Numéro 844 - 10.09.2009 - 21 Elul 5769       Imprimer

A LA UNE

Olmert : "Nouvelle évacuation inévitable"

L'ancien Premier ministre israélien, Ehud Olmert, a comparu mercredi devant la commission d'enquête étatique chargée de faire le clair sur le traitement de la population juive expulsée du Goush Katif, lors du retrait israélien de la bande de Gaza en 2005, dirigée par le juge Eliahou Matsa.

"J'ai pensé alors, et continue de penser aujourd'hui, qu'il n'y avait pas d'alternative à cette évacuation" a déclaré Olmert, qui a aussi estimé que "les décisions difficiles à prendre, qui sont l'objet de désaccords fondamentaux, ne sont jamais opportunes, et selon ce que je peux en juger, en toute conscience, un autre moment pour l'application de cette mesure n'aurait pas eu de conséquences différentes".

"Ne vous étiez-vous pas engagé, au début du processus, à placer le traitement des expulsés en tête des priorités nationales, alors qu'il semble que cette intention n'a pas été suivie aux échelons opérationnels ?" a demandé le juge à l'ex-Premier ministre qui lui a répondu que cette estimation était "unilatérale", et que "les évacués, dans leur écrasante majorité, ont refusé le dialogue".

"Pensez-vous réellement" a interrogé à son tour Olmert - rappelant notamment le terrible attentat palestinien contre la famille Hatouel qui avait coûté la vie à une Israélienne et ses quatre filles, sauvagement assassinées par un terroriste - "qu'il était possible de discuter avec les colons ? Je ne parle même pas de ce qu'affirmaient les rabbins sur cette expulsion qui n'aurait pas lieu. Le jour même de l'évacuation, ils l'assuraient encore. Dans ce contexte le dialogue était impossible".

"Ariel Sharon a obtenu l'un des plus importants résultats pour l'avenir de l'Etat d'Israël, et je suis fier d'avoir agi dans ce sens à ses côtés" a ajouté l'ancien chef du gouvernement qui a reconnu néanmoins "être, dans une détresse morale qui ne me quitte pas depuis plusieurs années (…) concernant cette population, la plus extraordinaire au monde (…), ces gens dont je fus très proche, et dont nous avons détruit l'œuvre de leur vie".

Refusant également d'accepter les critiques selon lesquelles cette évacuation n'avait, en rien, contribué à l'amélioration de la sécurité d'Israël, Ehud Olmert a déclaré qu'Israël "n'a aucun intérêt à se trouver à un endroit où les conflits sont quotidiens avec une population ennemie qui s'oppose à sa présence".

Il a finalement estimé qu'Israël allait devoir, une nouvelle fois, se mesurer à une évacuation - suite à un accord de paix ou à une initiative unilatérale - "beaucoup plus tôt que ce qu'une grande partie des Israéliens peut penser".


DIPLOMATIE

Mystérieuse "disparition" de Benjamin Netanyahou

Le Premier ministre israélien s'est rendu, lundi 7 septembre, en Russie, à bord d'un avion loué à une compagnie privée, pour une visite "liée à la sécurité de l'Etat" - tenue secrète même auprès de son proche entourage - accompagné de son conseiller à la Sécurité nationale Ouzi Arad, et du secrétaire à la Défense, Meïr Kalifi.

Le porte parole du gouvernement russe, Dimitri Paskov, a démenti pour sa part que Netanyahou ait rencontré le Premier ministre Vladimir Poutine, "dans le planning duquel ne figure aucune rencontre avec le chef du gouvernement israélien", et selon des estimations, qui ne sont confirmées par aucune source officielle, cette visite pourrait avoir un lien avec l'affaire de l'interception du cargo russe "Arctic Sea" au bord duquel se trouvaient des missiles S-300 à destination de l'Iran, information néanmoins catégoriquement rejetée par Moscou.


