Numéro 872 - 05.11.2009 - 18 Heshvan 5770       Imprimer

A LA UNE

L'absurdité d'accuser Israël

"L'arraisonnement du navire (contenant des armes iraniennes) par la marine militaire israélienne dévoile cette grande absurdité : D'un coté l'Iran envoie des armes à des nids de terroristes pour tuer nos citoyens, et de l'autre le rapport Goldstone pointe un doigt accusateur sur Israël" a déclaré mercredi soir le Premier ministre Netanyahou.

Le chef du gouvernement israélien a également affirmé que "celui qui avait encore besoin d'une preuve absolue que l'Iran continue d'envoyer des armes aux organisations terroristes, vient de l'avoir aujourd'hui, de la manière la plus claire et éclatante possible".

Le vice premier ministre Sylvan Shalom a pour sa part assuré que la saisie de ces centaines de tonnes d'armes prouve "à quel point l'Occident se trompe dans ses tentatives de négocier avec l'Iran, impliquée jusqu'au cou dans le terrorisme, et qui fait tout pour ébranler la stabilité du Moyen-Orient".


DEFENSE

Interception d'armes iraniennes en pleine mer

Des centaines de tonnes d'armement iranien à destination du Hezbollah ont été saisies par une unité d'élite de la marine de Tsahal qui a pris d'assaut, dans la nuit de mardi à mercredi, à quelque 200 km des côtes israéliennes au large de Chypre, le FRANCOP, un navire marchand battant pavillon d'Antigua, qui a été conduit au port d'Ashdod.

L'équipage qui ne semblait pas savoir que 36 des 400 containers transportés contenaient des armes, n'ont opposé aucune résistance au commando israélien composé de treize hommes.

Un premier inventaire réalisé fait état de plus de 3000 missiles et obus, sans compter munitions, grenades et autres armes, "en quantité suffisante pour plus d'un mois de combats intensifs contre Israël" a estimé le commandant en chef des forces maritimes israéliennes.


AUTORITE PALESTINIENNE

Pour un Etat binational

Le chef de la délégation des négociateurs de l'Autorité Palestinienne pour le processus de paix, le Dr. Saeb Arekat, a estimé que le peuple palestinien pourrait abandonner l'idée de la création d'un pays indépendant, et se pencher sur celle de l'adoption d'un Etat commun avec les Israéliens.

Selon lui, les implantations de Judée Samarie "mordent" dans le territoire de la future Palestine, et notamment pour cette raison, "il est préférable de se focaliser sur un seul Etat qui permettra aux musulmans, aux juifs et aux chrétiens de vivre ensemble dans l'égalité".


BOYCOTT D'ISRAEL

Des oeufs sur l'ambassadeur d'Israël en Turquie

L'ambassadeur d'Israël en Turquie, Gabi Levy, a été pris à partie par des étudiants, au campus universitaire de la ville de Trabzon, qui l'ont ensuite poursuivi en lui lançant des œufs, et ont tenté de forcer sa voiture. La police a réussi à les empêcher de porter atteinte au diplomate israélien.

Selon le porte parole du ministère des Affaires étrangères à Jérusalem, cet évènement était "limité, mais prévisible (…) et les manifestations d'hostilité ne nous font pas peur. Les agitateurs tentent d'empêcher nos personnalités de se déplacer et de présenter la position d'Israël aux populations locales, mais nous ne les laisserons pas faire".


SOCIETE

10.000 invités à un mariage hassidique

Le jeune fils du Admour* de la Hassidout Tsanz - une des plus importantes d'Israël qui compte environ 5.000 familles - Meir Meshoulam Halberstam, âgé de 19 ans, s'est marié mercredi soir à Natanaya avec sa cousine, en présence de plus de 10.000 invités, dont les principales personnalités du monde orthodoxe israélien.

* acronyme de Adoneinou, Moreinou Verabeinou = Notre maitre, enseignant et rabbin

Selon le chef chargé de la réception, 19.000 assiettes, 1.800 poulets, 800 kilos de viande, 1,2 tonne de gefilte fish (carpe farcie), et une H'ala (pain de fête) d'une longueur de 30 mètres ont étés préparés pour l'occasion.


SPORTS

Peer en Indonésie

La championne israélienne de tennis, Peer Shahar, rencontrera ce jeudi la joueuse slovaque Magdalena Rybarikova, à Bali en Indonésie, pour une première participation israélienne à une compétition sportive dans le plus grand pays musulman au monde. En cas de victoire, elle rencontrera au tour suivant la française Marion Bartoli, classée 12e joueuse internationale.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 04/11/09

POLITIQUE : Le projet de loi visant à permettre la confiscation de tous les biens d'un terroriste suicidaire, même en l'absence de condamnation, est passé en première lecture à la Knesset.

