Numéro 870 - 03.11.2009 - 16 Heshvan 5770       Imprimer

A LA UNE

Hillary Clinton tempère ses compliments

La secrétaire d'Etat américaine, Hillary Clinton, qui avait félicité Israël, en fin de semaine passée, pour sa politique de retenue "sans précédent" concernant la construction dans les implantations de Judée Samarie, et fait pression sur les Palestiniens pour qu'ils reprennent les négociations sans conditions, a quelque peu modéré sa position, lundi au Maroc, où elle a rencontré son homologue, Taib Fassi Fihri.

La chef de la diplomatie américaine a ainsi déclaré lors d'une conférence de presse à Rabat, que "les Israéliens ont réagi à l'appel des Etats-Unis, des Palestiniens et du monde arabe de suspendre la construction, en exprimant leur accord pour limiter celle-ci". Néanmoins, a affirmé Clinton, les propositions israéliennes ne sont pas encore satisfaisantes et ne répondent pas aux attentes américaines d'un gel total de toute expansion en Judée Samarie.

Les ministres arabes des Affaires étrangères, réunis dans la capitale marocaine, ont pour leur part exprimé leur déception face à la position américaine, affirmant "inacceptable qu'Israël réussisse à faire ce qu'elle veut, sans rencontrer d'opposition", et le secrétaire de la Ligue arabe, Amr Moussa, a confirmé le soutien des pays membres, à la position palestinienne, et au refus de Mahmoud Abbas de reprendre les pourparlers avec Jérusalem avant le gel total de la construction dans les territoires.


ANTISEMITISME

Le journaliste d'Aftonbladet malmené

Le journaliste suédois Donald Bostrom, qui a publié au mois d'août dernier dans le quotidien Aftonbladet, un article accusant Tsahal de voler des organes à ses victimes palestiniennes (dont on peut trouver une traduction sur le site palestinien ism-france), et qui participait à un congrès avec la presse, à Dimona, a vivement été pris à partie par les participants, qui l'ont notamment traité de menteur et d'antisémite.

Tout en affirmant "comprendre la colère des Israéliens", Bostrom a jugé qu'il s'agissait d'un article "normal, qui ne dit qu'une seule chose, celle de la nécessité d'enquêter sur les accusations de plusieurs familles palestiniennes", et qu'il n'avait fait que son travail de journaliste en publiant ces témoignages et les photos du corps lui ayant été transmises par les Palestiniens.

Le journaliste israélien Yair Lapid a pour sa part affirmé que ces accusations formulées sur Tsahal, sans la moindre preuve, selon lesquelles l'armée israélienne à kidnappé des Palestiniens, qu'elle a tués pour leur voler des organes, sont démentes et monstrueuses, et relèvent d'antisémitisme.


BOYCOTT D'ISRAEL

Assassinat de Shabtaï Kalmanovitch

L'ancien espion du KGB en Israël, Shabtaï Kalmanovitch, reconverti en homme d'affaires, et actuel président du club féminin de basket "Spartak" de Moscou, a été tué lundi dans la capitale russe par un inconnu qui a tiré à l'arme automatique une vingtaine de balles sur la Mercédès à bord de laquelle il circulait.

Kalmanovitch avait émigré en 1971 à l'âge de 24 ans, de Russie vers Israël avec sa famille, et été recruté par le KGB auquel il a transmis des renseignements pendant 17 ans.

L'espion russe fut notamment l'assistant parlementaire à la Knesset de l'ex député d'origine française, Samy Flatto-Sharon.
Après avoir été emprisonné pendant 5 ans en Israël, il était retourné en Russie.


SOCIETE

"Déraciner les mauvaises herbes"

Au cours d'une cérémonie au Centre Rabin, à la mémoire de l'ex-Premier ministre assassiné il y a quatorze ans, le chef d'Etat major, Gaby Ashkenazy a déclaré qu'il y a toujours en Israël, "des éléments qui s'opposent à la loi, et tentent de changer la réalité par l'incitation à la violence, et en portant atteinte à des innocents".

"Nous devons nous souvenir nous-mêmes, et aussi rappeler notre obligation de déraciner ces 'mauvaises herbes', avant que ne surgissent de nouveaux maux, et devons condamner toute manifestation illégale d'atteinte à l'honneur de l'Homme, et aux valeurs visant à la protection de la société et à son unité" a encore assuré le chef des armées.


SANTE

Vaccination contre la grippe porcine

Les autorités de santé israéliennes ont débuté ce lundi l'opération de vaccination de la population contre la grippe porcine, qui sera administrée d'abord dans les hôpitaux, aux équipes médicales et aux patients appartenant à différentes catégories "à risque".

A partir de mercredi les caisses maladie vaccineront les personnes souffrant d'affections diverses, dans la tranche d'âge 3ans - 65 ans.

Lors d'une conférence donnée à l'occasion du lancement de cette campagne, le Premier ministre, Benjamin Netanyahou, a déclaré que "commence maintenant le rôle des citoyens, qui doivent aller se faire vacciner, mais sans précipitation".


ECONOMIE

1/4 des Israéliens sous le seuil de pauvreté

Le rapport 2008 publié lundi par la sécurité sociale (Bituah Léoumi) fait état de 1.651.300 personnes vivant en dessous du seuil de pauvreté en Israël - 23,7% de la population totale - dont 783.600 enfants. Malgré la crise économique, ces chiffres sont pratiquement équivalents à ceux de l'année 2007 (1.630.400 - 23,8%).

