Numéro 878 - 19.11.2009 - 2 Kislev 5770       Imprimer

A LA UNE

La Syrie devrait refuser la médiation française

"Olmert nous a fait confiance, mais Netanyahou ne le souhaite pas. C'est son choix" a déclaré mercredi le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d'une conférence de presse à Rome, estimant néanmoins peu probable que Damas accepte l'offre de médiation de la France pour les négociations de paix israélo-syriennes.

"La France prend maintenant le rôle qui nous était dévolu" lors du round précédent des pourparlers entre ces deux pays, a ajouté le chef du gouvernement turc, "mais sans être absolument sûr de la position de Bachar el Assad sur cette question, et selon ce que j'ai entendu de lui, il n'a pas l'intention d'accepter une telle alternative".

Lors du conseil des ministres de dimanche, le PM israélien, Benjamin Netanyahou avait déclaré que "des négociations directes sont préférables. Mais s'il faut un médiateur, il est souhaitable qu'il soit impartial. Or le chef du gouvernement turc ne nous a pas donné l'impression objective qu'il puisse l'être, et si la France accepte ce rôle, nous sommes d'accord".


SECURITE

Raid israélien à Gaza

En représailles au tir d'une roquette, mardi matin, sur le Néguev occidental, des appareils de l'armée de l'air de Tsahal ont bombardé dans la nuit de mercredi à jeudi, un entrepôt de munitions et deux souterrains de contrebande dans la région de Han Younès.

Des responsables du Hamas ont déclaré à l'agence Reuters que le raid israélien a fait trois blessés palestiniens, sans préciser leur état.

La roquette palestinienne s'était abattue mardi sur un terrain vague de la région de Sdot Néguev, sans faire ni victime ni dégâts, et faisait suite à deux autres tir de Kassam, le premier en début de semaine passée aux alentours de Sdérot, et l'autre vendredi soir dernier.

Selon Tsahal les terroristes palestiniens de la bande de Gaza ont tiré en tout 15 roquettes et obus de mortier sur Israël durant le mois d'octobre.


JERUSALEM

"Otez vos mains de Jérusalem"

Au lendemain de l'accord donné au lancement d'un projet immobilier d'envergure à Guilo, une centaine d'habitants du quartier "Nof Tsion" de Jérusalem-est à proximité de Jabel Moukaber, a assisté à la pose de la première pierre de la phase deux de ce faubourg, qui prévoit la construction de 105 nouveaux logements.

Un des participants à cette cérémonie, le député Likoud Dany Danon a déclaré : "Je transmets un message au président Obama : Otez vos mains de Jérusalem! Elle appartient au peuple juif, et nous avons pleinement le droit d'y habiter et d'y faire grandir nos enfants. Il y a 12 ans, Netanyahou était également Premier ministre, et Clinton et Madeleine Albright ont exigé que l'on ne construise pas à Jérusalem et à Har Homa. Regardez! C'est aujourd'hui un quartier exceptionnel".


NEGOCIATIONS ISRAELO-PALESTINIENNES

"Dangereuse démoralisation des Palestiniens"

Alors que de nombreux pays ont condamné l'autorisation donnée par les autorités israéliennes de construire 900 nouveaux logements dans le quartier de Guilo à Jérusalem - dont la France, la Russie, la grande Bretagne et la Suède - le président Obama a déclaré que ce projet "complique les efforts de l'administration américaine pour faire redémarrer les négociations de paix".

Dans une interview accordée à la chaine Fox, Barack Obama a assuré que la construction à Guilo "ne changera pas Israël en un endroit plus sûr", et ajouté que "des mesures de ce type rendent les tentatives d'apporter la paix à la région encore plus difficiles, et conduisent à la démoralisation des Palestiniens, susceptible d'être très dangereuse".

Par contre, la candidate républicaine à la vice présidence des Etats-Unis lors des dernières élections, Sarah Palin, a critiqué le président américain pour son opposition à la construction israélienne dans les territoires, affirmant l'administration n'avait absolument aucun droit à la contester.


HAMAS

1,4 million de dollar contre un soldat israélien

Une association "caritative" de Gaza, liée au Hamas et dénommée "Le comité", a offert la somme de 1,4 million de dollar - dans un message envoyé par email à des résidents en Israël - à tout celui qui apportera son aide au kidnapping d'un soldat israélien.

Le directeur de cette association, Oussama Kahlout, a déclaré que cette offre vient en réaction aux actions "similaires" d'une organisation israélienne qui a proposé de l'argent aux Gazaouis, en échange d'informations sur Guilad Shalit.


IRAN

Le "non" officiel de l'Iran

L'Iran a officiellement annoncé ne pas avoir l'intention d'accepter la proposition des puissances occidentales de transférer 75% de l'uranium en sa possession à la Russie et à la France, pour y être transformé en barres de combustible nucléaire, conformément au projet d'accord établi à Vienne le 22 octobre dernier, sous l'égide de l'AIEA.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Manousher Mottaki, a précisé qu'"après avoir fait des vérifications techniques", son pays a décidé ne pas accepter que l'uranium sorte de son territoire sans contrepartie immédiate, mais que Téhéran exige qu'un échange soit fait simultanément, et en Iran.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 18/11/09

POLITIQUE : Le chef du groupe parlementaire de Kadima, Dalia Itsik, a pris à partie le PM Benjamin Netanyahou, à la Knesset, lui demandant s'il savait "dans quelle direction il dirige le pays". Concernant le gel du processus de paix elle a affirmé "Vous vous illusionnez que le silence actuel est bénéfique. Le pays, sous votre conduite, est totalement bloqué".

