Numéro 871 - 04.11.2009 - 17 Heshvan 5770       Imprimer

A LA UNE

Ban Ki-Moon condamne Israël

Le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, a condamné dans la nuit de mardi, la "nouvelle provocation" israélienne suite à l'évacuation d'une famille palestinienne du quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem, d'une maison dont ont pris possession des Israéliens, en toute légalité.

Les tribunaux avaient déjà attribué, après la conquête de Jérusalem-est en 1967, la propriété des 28 bâtiments du bloc "Shimon Hatsadik" au "Comité de la communauté espagnole" qui les possédait légalement avant la création de l'Etat, mais déclaré le statut des habitants qui y habitaient sous domination jordanienne, "protégé", ceux-ci devant néanmoins verser un loyer aux propriétaires des lieux.

Après des décennies de lutte juridique durant lesquels les Palestiniens ont refusé l'application du jugement, les tribunaux ont permis l'évacuation d'une de ces maisons, effectuée mardi matin par la police, et dans laquelle sont entrés une trentaine d'Israéliens.


DEFENSE

Netanyahou remercie Obama

"Le président Obama doit recevoir toute notre estime pour la collaboration impressionnante et renforcée entre les Etats-Unis et Israël, destinée à traiter la nouvelle menace qui pèse sur notre population civile, et sur le monde entier" a déclaré le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, à l'issue de sa visite sur une base de l'armée de l'air où de vastes manœuvres conjointes des deux armées sont en cours.

A cet exercice commun de grande ampleur, dénommé "Juniper Cobra 10" - où sont principalement réalisées des simulations d'attaques de missiles sol-sol, et de leur destruction grâce à l'interconnexion de batteries radar recevant des informations de satellites espions des deux pays - participent 1.400 soldats américains et autant de militaires de Tsahal.


SECURITE

Une roquette pouvant atteindre Tel-Aviv

Le chef du service "Aman" des renseignements militaires, le général Amos Yadlin, a rapporté devant la Commission des Affaires étrangères et de la Sécurité de la Knesset, que le Hamas a testé avec succès, durant l'opération plomb durci, une roquette, probablement iranienne, d'une portée de 60 km, pouvant notamment atteindre l'aéroport Ben Gourion.

Selon le général israélien, le Hamas ne désire pas, pour l'instant, se confronter à Tsahal, et les 19 roquettes qui se sont abattues sur Israël au mois de septembre ont été tirées par des organismes terroristes marginaux indépendants.

Néanmoins ses efforts pour s'armer se poursuivent continuellement et s'intensifient sous l'impulsion de l'Iran "qui finance, fournit et entraîne", le régime des ayatollahs étant désireux de procurer au Hamas, le même armement dont dispose le Hezbollah libanais.


Livres

Préparation à la 2e étape

Le journal arabe Asharq alawsat affirme que le chef du gouvernement israélien, Benjamin Netanyahou, a tenu la semaine dernière des consultations intensives avec plusieurs de ses ministres et des responsables parlementaires de la Knesset, concernant la deuxième étape de l'opération d'échange du soldat israélien Guilda Shalit contre des prisonniers palestiniens.

Le négociateur israélien Hagai Hadas est pour sa part revenu du Caire où il a notamment rencontré le médiateur allemand qui arrivait de Damas après y avoir été reçu par la direction politique du Hamas.

Débuté avec l'échange d'une vidéo prouvant que Guilad est bien en vie, contre la libération de 20 prisonnières palestiniennes détenues en Israël, cette procédure d'échange est censée comporter trois étapes en tout.


IRAN

Le loup et l'agneau

Selon des propos rapportés par l'agence de presse officielle Fars, le guide spirituel iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré que son pays rejettera toute négociation portant sur son programme nucléaire, dont les résultats sont dictés à l'avance par les Etats-Unis, et comparé les relations des USA avec l'Iran à celle "du loup et de l'agneau".

Khamenei a également affirmé que l'Amérique est une "puissance fière" et que son pays ne s'en laissera pas mener par la "politique supposée de conciliation de Washington", jusqu'à ce que l'administration américaine abandonne son "attitude hautaine".
Rappelons que l'Iran doit marquer ce mercredi, par plusieurs manifestations, l'anniversaire de la prise de contrôle de l'ambassade américaine de Téhéran, en 1979.


ALYAH

"Stopper la chasse aux sorcières contre les Russes"

Suite à l'arrestation du meurtrier sanguinaire de la famille Oshrenko, Demian Kirilik - dont l'extradition avait été demandée il y a un an par Moscou, où il est soupçonné avoir commis un holdup avec un pistolet factice, mais qui n'a pas abouti car les autorités russes n'ont pas fourni les preuves requises - de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer que le passé des émigrants soit vérifié avant de leur accorder le droit à la Aliyah.

La ministre de l'émigration, Sofa Landver, elle-même d'origine russe, est montée au créneau pour déplorer les tentatives de différents acteurs politiques et de la presse "de salir le public des émigrants", et a appelé à cesser immédiatement cette "chasse aux sorcières", alors que la criminalité existe dans tous les pays du monde, et que la Aliyah a contribué, de manière exceptionnelle, au développement de l'Etat d'Israël.

"Je suis israélienne, et née en Russie, mais il est aberrant de m'humilier parce qu'un épouvantable assassin y est né également" a déclaré la ministre, qui a rappelé que le meurtrier du Premier ministre Itshak Rabin n'est pas un nouvel émigrant, ce qui ne justifie pas, selon elle, de faire des tests génétiques à tous ceux qui sont nés en Israël.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 03/11/09

POLITIQUE : Malgré l'opposition du ministère de la Défense, la proposition de loi visant à continuer le versement des pensions aux veuves de Tsahal, même après un remariage, sera prochainement présentée à la Knesset.