AUTORITE PALESTINIENNE

Augmentation des quotas de travailleurs en Israël

Le gouvernement israélien décidé d'augmenter le quota des Palestiniens autorisés à travailler en Israël, principalement dans le domaine de la construction, actuellement fixé à 16.000, sur un total de 47.000 habitants des territoires qui bénéficient déjà d'une autorisation, tous secteurs confondus.

Cette mesure, qui porte sur 5.000 permis supplémentaires, dont 3.000 dans le bâtiment, et intervient dans un contexte de réduction du nombre d'émigrants étrangers qui travaillent en Israël, a toutefois fait l'objet de critiques de plusieurs associations qui exigent du gouvernement que les critères d'attribution d'autorisations soit clairement établis, et que la liste détaillée des entrepreneurs en bénéficiant, soit également publiée.


IRAN

L'Iran accepte le dialogue

Selon la chaîne de télévision Al Alam, le ministre iranien des Affaires étrangères, Manoucher Mottaki, a transmis à des diplomates français, britannique, russe, chinois, allemand et suisse, un document portant sur "une série de propositions" concernant la reprise du dialogue sur le programme nucléaire de son pays, dont le contenu détaillé n'a pas encore été dévoilé.

A quelques jours de l'ultimatum fixé à Téhéran par la communauté internationale pour la réouverture de ces pourparlers, le régime des Ayatollahs a donc accepté formellement d'entamer le dialogue avec les puissances occidentales, alors qu'il continue de soutenir que son programme n'a que des "finalités civiles", et que le président Ahmadinejad a déclaré dans une conférence de presse, donnée il y a 48 heures, qu'il était "prêt à recevoir avec plaisir la proposition de dialogue de son homologue Barack Obama" mais qu'il était exclus de discuter du "droit" de l'Iran à développer sa propre capacité nucléaire.


GRANDE BRETAGNE

MAINTENANCE INFORMATIQUE

Chers lecteurs,

Suite à la nécessité d'effectuer une maintenance de nos serveurs, nous interrompons nos diffusions pour 24 heures.
La newsletter de mercredi 9 septembre, ne sera donc pas diffusée par email.

Nous vous invitons à nous retrouver dès jeudi matin, 10/09/09.

Merci de votre compréhension,

Cordial Shalom,
La rédaction


MONDE JUIF

Chtaransky : "Ne pas porter atteinte aux juifs de diaspora"

Le président de l'Agence Juive pour Israël, Nathan Chtaransky, a annoncé avoir demandé la cessation d'une campagne de communication contre les méfaits de l'assimilation, démarrée la semaine passée, qui véhicule selon lui, un message à connotation xénophobe.

"Nous devons nous abstenir de porter atteinte aux sentiments des juifs de diaspora, et trouver un langage commun entre ceux-ci et les citoyens de l'Etat d'Israël" a estimé l'ancien refuznik et ministre israélien, qui a également assuré qu'une "campagne de communication doit rapprocher les juifs vivant à l'étranger, et non les éloigner".


SHOAH

Valeur : 20 millions de dollars. "Cédé" à 360 dollars.

Un tribunal américain a déclaré recevable la plainte d'un citoyen des Etats-Unis, rescapé de la Shoah, contre un musée espagnol, qui détient, selon lui, une œuvre d'art confisquée à sa grand-mère par les nazis.

Ce survivant, âgé de 88 ans, affirme que son aïeule a été forcée de vendre un tableau de l'impressionniste Pissarro (d'ailleurs lui-même d'origine juive), contre un visa de sortie d'Allemagne en 1939, pour la somme de 360 dollars en valeur actuelle, alors que cette œuvre est estimée à quelque 20 millions de dollars.


ARCHEOLOGIE

Importante découverte de l'époque Bar Kohba

Près de 120 pièces de monnaie, des ustensiles en terre cuite et des armes, datant de l'époque de la révolte de Bar Kohba (années 132-135 de l'ère chrétienne), ont été découverts dans une grotte secrète d'une réserve naturelle de la région de la capitale israélienne, par des chercheurs des universités de Jérusalem et de Bar-Ilan.