JERUSALEM : Des employés de la mairie de Jérusalem, assistés des forces de l'ordre, ont détruit un bâtiment illégal, dans le village de Silwan à l'est de la capitale israélienne. Des manifestants arabes ont jeté des pierres dans leur direction, sans faire de blessés.

DIPLOMATIE : Le ministre israélien des Affaires étrangères qui a rencontré son homologue français Bernard Kouchner, a assuré à ce dernier que le quartier de Guilo à Jérusalem - où vient d'être autorisée la construction de 900 nouveaux logements - fait partie intégrante d'Israël, au même titre qu'Herzeliyah ou Tel-Aviv.

SOCIETE : Plusieurs dizaines de manifestants se sont réunis devant les bureaux du ministère de l'Intérieur. Ils exigent du ministre Elie Yishaï d'accorder aux enfants des travailleurs immigrés un statut légal "ou de démissionner".

SANTE : Un 51e cas de décès du à la grippe A a été enregistré en Israël. Il s'agit d'une femme de 35 ans qui souffrait également de maladies chroniques.

ENVIRONNEMENT : Le contrôleur de l'Etat, le juge Miha Lindenstrauss, a recommandé aux autorités de reconsidérer la création d'un village de vacances sur la plage "Palmahim", l'utilité de ce projet, qui porte atteinte à l'environnement, n'ayant pas été établie conformément aux critères d'usage.

JUSTICE : La garde à vue de deux gardes-frontières, accusés d'avoir violenté un jeune palestinien de Jérusalem-est, mardi dans la soirée, a été prolongée de cinq jours par un tribunal de la capitale.

ECONOMIE : Le dollar s'est renforcé ce mercredi de 0,053% face à la monnaie israélienne et son cours à clôturé à 3,77 shekels. L'euro s'est pour sa part bonifié de 0,392% à 5,6399 shekels.

SOCIETE : La Knesset a entériné en 1ere lecture la proposition de loi visant à infliger une amende de 5000 shekels (près de 1000 euros) à ceux qui se gareront indument sur des places réservées aux handicapés.

GUILAD SHALIT : Le père de l'otage israélien du Hamas a déclaré à l'issue de sa rencontre avec le ministre français Bernard Kouchner à Jérusalem que la France poursuit sans relâche ses effort pour tenter d'obtenir la libération de Guilad. "Nous les remercions infiniment pour ces actions" a ajouté Noam Shalit.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 18/11/09

REPUBLIQUE TCHEQUE : Le film anti-islamique "Fitna" du député de l'extrême droite néerlandaise, Geert Wilders, sera projeté à la du mois devant le Sénat tchèque.

CHINE : Le président américain, Barack Obama, a clôturé ce mercredi sa visite en Chine par une rencontre avec le PM chinois, Wen Jiabao, et, pendant cinq minutes, avec son demi-frère qui habite le pays.

FRANCE : L'équipe de France de football s'est qualifiée pour le Mondial en battant l'Irlande.

IRAK : Le vice président irakien, Tarik al-Hashami, a apposé son veto à la loi des élections, votée par le parlement la semaine dernière, ce qui risque de reporter ce scrutin prévu au mois de janvier prochain. Il exige notamment que des sièges supplémentaires soient alloués à des Irakiens séjournant à l'extérieur du pays, principalement des musulmans sunnites.

AFGHANISTAN : La secrétaire d'Etat américaine, Hilarry Clinton, est arrivée pour une première visite en Afghanistan depuis sa prise de fonction, à la veille de la seconde investiture du président Hamid Karzaï.

ALLEMAGNE : Le gouvernement de Berlin a prolongé la mission des militaires allemands d'une année en Afghanistan, et de six mois au sud Liban.

SOMALIE : Le Maersk Alabama, un porte-conteneurs américain, a de nouveau été attaqué par des pirates somaliens que l'équipage a réussi à mettre en fuite, en leur tirant dessus. En avril dernier des pirates avaient déjà capturé le commandant de ce même navire, délivré ensuite par un commando spécial.

ETATS-UNIS : De janvier à octobre 2009, 140 soldats de l'armée américaine ont mis fin à leurs jours, soit autant que pour l'ensemble de 2008, qui constituait déjà un triste record de ces 30 dernières années.

GRANDE BRETAGNE : Un tribunal britannique a acquitté un homme souffrant de troubles du sommeil, qui a tué sa femme pendant qu'il dormait - convaincu "avoir affaire" à un malfaiteur, et qui s'est rendu compte du décès de son épouse à son réveil.

ETATS-UNIS : Repoussant les critiques de juger les responsables des attentats du 11 septembre par un tribunal fédéral, le président Obama a estimé que leur principal instigateur, Khaled Cheikh Mohammed, sera reconnu coupable et condamné à mort par la Justice américaine.

Fermer la fenêtre