Numéro 462 - 13.05.2008 - 8 Iyyar 5768       Imprimer

A LA UNE

Rencontre à Jérusalem entre Shimon Pérès et le chef de l'Etat mongol, Nambaryn Enkhbayar

Des invités venus du monde entier prendront part, mardi, à la Conférence du Président, qui se tiendra dans la Ville sainte.

De nombreuses délégations diplomatiques sont arrivées à Jérusalem, tout au long de la journée de lundi, pour participer à la Conférence du Président, que Shimon Pérès inaugurera mardi, et qui se déroulera pendant trois jours, à l’occasion du soixantième anniversaire de l’Etat hébreu, dans les Bâtiments de la Nation, entièrement relookés pour l’occasion.
Parmi les invités, George Bush, le Président américain, et Nicolas Sarkozy, chef de l’Etat français, y prononceront des discours et participeront à des débats autour du thème : «Figures du futur israélien, juif et international».
Au cours d’une rencontre qualifiée «d’historique» par la presse locale, Shimon Pérès s’est entretenu lundi matin avec le Président de Mongolie, Nambaryn Enkhbayar, dont la délégation était composée de politiciens mongols de premier plan, mais aussi d’hommes d’affaires et de correspondants des grands journaux de Oulan-Bator. Enkhbayar a fait part à son homologue israélien de sa «vive émotion», avant d’ajouter que l’Etat hébreu représente un «modèle» pour son pays : «Nous espérons renforcer nos projets de coopération avec Israël», a-t-il souligné, «dans les domaines de l’agriculture, de la science et de la sécurité».



SECURITE

Vers un accord avec le Hamas ?

Le chef des renseignements égyptiens, Omar Suleiman, s'est rendu lundi matin à Jérusalem pour présenter une proposition d'accalmie, d'une durée de 6 mois, avec le Hamas, dans laquelle le sort de Guilad Shalit n'est pas évoqué.

On estime en Israël que malgré le désaccord sur les conditions de la cessation des tirs de roquettes palestiniennes et des ripostes de Tsahal dans la bande de Gaza, portant notamment sur l'exigence israélienne de lier le cessez le feu à la libération de Guilad Shalit, le cabinet restreint de sécurité devrait finalement approuver dans les prochains jours l'accord négocié par l'Egypte.

Roquettes sur Ashkélon

Deux roquettes de type Qassam se sont abattues, lundi, dans le centre d’Ashkélon. La première a explosé vers sept heures du matin, dans un quartier où sont situés plusieurs établissements scolaires et des jardins d’enfants, quelques minutes à peine avant l’arrivée de centaines d’élèves. La seconde est tombée à proximité du Jardin national de la ville. Une femme a été commotionnée, et de lourds dégâts matériels ont été signalés.


ONU

Tourisme dans la Ville sainte


Selon des données publiées par la municipalité de Jérusalem, près d’un million de touristes ont visité la Ville sainte durant la semaine de Pessah 2008 (Pâque juive).

Plus de cinquante mille personnes ont par ailleurs circulé dans les autobus gratuits, mis à leur disposition par les services de la mairie, tandis que pour la première fois dans les annales du tourisme en Israël, les routes desservant la partie est de la capitale ont été fermées, afin de mettre en place un système de navettes et de points de stationnements, qui en ont grandement facilité l’accès.


BOYCOTT D'ISRAEL

Plus de cent morts au Liban

Selon la chaîne de télévision arabe Al-Jazeera, les affrontements au Liban entre forces pro-gouvernementales et miliciens chiites du Hezbollah, soutenus par des membres du Amal, ont causé la mort de plus de cent personnes, parmi lesquelles de nombreux civils. Lundi matin, de violents combats opposaient les deux camps à la frontière syro-libanaise, à proximité du point de passage de Al-Massana.

Nouveau message de Bargouthi aux Palestiniens

Selon l’agence de presse palestinienne Maan, le Secrétaire général du Fatah pour la rive occidentale, a adressé une «lettre ouverte au peuple palestinien», depuis la prison israélienne où il purge une peine de détention à vie pour sa participation à de nombreux attentats anti-israéliens.

Marwan Bargouthi y déclare notamment : «Notre nation n’acceptera pas qu’on la dépouille de ses droits, ni que l’on porte atteinte à ses principes nationaux ; elle n’acceptera donc jamais moins que la création d’un Etat indépendant dans les frontières d’avant 1967, avec Jérusalem-est pour capitale, le démantèlement de toutes les colonies, la libération de tous nos prisonniers, et l’application du droit du retour des réfugiés palestiniens, dans le cadre de la résolution 194 de l’ONU».

H. Chavez dénonce le "nazisme" d'A.Merkel


Le président vénézuélien Hugo Chavez a suscité cette semaine un nouveau scandale diplomatique en qualifiant notamment la chancelière allemande Angela Merkel de «descendante en ligne directe des fascistes et d’Adolf Hitler».

