Numéro 806 - 01.07.2009 - 9 Tammuz 5769       Imprimer

A LA UNE

"Sarkozy, on ne t'a rien demandé"

C'est en français que le député du parti sioniste Habyit Hayehoudi, Ouri Orbach, a lancé au président français depuis la tribune de la Knesset - suite à la prise de position de ce dernier contre le ministre Avigdor Lieberman lors de sa rencontre avec Netanyahou à Paris - "Sarkozy, personne ne t'a rien demandé!".

Orbach, qui n'est pas francophone, a débuté ainsi son intervention en hébreu : "Nous avons entendu par la presse les propos crus du président français Sarkozy, vis-à-vis de notre ministre des affaires étrangères, paroles prononcées en cercle fermé mais avec suffisamment de participants pour que nous en ayons appris la teneur, et qu'il ne sied même pas de rappeler dans l'enceinte de la Knesset, à l'encontre de notre ministre démocratiquement élu, Avigdor Lieberman. Et puisqu'il ne comprend pas l'hébreu - ni apparemment la politesse - je m'adresserai à lui avec le peu de français que je viens d'apprendre à l'instant : Monsieur le président, personne ne t'a rien demandé".


DIPLOMATIE

Persistance du conflit avec les USA

Le désaccord entre les Etats-Unis et Israël concernant la croissance naturelle des implantations en Judée-Samarie, persiste toujours, malgré une nouvelle rencontre organisée mardi à Washington entre le délégué spécial du président Obama pour le Moyen-Orient, George Mitchell, et le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak.

Les deux interlocuteurs ont néanmoins publié un communiqué commun, selon lequel "de nombreux sujets portant sur la paix et la sécurité au Moyen-Orient ont été abordés, ainsi que les mesures qu'Israéliens, Palestiniens et la communauté internationale doivent prendre pour collaborer aux efforts (de paix)". Les discussions ont également porté sur la façon de "créer une ambiance positive", et les démarches nécessaires à entreprendre pour faire cesser les "incitations palestiniennes à l'animosité contre Israël", et pour "normaliser les relations de l'Etat hébreu avec les pays arabes".

Le sujet de controverse sur la poursuite de la construction dans les grands blocs d'implantations en Judée-Samarie, sera abordé à nouveau entre Américains et Israéliens, lors de la rencontre prévue dans deux semaines à Jérusalem, entre le Premier ministre Benjamin Netanyahou et George Mitchell.


DEFENSE

Un robot paralysant au service de Tsahal

Un nouveau robot a été développé par les services technologiques de Tsahal, dont un premier prototype a déjà été présenté, qui permettra aux forces combattantes de neutraliser des suspects dans des zones où elles opéreront, en projetant à distance, du gaz lacrymogène.


SECURITE

Pas de transfert "nucléaire" vers l'Iran

Le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, qui recevait son homologue israélien, Shimon Pérès, a notamment affirmé à son hôte que son pays ne fournirait aucune aide à l'Iran dans ses efforts pour se doter de l'arme nucléaire.

Lors d'une conférence de presse donnée dans la capitale Astana, à l'issue de leur rencontre, Nazarbaïev a déclaré : "Je comprends que vous soyez inquiets, et nous le sommes aussi à ce sujet. Il n'y aura, de notre part, aucune fuite ou transfert, vers une quelconque destination, de tout ce concerne la technologie nucléaire".


TERRORISME

El-Qaïda menace la France

Suite à la déclaration du président Nicolas Sarkozy, la semaine passée, affirmant que la France ne tolérerait pas le port de la burqa, la branche nord africaine de l'organisation terroriste Al Qaïda a menacé "de venger l'honneur de nos filles et de nos sœurs".

Le chef de cette branche, Abou Moussab Abdelwadoud, a promis de "s'en prendre à la France par tous les moyens qui se tiennent à notre disposition" et assuré : "Nos guerriers ne resteront pas silencieux face à cette provocation et cette injustice".

Abdelwadoud a également appelé "tous les musulmans à répondre à cette hostilité par une agressivité encore plus grande, et à combattre les tentatives françaises de saper la croyance d'hommes et de femmes".


BANDE DE GAZA

Interception d'un bateau à destination de Gaza

La marine israélienne a intercepté mardi après-midi, le bateau de 21 militants de "l'Organisation pour la libération de Gaza", qui faisait route de Chypre vers les plages palestiniennes, dont elle a dû prendre le contrôle, et qui a été reconduit vers le port d'Ashdod.

