Numéro 798 - 22.06.2009 - 30 Sivan 5769       Imprimer

A LA UNE

Qui disparaitra le premier ?

Le président israélien, Shimon Pérès, a déclaré dimanche matin, dans un discours prononcé à l'Agence Juive à Jérusalem, qu'on ne pouvait savoir qui "de l'uranium ou du misérable gouvernement iranien disparaitrait le premier", et souhaité que la fin de ce dernier soit proche.

Pérès s'en est pris aussi directement à l'ayatollah Ali Khamenei - "dont il est impossible de dire qu'il est un homme généreux, charismatique et ayant le sens de l'humour" - qui dans son discours "affirme qu'il se soucie de son peuple, mais le met en même temps en garde contre un bain de sang si des manifestations sont organisées".

Reprenant l'accusation formulée par le guide suprême de la révolution islamique, que ce sont les Etats-Unis et Israël qui manipulent les Iraniens et les poussent à sortir dans les rues en mettant leur vie en danger, le président israélien s'est demandé "comment n'a-t-il pas honte d'affirmer ceci devant des millions de personnes ? Non seulement il s'agit d'un bluff mais également d'un affront à ses propres hommes".


NEGOCIATIONS ISRAELO-PALESTINIENNES

Un ou deux Etats ?

Le vice Premier ministre, Elie Yishaï a déclaré dimanche, lors du conseil des ministres hebdomadaire, que nous "devons vérifier si les Palestiniens sont bien orientés vers la réconciliation et la paix, ou vers la poursuite de l'incitation à la violence et du terrorisme".

Il a également ajouté "qu'il est nécessaire de clarifier s'ils veulent créer deux Etats, un la Palestine, et l'autre pour le Hamas, et qu'ils acceptent L'Etat juif à leurs cotés".


Livres

Assouplissement israélien

Les Palestiniens ont estimé dimanche, que des progrès dans la voie de concrétiser l'accord d'échange de prisonniers palestiniens contre Guilad Shalit étaient en cours. De hauts responsables de l'Autorité palestinienne et du Hamas ont indiqué qu'Israël avait accepté de discuter du statut de 200 prisonniers que le gouvernement Olmert avait à l'époque catégoriquement refusé de relâcher.

En contrepartie, le Hamas pourrait accepter le transfert de ces prisonniers - au nombre desquels figurent le terroriste responsable de l'attentat contre le Park Hotel à Natanya, et deux hauts chefs de la branche armée du Hamas, responsables de nombreuses attaques meurtrières contre Israël - à l'extérieur des territoires palestiniens.

Les islamistes ont également assuré qu'une pression très importante de l'Egypte était exercée sur les deux parties, alors que le président Hosni Moubarak s'est fixé comme objectifs la libération de Guilad Shalit, la restauration de la bande de Gaza, l'application d'un cessez le feu de longue durée avec Israël, et la réconciliation palestinienne.


AUTORITE PALESTINIENNE

"Rencontrer Mahmoud Abbas au plus tôt"

Le ministre travailliste Benjamin Ben-Eliézer a félicité le chef du gouvernement de son discours en faveur de la création d'un Etat palestinien, mais a affirmé que "ce qui compte, ce sont les résultats concrets, et chaque jour qui passe est en notre défaveur".

Ben Eliézer a appelé le chef du gouvernement à rencontrer au plus tôt le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, à confier au président égyptien, Hosni Moubarak, la conduite du processus, et à progresser sous sa médiation.


IRAN

Le droit universel de manifester

Malgré les vives critiques du régime de Téhéran sur son ingérence dans les affaires intérieures de l'Iran, par des déclarations portant sur le résultat contesté des élections présidentielles dans ce pays, le président américain a défendu en fin de semaine, le droit inaliénable des citoyens iraniens à manifester.

"Il faut protéger le droit universel de manifester, et la liberté d'expression. Les Etats-Unis se tiennent aux cotés de ceux qui aspirent à concrétiser ce droit" a notamment affirmé Barack Obama, qui a encore appelé les autorités à cesser "toute opération violente et injuste", rappelant au régime des Ayatollahs que "le monde regarde" ce qui se fait dans leur pays.