Il s'agit de la plus grande quantité de pièces de cette époque - qui a vu l'insurrection des juifs de la province de Judée contre l'Empire romain - jamais découverte, sur lesquelles figurent des inscriptions telles "Pour la libération de Jérusalem" ou "2e année de l'affranchissement d'Israël".


SPORTS

US Open : Qualification en demi finale d'Andy Ram

Le joueur israélien de double, Andy Ram, s'est qualifié, avec- son partenaire, le biélorusse Max Myrnyi, pour les demi-finales de tennis de l'US-Open, en battant la paire Daniel Nestor (Canada) - Nenad Zimonjic (Serbie) en trois sets.

Les joueurs israélien et biélorusse, classés cinquièmes dans ce tournoi, sont parvenus à se défaire de Nestor et Zimonjic, qui occupent la deuxième position au classement, en deux heures, sur le score de 7:6, 4:6, 0:6.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 09/09/09

LIBAN : Les autorités libanaises ont annoncé avoir arrêté 5 personnes soupçonnées de commercialiser des lignes de télécoms israéliennes, à haut débit. Le mois dernier un serveur internet appartenant à une société israélienne, et dont la connexion au réseau était assurée par des antennes dirigées vers Israël, avait déjà été découvert par les services libanais de sécurité.

JUDEE SAMARIE : Le ministre israélien de l'Education, Guidon Saar, a déclaré à des députés conservateurs britanniques, qu'Israël continuera à construire des établissements scolaires et des jardins d'enfants en Judée-Samarie, "malgré les condamnations", pour répondre à la croissance naturelle des implantations, et pour permettre aux enfants d'étudier dans des conditions décentes.

POLITIQUE : Le "comité ministériel des six" sous la direction de Benjamin Netanyahou, chargé d'élaborer les grandes directions du gouvernement concernant des questions stratégiques de sécurité, politique et diplomatie, comprend désormais un 7e membre, le vice Premier ministre Elie Yshaï, nommé par le chef du gouvernement. Le ministre travailliste de la Défense a exigé "en contrepartie" qu'un autre ministre de sa formation en fasse également partie.

TRANSPORTS : Suite au déraillement de train intervenu dans la région de Kfar Menahem, la direction des transports ferroviaires a décidé de suspendre temporairement tout le trafic sur la ligne Lod-Beer-Sheva.

JUSTICE : La Haute cour de justice a exigé des autorités qu'elles fassent appliquer des ordres de démolition de plusieurs bâtiments construits illégalement dans les villages palestiniens de A-Sawia et Yitma.

POLITIQUE : La Commission des Finances de la Knesset a décidé de l'octroi d'un budget de 245 millions de shekels destinés à matérialiser les accords coalitionnaires entre le Likoud et les partis Travailliste et Shas.

DEFENSE : Lors d'une cérémonie organisée par les "Amis de Tsahal" aux Etats-Unis, le général Yoav Galant, commandant en chef de la région sud, a affirmé que "les 6 derniers mois sont les plus calmes dans cette région depuis une quinzaine d'années, grâce à l'opération 'Plomb durci', (…) et que "la quantité d'attentats et de roquettes est de l'ordre de 2 à 3% de ce qu'elle était il y a deux ans".

SECURITE : Des Palestiniens armés, de Gaza, ont ouvert le feu sur des militaires et des techniciens israéliens alors qu'ils effectuaient des travaux de génie civil sur la barrière de sécurité, sans faire ni blessés ni dégâts.

DIPLOMATIE : La chef de l'opposition, Tzipi Livni a remercié le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Moratinos, en visite en Israël, de son action pour la modification de la loi de son pays qui permettait initialement de porter plainte contre des officiers de Tsahal pour "crimes de guerre". Elle a également appelé le ministre espagnol à intervenir pour rehausser le nouveau de collaboration de l'Europe avec l'Etat hébreu.