Selon un communiqué de Tsahal : "Une embarcation portant pavillon grec a quitté hier le port de Larnaka en direction de la bande de Gaza. Les forces ont informé clairement les occupants du bateau du blocus maritime sur Gaza. Conséquemment et à cause des dangers sécuritaires dans la région, l'entrée de bâtiment dans les eaux palestiniennes a été interdite".


FRANCE

Perpétuité requise contre Fofana

La cour d'assise de Paris a requis la réclusion à perpétuité contre Youssouf Fofana, l'assassin du jeune juif Ilan Halimi en 2006, peine assortie d'une période incompressible de sûreté de 22 ans, soit la sentence maximale prévue par la loi.

Contre les deux principaux lieutenants du chef du "gang des barbares", l'avocat général a requis 20 ans de prison ferme, et des peines moindres pour les autres complices de la séquestration et du meurtre d'Ilan Halimi.

Le verdict des 26 accusés de ce procès qui s'est tenu à huis clos, sera rendu par la cour de Paris le 11 juillet prochain.


SOCIETE

Réduire les écarts sociaux entre arabes et juifs

Le ministre des Affaires Sociales, Itshak Herzog, a annoncé l'augmentation prochaine des budgets et activités de ses services à destination de la population non-juive du pays, ainsi que la création de programmes pour la jeunesse à risques, et la construction de centres d'accueil pour personnes âgées.

"Notre objectif est de réduire les écarts entre les secteurs arabe et juif, et de rendre la population arabe moins nécessiteuse" a notamment déclaré le ministre lors d'une conférence de presse donnée dans la localité d'Oum el-Fahem, au nord du pays.


SANTE

Le tabac cause des dizaines de milliers de victimes

L'association de lutte contre le cancer s'est félicité de la décision de la Commission des Finances de la Knesset d'augmenter les charges sur la fabrication des cigarettes en Israël, bien que celles-ci n'impacteront pas le prix du paquet à la vente dans les bureaux de tabac.

Selon un communiqué de cette organisation : "Fumer cause des dizaines de milliers de décès en Israël, et nous formulons l'espoir que cet argent sera utilisé à des fins de santé et de désintoxication du tabac".


NOUVELLES BREVES

Israël, le 30/06/09

JUSTICE : Le ministère israélien de la Justice s'est félicité de la décision de la Cour suprême d'Espagne de refermer le dossier contre des hauts responsables israéliens impliqués dans l'élimination du terroriste de la branche armée du Hamas, Salah Shahadeh, en mai 2002.

JUSTICE : Le Parquet a informé le tribunal de district de Tel-Aviv de son refus d'écouter à nouveau l'ex-président de l'Etat Moshé Katzav, accusé de viol et de harcèlement sexuel, comme l'avaient demandé ses défenseurs, le dossier n'ayant pas - malgré des compléments d'enquête - évolué de façon significative.

POLITIQUE : Conflit ouvert à la Knesset après que la conseillère juridique du parlement, Nourit Elstein, ait accusé le président de la Knesset, Reuven Rivline, d'agir illégalement en favorisant des députés.

DIPLOMATIE : Le PM israélien a réaffirmé son soutien à son ministre des Affaires étrangères - suite aux propos prononcés contre lui par le président Sarkozy - et soutenu que "Lieberman est pleinement engagé en faveur de la paix et de la sécurité, et apporte une contribution importante au gouvernement élu de l'Etat d'Israël démocratique".

POLITIQUE : Le parlementaire arabe du parti communiste, Afou Agbaria, a déclaré en réaction à l'interception du bateau d'activistes de gauche en route vers Gaza, "qu'Israël se conduit comme des pirates et des brigands des mers, au lieu d'agir comme un Etat".

ECONOMIE : Un accord a été conclu entre le président Pérès, le ministre des infrastructures Benjamin Ben-Elièzer et le président du Kazakhstan, Noursoultan Nazarbaïev, selon lequel ce pays investira 10 millions de dollars par an dans un institut de recherche agricole israélien.

POLITIQUE : Le député Haïm Ramon a remis sa lettre de démission au président de la Knesset, Reuven Rivline. Il prononcera un discours d'adieu mercredi, à la tribune du parlement.