S’adressant à des officiers et aux membres de son gouvernement, Chavez a par ailleurs prononcé en souriant : «Madame Merkel, allez …», avant de s’interrompre, puis d’ajouter enfin : «Comme il s’agit d’une femme, je ne terminerai pas ma phrase».
Le chef de l’Etat vénézuélien, qui a récemment comparé George Bush à une «créature diabolique», et Donald Rumsfeld au «clébard de Satan», entendait réagir aux propos de Merkel, appelant les pays d’Amérique latine à ne pas s’aligner sur le régime de Caracas. Il a ajouté que la «famille politique» de la dirigeante allemande n’est autre que le national-socialisme hitlérien ; dans la foulée, il a enfin précisé qu’à ses yeux, l’actuel président colombien, Alvaro Uribe, est un «mythomane qui n’est même pas digne de gérer une épicerie».

Kidnapping de civils à Beyrouth

Le Courant du Futur (Tayyar Al Mustaqbal), que dirige Saad Hariri et auquel appartient le Premier ministre libanais, Fouad Siniora, a publié un communiqué dénonçant la violence exercée par les miliciens chiites du Hezbollah, épaulés par des agents syriens, contre la population de Beyrouth.

Les auteurs du texte déclarent notamment que «cinq jours après le début de leur Djihad», les agresseurs «s’obstinent toujours à vouloir transformer la capitale en une nouvelle Bagdad et à semer la discorde confessionnelle, que les Beyrouthins rejettent». Selon le mouvement, qui fut fondé par l’ancien Premier ministre Rafik Hariri et d’où son issus de nombreux ministres libanais, les membres de l’organisation de Hassan Nassrallah n’hésitent pas à «kidnapper des civils», et exploitent la présence des Services de renseignement syriens pour «agresser et humilier la population des quartiers de Zeydaniyeh, de Sakiet el-Janzir, de Aïcha Bakkar, de Aïn Mreyssé et de Choueifate».

Chine : le bilan s'aggrave d'heure en heure

Un nouveau bilan diffusé lundi soir par les services médicaux chinois, et repris par les agences de presse locales, faisait état de 7.651 victimes du violent tremblement de terre qui a secoué quelques heures auparavant la région de Beichuan, dans le centre du pays. Les spécialistes signalent par ailleurs que les habitations, quartiers, routes et infrastructures de la région ont été détruits à plus de 80%.


JUSTICE

Affaire Olmert

L’ancien responsable de la lutte contre la corruption au Bureau du contrôleur de l’Etat, le commissaire Yaakov Borovsky, qui vient d’annoncer son intention de se présenter aux prochaines élections de la ville de Haïfa, a estimé, lundi matin, qu’une «inculpation sera en fin de compte prononcée» contre le Premier ministre, Ehud Olmert.

Selon Borovsky, ce n’est pas «seulement une affaire de corruption isolée», mais de nombreuses opérations frauduleuses qui sont reprochées au chef du gouvernement.
Evoquant les années 2003, 2004 et 2005, durant lesquelles Olmert est soupçonné avoir perçu plusieurs sommes d’argent, il a souligné qu’aucune campagne électorale n’ayant eu lieu à cette période, «il n’est absolument pas certain que ces fonds aient été utilisés à des fins politiques».


ECONOMIE

Production de cerises en baisse

Suite à la précocité du temps chaud en Israël cette année, les producteurs de cerises ont annoncé une baisse d'environ 15% de la production habituelle. Les fruits devraient cependant être plus sucrés et plus juteux que les années passées.

Près de 3.000 tonnes de cerises sont récoltées chaque année, principalement dans la région du Golan (80%), en Galillée (12%) et aux alentours de Jérusalem (8%), et ce marché génére annuellement un chiffre d'affaires d'environ 60 millions de shekels.


NECROLOGIE

Mort d'une Juste

Iréna Sandler, une «Juste des Nations» qui a sauvé deux mille cinq cents adolescents juifs du ghetto de Varsovie, est décédé lundi matin, à l’âge de 98 ans.

Arrêtée et sauvagement torturée par les nazis, elle avait refusé de livrer la moindre information sur ses activités, et n'avait dévoilé aucune des listes de noms d'enfants arrachés par ses services, de 1942 à 1943, aux griffes de la Gestapo.
En 2003, Sandler avait été décorée de «l’Aigle blanc», la plus haute distinction polonaise. «Chaque enfant que j’ai sauvé durant la Seconde guerre mondiale justifie le fait même que je suis encore en vie», avait-elle déclaré à cette occasion.
Militante de l’organisation militaire anti-nazie Zaguta, qui infligea de sérieuses pertes à l’occupant allemand, Sandler plaça d'innombrables jeunes juifs, à travers tout le pays, dans des familles d’accueil.

Fermer la fenêtre