"Nous sommes en deuil pour chaque innocent tué. Les Iraniens jugeront en fin de compte les actes de leur gouvernement. Si l'Iran veut respecter la communauté internationale, elle est obligée de respecter aussi les citoyens de son peuple, et de gouverner par l'accord et non par la contrainte" a poursuivi le président des Etats-Unis.


ANTISEMITISME

Peine de mort pour l'assassin de Moshé Yaish

La cour de cassation du Yémen a prononcé la peine de mort contre El Abad El Aziz El Abadi, pour avoir assassiné un juif, Moshé Yaish-Nahari, en décembre dernier dans un marché de la ville de Raïda, dans le nord du pays, sous prétexte que "tous les juifs doivent se convertir à l’islam".

Le recours de la famille du défunt a ainsi été accepté par la Cour suprême, après qu'un premier verdict du tribunal n'ait condamné le meurtrier à ne verser que des indemnités, sans même devoir encourir une peine de prison.


JUSTICE

Affaire Katzav, nouveau report

Les avocats de l'ex-président israélien Moshé Katzav, accusé de viol et de harcèlement sexuel, n'ont pas remis au tribunal, à la date limite fixée ce dimanche, leur réponse écrite à l'acte d'accusation, indiquant qu'ils n'avaient toujours pas reçu toutes les pièces portées au dossier.

Dans un contexte de conflit déjà existant avec la cour, qui exige la tenue du procès de façon continue au rythme de quatre séances par semaine - fréquence que la défense affirme ne pas pouvoir assurer - les avocats ont demandé également que leur client soit à nouveau entendu par le parquet, dont les juristes, chargés du procès, ont changé depuis le début de l'affaire.


COMMUNIQUE

Manifestation à Vitry-sur-Seine

Parce que trop c'est trop ! La communauté juive de VITRY SUR SEINE, le Conseil des Communautés juives du Val de Marne, l'Union des Conseils des Communautés Juives d’Ile de France, toutes les organisations juives franciliennes, ainsi que plusieurs associations de défense des droits de l’homme appellent à manifester MERCREDI 24 JUIN 2009 à 20 h devant l'Hôtel de Ville de VITRY SUR SEINE (94) afin de protester contre le projet du maire communiste de récompenser le chef terroriste palestinien, tueur de juifs israéliens, MARWAN. BARGHOUTI en le nommant citoyen d’honneur au prétexte qu'il est un élu politique.

Nous leur rétorquons que DRUMOND, l’antisémite, était aussi un député.
Aujourd’hui BARGHOUTI demain FOFANA !
Nous considérons que le PCF et certains de ses représentants maires de communes, abusent de leur pouvoir en incitant à la haine d’Israël, tant par leur littérature officielle que par leurs prises de positions qui encouragent le passage à l’acte antijuif. Cette surenchère électoraliste se fait sur le dos des citoyens juifs de leur ville qui se sentent méprisés.
Nous rappelons que depuis le début de l’intifada en 2000 et le parti pris des communistes français contre Israel, c’est notamment dans les communes à direction communiste qu’ont été recensés les actes antisémites le plus graves et les plus nombreux, au point qu’une grande partie de leurs administrés juifs ont dû les déserter et s’exiler vers des villes plus accueillantes.

L’Union des Conseils de Communautés Juives
d’Ile-de-France (UCCJIF)
01 56 20 26 26
06 19 70 00 87
ccjif@free.fr


NOUVELLES BREVES

Israël, le 21/06/09

BANDE DE GAZA : Un membre des Comités de résistance populaire, Abou Mojahad, a déclaré avoir choisi la date de son mariage au jour anniversaire de la capture de Guilad Shalit pour que "son premier jour en tant qu'homme marié soit aussi joyeux que celui de l'enlèvement, où Allah nous a couronné de succès et de victoire".

ALIYAH : 16 juifs du Yémen ont atterri ce dimanche en Israël pour s'y établir, leur Aliyah ayant été organisée par l'Agence Juive.