ECONOMIE : La société Dassault-Israël a annoncé qu'elle allait procéder au licenciement de 86 personnes travaillant dans son centre de développement de Kfar Saba, où elle n'y maintiendra que des employés chargés de la maintenance et des ventes.

SOCIETE : Le "Mouvement pour la probité du pouvoir" a demandé au Parquet de suspendre l'avancement de l'avocate de l'accusation, Ariella Segal, dans le procès de l'ancien ministre Haim Ramon, jugé pour acte indécent, jusqu'à la parution du rapport du contrôleur de l'Etat qui a enquêté sur cette affaire controversée.

JUSTICE : Un Palestinien âgé de 24 ans a été arrêté au nord d'Israël. Il était recherché pour avoir tué un proxénète de Tel-Aviv il y a 4 ans avant de prendre la fuite pour les territoires palestiniens. Quatre de ses complices, déjà jugés, avaient été condamnés à la perpétuité.

SOCIETE : Le ministre Michael Eitan a vivement critiqué le projet du gouvernement de constituer une base de données biométrique des citoyens israéliens, et affirmé "qu'une fuite serait pire que la catastrophe de Tchernobyl".


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 30/06/09

IRAN : Mahmoud Ahmadinejad a affirmé que sa réélection - confirmée par les autorités - "est une victoire pour le peuple iranien, et une défaite pour les ennemis de la république islamique, qui ont échoué dans leurs complots".

ESPAGNE : Le ministère espagnol de la Santé a rapporté qu'un premier cas de décès causé par la grippe porcine a été enregistré dans le pays. La malade, une jeune femme de 20 ans enceinte de 28 semaines, et qui souffrait déjà d'asthme, avait subi la veille une césarienne. Le bébé est vivant et sous contrôle médical.

AFGHANISTAN : Un policier et une jeune fille ont été tués, et une dizaines d'autres personnes ont été blessées, lors de l'explosion d'une terroriste suicidaire, déguisé en femme et vêtu d'une burqa, qui s'est fait sauter dans un endroit très fréquenté.

FRANCE : Selon le ministère français des Transports, l'airbus qui s'est abimé en mer dans l'océan indien et qui avait à son bord plusieurs dizaines de passagers français, a été vérifié en 2007 par les autorités aériennes de Paris, qui y avaient constaté des déficiences. Cet avion ne s'était plus posé, depuis, sur le sol français.

IRAN : Le président du Liban, Michel Souleimane s'est entretenu avec son homologue iranien, Mahmoud Ahmadinejad, qu'il a félicité chaleureusement pour sa victoire, définitivement confirmée lundi par les autorités de Téhéran. Le président iranien a également reçu des télégrammes de félicitations des dirigeants Nord-coréen et Koweitien.

IRAK : 4 soldats américains ont été tués lors d'une opération militaire à Bagdad, à la veille du retrait des forces des USA des grandes villes irakiennes.

OCEAN INDIEN : Un enfant de cinq ans a été retrouvé vivant par les équipes de secouristes se trouvant sur les lieux de la catastrophe aérienne de l'airbus A310 de la compagnie Yemenia qui s'est abimé au large des îles des Comores.

GRANDE BRETAGNE : Les ministres des affaires étrangères iranien et britannique Manoucher Mottaki et David Miliband se sont entretenus par téléphone et sont tombés d'accord sur la nécessité d'atténuer la crise entre les deux pays, alors que 4 des employés de l'ambassade anglaise à Téhéran sont toujours en prison.




Nouvelles accusations d'Human Rights Watch

Un nouveau rapport de l'organisation humanitaire HRW, paru ce mardi, accuse Israël d'avoir tué, au cours de l'opération "plomb durci" dans la bande de Gaza il y a six mois, des Palestiniens non impliqués dans les combats, lors de tirs de missiles effectués à partir d'avions sans pilote.

HRW - qui réclame que Tsahal lui fournisse les enregistrements vidéos de ces opérations - fait état de six cas d'attaques ayant provoqué la mort de civils, dont huit enfants, et au total 42 tirs de ces missiles auraient tué 87 Palestiniens.

Israël - qui refuse de collaborer avec cette organisation dont la partialité flagrante a, à de maintes reprises, été dénoncée par Jérusalem - a qualifié ces assertions de "non crédibles" car basées sur des allégations gratuites relevant de "propagande palestinienne".

Fermer la fenêtre