DIPLOMATIE : Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a déclaré devant le parlement de son pays que "la critique de l'opération israélienne à Gaza ne signifie pas que la Turquie a changé de direction", et a assuré qu'Ankara continuera "de critiquer les meurtres de femmes et d'enfants innocents".

METEOROLOGIE : Des premières neiges sont tombées sur Israël, de 4 à 5 cm sur le Mont Hermon à la frontière avec la Syrie.

ECONOMIE : Mauvaise journée pour la bourse de Tel-Aviv qui a clôturé sur une baisse de ses principaux indices. Le Tel-Aviv-25 a perdu 1,4%, le Tel-Aviv-100 1,72%, le Tel-Tech 0,89% et l'indice immobilier 3,83%. Sur le marché des changes, le dollar s'est bonifié de 0,821% à 3,806 shekels et l'euro a perdu 0,018%, à 5,5785 shekels.

JUSTICE : La "mère taliban", une femme accusé avoir terriblement maltraité ses propres enfants pendant des années, a été condamnée par le tribunal du district de Jérusalem à 4 années de prison ferme.

SECURITE : Une petite fille de 9 ans a été blessée par des jets de pierres sur le véhicule à bord duquel elle se trouvait, sur la route 443 qui relie Jérusalem à Modiin, au niveau du barrage de Macabim.

POLITIQUE : Le comité d'éthique de la Knesset a blâmé les députés Talab El-Sana et Jamal Zahalka, qui n'ont pas remis à temps leur déclaration sur leurs biens propres, sans toutefois leur imposer une amende, pour ce premier retard.

NECROLOGIE : L'ex-espion du KGB, Shabtaï Kalmanovitch, assassiné lundi à Moscou, sera enterré jeudi en Israël.

SECURITE : Le chef du service des renseignements de Tsahal (Aman), le général Amos Yadlin, a affirmé devant la Knesset que le Hezbollah continue de stocker des armes qu'il obtient de l'Iran, et qui transitent via la Syrie, devenue "une usine centrale d'armement", mais également par la Turquie.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 03/11/09

FRANCE : L'anthropologue et ethnologue de réputation mondiale, Claude Lévi-Strauss, est décédé à l'âge de 100 ans.

EUROPE : Le traité de Lisbonne entrera en vigueur le 1er décembre, suite à sa ratification par le président tchèque, Vaclav Klaus, qui est le dernier à l'avoir signé.

MAROC : La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, a annoncé au cours de sa visite au Maroc, que les Etats-Unis vont proposer plusieurs programmes de développement économique, scientifique et de l'éducation, pour le monde musulman, "dans une collaboration entre religions, et en renforçant le statut de la femme".

PAKISTAN : Au moins dix personnes ont été tuées, et trente autres blessées lors de la collision de deux trains dans la région de Karachi.

ANGOLA : Selon l'agence Reuters, l'Angola a expulsé depuis le début de cette année plus de 69.000 réfugiés clandestins qui se sont illégalement introduits dans le pays pour y chercher des diamants, principalement à partir du Congo.

PHILIPPINES : L'armée régulière des Philippines a tué cinq rebelles islamistes armés, appartenant au "Jihad mondial", lors d'une attaque sur un de leurs fiefs au sud du pays.

IRAN : Un membre de l'organisation terroriste sunnite Jundallah - le même mouvement qui a revendiqué l'attentat meurtrier contre les gardiens de la révolution il y a deux semaines, qui avait fait 42 morts - a été pendu par les autorités pénitentiaires de la ville de Zahedan, à l'extérieur de la prison.

BOSNIE : L'ancien président des Serbes de Bosnie, Radovan Karadzic, s'est présenté pour la première fois à son procès devant la cour internationale de la Haye, et affirmé que son droit de se préparer à sa défense n'est pas respecté. Il réclame un délai supplémentaire de 10 mois pour s'y consacrer.

PAKISTAN : Le porte parole des talibans a nié que son organisation accuse une défaite contre l'armée dans la région du Vaziristan, et assuré que l'évacuation par les talibans des zones conquises par l'armée, fait partie "d'une stratégie générale".

ETATS-UNIS : Michael Bloomberg, qui bénéficie de 61% d'intention de vote, et a dépensé la modique somme de 100 millions de dollars sur sa fortune personnelle pour financer sa campagne, devrait être réélu pour un troisième mandat à la mairie de New-York.




Rapport Goldstone condamné aux USA

Les ambassadeurs des pays arabes à l'ONU ont préparé un texte de résolution, qui sera mis au vote lors de la prochaine assemblée générale, exigeant du secrétaire des Nations Unies de convoquer le Conseil de sécurité pour statuer sur le rapport Goldstone accusant Israël d'avoir commis des crimes de guerre pendant l'opération "Plomb durci", menée par Tsahal à Gaza contre les terroristes du Hamas.

Aux Etats-Unis, la Chambre des représentants a condamné, dans la nuit de mardi, à une écrasante majorité - 334 pour, 36 contre et 22 absentions - ce rapport "partial et faussé" du juge sud-africain de confession juive, et appelé le président Obama et la secrétaire d'Etat Hillary Clinton à s'opposer à tout débat sur celui-ci devant des instances internationales.

Le président de la Commission américaine des Affaires étrangères, le sénateur Howard Berman, a pour sa part qualifié d'"obsessive" l'attitude du Comité des droits de l'Homme de l'ONU envers Israël.

Fermer la fenêtre