont le mandat a pris fin.

JUSTICE : La Haute cour de justice a rejeté l'appel d'un chauffeur qui transportait dans son véhicule, en 2005, 24 travailleurs illégaux, et qui lors de sa fuite, après avoir été interpellé par la police, avait provoqué un accident causant la mort de 3 femmes et faisant de nombreux blessés. Le tribunal a confirmé le verdict de 20 ans de prison dont deux avec sursis.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 11/01/10

YEMEN : Le président américain, Barack Obama, a déclaré que la lutte contre Al-Qaïda resterait centralisée en Afghanistan et au Pakistan, et que des soldats ne seraient pas mobilisés, notamment au Yémen et en Somalie, qui bénéficieront néanmoins de l'assistance des Etats-Unis dans leur combat contre le terrorisme.

MALI : La branche maghrébine de l'organisation terroriste Al-Qaïda a menacé d'exécuter Pierre Camate, un travailleur humanitaire français capturé en Novembre dernier, si d'ici 20 jours, 4 islamistes n'étaient pas relâchés des prisons maliennes.

IRAK : L'armée britannique a annoncé qu'elle ouvrait une enquête sur les conditions du décès d'une femme de 62 ans, suite aux affirmations de son fils selon lesquelles sa mère a été violentée par des soldats anglais, en 2006 à Bassorah, qui l'ont ensuite mise à mort. Son autre fils, recherché par les forces de l'ordre, avait été tué lors d'échanges de coups de feu alors qu'elles s'apprêtaient à l'arrêter.

ANGOLA : Deux personnes ont été arrêtées en Angola, suspectées d'être impliquées dans le mitraillage, en fin de semaine passée, du bus des joueurs de football de l'équipe du Togo venus participer à la Coupe africaine des Nations.

SYRIE : Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki, est arrivé à Damas où il rencontrera le président Bachar el Assad, et son homologue Walid al Mouallem.

COREE DU NORD : Selon le délégué spécial de l'administration américaine en Corée du Nord, la situation des droits de l'Homme dans ce pays est "effroyable", et devra être fondamentalement changée avant que Pyongyang ne puisse prétendre à une normalisation de ses relations avec les Etats-Unis.

Fermer la fenêtre