Il ressort également de ce rapport que 57,8% des familles nombreuses (plus de 4 enfants) vivent en dessous du seuil de pauvreté, et que Jérusalem est la ville d'Israël la plus touchée par l'indigence.

Par ailleurs, le secteur arabe de la population représente 49,4% des citoyens vivant sous le seuil de pauvreté, à comparer à 51,4% en 2007, et à 54% en 2006.


CRIMINALITE

Arrestation de l'assassin de la famille Oshrenko

Le meurtrier présumé des six membres de la famille Oshrenko - les grands-parents, les parents, une fillette de trois ans et un nourrisson de quatre mois - sauvagement poignardés le 16 octobre à Rishon Letsion, a été arrêté par la police alors qu'il était en vacances à Eilat avec son épouse.

Il s'agit de Demian Kirilik, un ancien employé du restaurant familial, qui en avait été congédié il y a deux ans après avoir été surpris en train de voler une caisse de vodka.
D'après la police, c'est la vengeance, probablement alimentée par les rumeurs d'une liaison entre la femme de l'assassin, qui continuait à travailler chez les Oshrenko, et le patron du restaurant, qui aurait motivé ce crime, un des plus odieux qu'ait connu Israël depuis sa création.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 02/11/09

DIPLOMATIE : La commission des nominations officielles a entériné celles de onze nouveaux ambassadeurs, dont Yossi Gal qui représentera l'Etat d'Israël en France.

SYRIE : Une délégation de 7 parlementaires britanniques conduite par Lord Mohamed Sheikh, a été reçue à Damas le Président syrien, Bachar el Assad, et doit également rencontrer le chef du bureau politique du Hamas, Khaled Meshaal.

DEFENSE : La municipalité d'Ashkelon a annoncé qu'elle va saisir la cour Suprême, avec le comité des parents d'élèves de la ville, pour demander que l'Etat respecte ses engagements de blinder les établissements scolaires de la ville.

EDUCATION : Selon un classement chinois des 100 meilleurs centres universitaires au monde, l'Université de Jérusalem figure en 64e position, soit une place de mieux que l'année passée. Harvard, Stanford et Berkley occupent sans surprise la tête de ce classement.

SOCIETE : La police a arrêté lundi matin, dans la région de la bourse de Ramat-Gan, 23 trafiquants d'héroïne, cocaïne et haschich, qui ont été "donnés" par deux agents infiltrés dans leur réseau depuis neuf mois.

SECURITE : 3 Palestiniens recherchés par les forces de sécurité israéliennes ont été arrêtés par Tsahal au cours de la nuit à Djénine, Kalkilya et Bethlehem.

EGYPTE : Selon le ministre égyptien des Affaires étrangères, Abou el Gheit, la décision de s'abstenir de participer à la conférence de l'Euromed du 27/11 à cause de la présence d'Avigdor Lieberman, est une initiative de la ligue arabe et n'a pas le Caire pour origine.

POLITIQUE : Le député Dany Danon a pris a partie, lors d'une réunion du Likoud, le ministre Dan Méridor qui a empêché le vote à la Knesset de la loi exigeant un référendum pour toute évacuation de territoires par Israël, et affirmé que sa place est à Meretz (extrême gauche) et non au Likoud.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 02/11/09

IRAN : Le ministre britannique des Affaires étrangères, David Miliband, a appelé l'Iran - lors d'une conférence de presse donnée à Moscou avec son homologue russe - a répondre "de manière adéquate" à la proposition élaborée à Vienne concernant son programme nucléaire.

USA : Facebook a annoncé une décision de justice condamnant deux spammeurs ayant utilisé frauduleusement des comptes du réseau social, à une amende de 711 millions de dollars, sur la base de 50 $ par infraction commise.

IRAN : Les gardiens de la révolution ont mis en garde l'opposition contre la tenue de manifestations, ce mercredi, à l'occasion des 30 ans de la révolution islamique initiée par l'Ayatollah Khomeini.

AFGHANISTAN : L'actuel président afghan, Hamid Karzaï, a été déclaré vainqueur des élections présidentielles, après la défection d'Abdullah Abdullah, qui s'est désisté du second tour en fin de semaine passée.

PAKISTAN : Un nouvel attentat à la moto piégée a fait au moins 34 morts dans la ville de Rawalpindi, au nord du pays. 250 victimes du terrorisme ont péri le mois dernier, et plus de 2.400 pendant ces deux dernières années.

PHILIPPINES : L'incendie d'un bâtiment en bois dans un bidonville du centre des Philippines a fait seize morts, dont des femmes et des enfants.

COREE DU NORD : La Corée du Nord a déclaré être prête à une reprise des négociations multipartites, ou directes avec les Etats-Unis, sur son programme nucléaire.

IRAN : Les autorités de Téhéran ont fermé un journal local qui a critiqué la politique économique de Mahmoud Ahmadinejad. Son rédacteur en chef, Said Lailaz, est connu comme opposant au régime, et avait été arrêté peu de temps après les élections présidentielles contestées en Iran.

PAKISTAN : 15 personnes ont été blessées lors d'une explosion qui s'est produite à proximité d'un poste de police de la ville de Lahore.

Fermer la fenêtre