SECURITE : Tsahal a désamorcé 4 charges explosives déposées par des terroristes palestiniens le long de la barrière de sécurité dans la zone de Kissoufim. Pendant le déminage, les Palestiniens ont tiré des obus de mortier, sans causer de dommages aux forces israéliennes.

JUSTICE : Le tribunal a ordonné une saisie-arrêt de 5 millions de shekels sur le compte de l'humoriste et présentateur TV Doudi Topaz, suite à la demande d'une des victimes des agressions qu'il a commanditées.

AUTORITE PALESTINIENNE : Le président palestinien, Mahmoud Abbas, a rencontré le roi Abdallah d'Arabie Saoudite avec lequel il s'est entretenu du processus de paix avec Israël.

JUSTICE : Un acte d'accusation a été déposé au tribunal du district de Beer Sheva, contre un habitant de la ville, âgé de 29 ans, qui a cambriolé une banque à Ashkelon la semaine passée. Il s'était présenté au guichet avec un papier sur lequel il avait écrit : "C'est un cambriolage. Donne moi 15.000 shekels et ne fais pas de problème".

PROCESSUS DE PAIX : Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, a répété lors du conseil des ministres qu'Israël exigeait, dans le cadre des négociations de paix, un Etat palestinien démilitarisé.

SOCIETE : Le ministre chargé des minorités, Avishay Braverman, a rencontré les manifestants druzes rassemblés devant le bureau du Premier ministre, et leur a promis de les aider à obtenir les budgets qu'ils réclament.

POLITIQUE : Selon le chef du parti sioniste Habyit Hayehoudi, si les Palestiniens sont réellement tournés vers la paix, ils doivent reconnaître qu'Israël est l'Etat du peuple juif. "Le droit du peuple d'Israël à s'installer dans son pays est un droit historique, sur lequel aucun gouvernement ne peut revenir" a notamment affirmé Hershkovitz.

POLITIQUE : Les vacances de la Knesset seront centralisées, et tous les employés partiront en congés du 15 au 31 août.

ECONOMIE : La commission des Finances de la Knesset a autorisé, à postériori, la hausse du tarif des carburants à la pompe, de 30 agourot (centimes), mais pas celle du prix des cigarettes.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 21/06/09

FRANCE : Le ministre français des Affaires étrangères, Bernard Kouchner, a appelé la communauté internationale à poursuivre le dialogue avec l'Iran en dépit des tensions causées par la répression violente des manifestations anti-gouvernementales.

COREE DU NORD : Pyongyang a accusé Washington de fomenter une guerre atomique contre le pays, les Etats-Unis ayant promis à la Corée du sud une protection nucléaire contre sa voisine du Nord.

IRAN : Suite aux mesures prises par le gouvernement pour empêcher toute manifestation, les partisans du candidat réformiste Moussavi, ont donné la consigne d'allumer les phares de tous les véhicules, lundi entre 17 et 18h00.

PHILIPPINES : Une personne a été tuée et 31 autres blessées par l'explosion de deux grenades jetées par des inconnus, lors d'un rassemblement pour un concours de beauté dans une ville du sud du pays. La piste islamiste est privilégiée par les enquêteurs.

IRAK : Un nouveau bilan de l'attentat suicide au camion piégé qui contenait une tonne d'explosifs, samedi à Taza près de Kirkouk, fait état de 72 morts et de plus de 200 blessés.

IRAN : Le ministre iranien des Affaires étrangères a protesté contre les déclarations "interventionnistes" de la Grande Bretagne, l'Allemagne et la France sur le résultat des élections dans son pays.

AFGHANISTAN : 2 soldats américains ont été tués et quatre autres, ainsi que deux civils, ont été blessés lors d'une attaque à la roquette contre une base militaire.

PAKISTAN : Au moins sept talibans ont été tués par des milices chargées d'assurer la sécurité des villages au nord ouest du pays.

FRANCE : 7 personnes sont mortes dans un accident d'hélicoptère qui s'est écrasé, pour une raison encore inconnue, à Brégnier-Cordon, dans l'Ain

IRAN : La chaine officielle de la télévision iranienne a rapporté que 13 personnes ont été tuées à Téhéran, au cours d'affrontements entre la police et "un groupe de terroristes".

Fermer la fenêtre