SANTE : Le vice-ministre de la Santé, Yaakov Litzman, a annoncé avoir recommandé la prise en charge totale, dans le cadre de l'assurance maladie d'Etat, des traitements dentaires des enfants.

EGYPTE : Les garde frontières égyptiens ont abattu 4 réfugiés africains qui tentaient de s'infiltrer en Israël, et en ont blessé deux autres, dont un très grièvement. 160 clandestins ont par ailleurs récemment été arrêtés à la frontière avec l'Etat hébreu, et expulsés par l'Egypte vers leur pays d'origine, l'Ethiopie, l'Erythrée ou encore le Soudan.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 09/09/09

IRAN : Le représentant américain à l'Agence Internationale de l'Energie Atomique, G. Davis, a déclaré que "l'Iran dispose, ou est en voie de disposer prochainement, d'une quantité suffisante d'uranium enrichi pour fabriquer une bombe atomique".

VENEZUELA : Dans une interview accordée au Figaro, le président Hugo Chavez a accusé Israël de perpétrer un génocide ouvert du peuple palestinien.

AFGHANISTAN : Les soldats de l'Otan ont libéré le journaliste du New-York Times kidnappé le weekend dernier dans le nord de l'Afghanistan.

AUTSRALIE : Les autorités australiennes ont annoncé qu'elles allaient renforcer la sécurité dans les ports maritimes du pays, après avoir découvert que des terroristes ont réussi à s'y faire embaucher.

TURQUIE : Selon un dernier bilan, les pluies diluviennes et inondations à Istanbul ont fait 20 morts et une vingtaine de blessés.

GRANDE BRETAGNE : L'un des hommes les plus recherchés d'Angleterre a été appréhendé en Hollande. Accusé d'avoir volé 1,25 million de livres sterling il avait réussi à s'échapper, il y a six ans, du véhicule de police londonien qui le conduisait de la prison au tribunal.

THAILANDE : Des rebelles armés ont tué un volontaire bouddhiste dans le nord du pays, avant de mettre le feu à sa dépouille mortelle, dans une région à forte majorité musulmane, où 3.500 personnes ont été tuées au cours de ces dernières années, victimes d'affrontements entre bouddhistes et musulmans.

YEMEN : Le président du Yémen, Ali Abdallah Salah, a affirmé que les rebelles chiites opérant au nord du pays sont principalement financés par des agents iraniens.

IRAK : 8 membres d'une même famille ont été tués dans l'explosion d'une voiture piégée dans la ville de kirkouv, à proximité de la demeure d'un chef de milice soutenant le gouvernement en place.

OUGANDA : Le porte parole de l'armée ougandaise a rapporté que les forces régulières ont libéré 100 enfants et jeunes gens, kidnappés par la milice dénommée "L'armée de la résistance de Dieu", opérant en République centre-africaine, connue pour l'enrôlement de très jeunes recrues et pour sa cruauté envers les civils, et qui lutte contre le pouvoir en Ouganda depuis une vingtaine d'années.




Bilan controversé

Selon un nouveau rapport publié par l'organisation israélienne des droits de l'Homme "Betselem", sur l'opération "Plomb durci" menée par Tsahal contre le Hamas dans la bande de Gaza, 1.387 Palestiniens ont été tués par l'armée israélienne, dont 773 civils "qui n'étaient impliqués dans les combats".

Des chiffres contradictoires ont été annoncés, d'autre part, par l'Institut de lutte antiterroriste dépendant du Centre pluridisciplinaire d'Herzeliyah, qui font état d'un millier de combattants du Hamas, ou soupçonnés être tels, qui ont été tués par Tsahal au cours de cette opération militaire.

Fermer la fenêtre