DIPLOMATIE : Les Etats-Unis ne reconnaissent absolument aucune légitimité aux implantations de Judée Samarie, a déclaré Hillary Clinton au Caire.

JUSTICE : Le ministre de la sécurité intérieure, Itshak Aharonovitz, a rapporté que l'assassin présumé des six membres de la famille Oshrenko, Demian Kirilik, qui est détenu dans une cellule isolée sous haute surveillance, est menotté en permanence de peur qu'il ne porte atteinte à ses jours.

SECURITE : Une voiture israélienne circulant au sud-est de Kalkiliya a été lapidée par des Palestiniens. Aucun blessé n'est à déplorer, mais le véhicule a été endommagé.

JUSTICE : Selon l'avocat du terroriste juif de Shevout Rahel, Yaakov Taitel, arrêté le 7 octobre dernier, celui-ci pourrait s'être attribué des actions qu'il n'a pas commises.

JUDEE-SAMARIE : La police et des agents de l'administration civile ont évacué 4 bâtiments illégaux au point de peuplement de Maoz Esther en Judée-Samarie, et détruit des branchements pirates aux réseaux de l'eau et de l'électricité.

SECURITE : Tsahal a arrêté au cours de la nuit en Judée Samarie, 6 Palestiniens recherchés par les forces de sécurité à qui ils ont été remis pour interrogatoire.

JUSTICE : Le tribunal de district de Tel-Aviv a prolongé d'une semaine la garde à vue de Yosseh A-Spinoza, supposé avoir été le complice des actes de terrorisme perpétrés par Yaakov Taitel, mais qui nie toute implication dans ceux-ci, et collabore avec les enquêteurs.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 04/11/09

IRAN : Au jour anniversaire de la prise de l'ambassade américaine de Téhéran en 1979, où les autorités invitent la population à sortir dans les rues pour manifester son rejet des Etats-Unis, la police a tiré sur une foule de milliers de manifestants qui ont profité de l'occasion pour exprimer leur opposition au régime, aux cris de "mort aux dictateurs".

ETATS-UNIS : La côte de popularité du président américain Barack Obama, continue de décroitre, un an après son élection. Après avoir enregistré un plus haut de 68% d'opinions favorables, les derniers sondages montrent un soutien de 52% de la population.

AFGHANISTAN : Un policier afghan a tiré sur des soldats britanniques et a tué cinq d'entre eux, mercredi matin, dans le district d'Helmand.

VIETNAM : La tempête "Mirinae" a causé au moins 90 morts dans le centre du Vietnam. Plusieurs dizaines de personnes sont toujours recherchées par les secouristes.

IRAN : Au moins 700 personnes ont été blessées lors d'un tremblement de terre d'amplitude 4,9 sur l'échelle de Richter qui s'est produit dans la nuit dans la ville portuaire de Bandar Abbas.

ETATS-UNIS : Michael Bloomberg a été réélu à la tête de la municipalité de New-York, au cours des élections plus serrées que prévues, contre le candidat démocrate William Thomson.

PAKISTAN : Selon un communiqué officiel, l'armée régulière qui a entamé à la mi-octobre l'une des plus grandes offensives de sa lutte contre les talibans depuis 2001, livre d'intenses combats contre les rebelles dans un de leurs fiefs de la ville de Ladha.

BIRMANIE : L'opposante Aung San Su Ky, assignée à domicile par la junte militaire au pouvoir, a été autorisée à rencontrer un diplomate américain dans un hôtel de la ville de Rangoun.

TURQUIE : 15 cas de décès dus à la grippe porcine ont été enregistrés en Turquie au cours des douze derniers jours.

TURQUIE : Ankara réclame à Google 32 millions d'Euros d'impôts, qui sont dus, selon les autorités turques, car le géant américain a enregistré une de ses filiale dans ce pays.




Absence des Etats-Unis à l'ONU

Les Etats-Unis ont décidé de ne pas assister, mercredi soir, à l'assemblée générale des Nations Unies, à New-York, suite à l'initiative du bloc arabe et des pays non alignés d'y faire voter une résolution visant à saisir le Conseil de sécurité de l'ONU concernant le rapport Goldstone, accusant Tsahal de crimes de guerre dans la bande de Gaza.

Selon l'ambassadeur égyptien, qui a prononcé le premier des 40 discours prévus à cette occasion avant que le vote ne prenne place, "Israël s'est vengé sur les civils de Gaza", alors que le diplomate suédois affirmait au nom de l'Union Européenne, que "le rapport Goldstone est grave, et c'est la raison pour laquelle il y a lieu de juger les coupables".

Bien que l'issue attendue du vote soit sans surprise (le bloc anti israélien bénéficiant d'une majorité "automatique" de 118 voix sur 192), Israël compte que les USA apposent leur veto au Conseil de sécurité, contre la saisie par cette dernière instance, de la Cour pénale internationale de la Haye.

Fermer la fenêtre