Numéro 775 - 25.05.2009 - 2 Sivan 5769       Imprimer

A LA UNE

Les accords Sharon-Bush dérangent Obama

Le Washington Post rapporte dans son édition de ce dimanche, qu'en vertu d'accords non-écrits entre l'ancien Président américain, George Bush et l'ex-Premier ministre israélien, Ariel Sharon, Israël avait obtenu le feu vert des Etats-Unis de poursuivre la construction dans les grandes implantations de Judée-Samarie.

Cette entente acquise par l'Etat hébreu, en échange du retrait israélien total de la Bande de Gaza dans le cadre du programme de désengagement, corroborait de plus la vision du président Bush que les grands blocs d'implantations seraient intégrés à Israël lors d'un accord définitif avec l'Autorité palestinienne, dans lequel il y avait lieu de tenir compte "des nouvelles données démographiques depuis 1967".

L'administration Obama semble ainsi, en exigeant l'arrêt total de la construction dans les implantations de Judée-Samarie, y compris celle liée à la croissance naturelle des populations locales, vouloir revenir sur ces accords.


Territoires disputés

"Ne pas toucher aux points de peuplement sauvages"

Le ministre de l'intérieur et vice Premier Ministre, Elie Yishaï, a affirmé ce dimanche, lors du conseil des ministres hebdomadaire, qu'il n'y a pas lieu, pour l'instant, d'évacuer les points de peuplement sauvages. "Il y a des constructions illégales et sauvages chez les Palestiniens et chez les arabes israéliens également" a affirmé Yishaï, qui a aussi estimé que "si la contrainte pour faire respecter la loi est appliquée, elle doit l'être de manière uniforme, juste et égalitaire".




TERRORISME

Attentat préparé sur internet

Une jeune palestinienne de Cisjordanie, âgée de 21 ans, a été condamnée dimanche matin par un tribunal militaire israélien de Judée, à 15 mois de prison ferme pour avoir eu l'intention de perpétrer un attentat contre des cibles israéliennes.

Elle a été inculpée pour collusion avec l'ennemi, ayant pris contact - elle et ses deux frères - avec des miliciens du Jihad islamique dans la bande de Gaza, par l'intermédiaire d'Internet.

La Palestinienne mentionnait dans sa correspondance avec les islamistes, être prête à commettre un attentat suicide, suite à la situation dans les territoires palestiniens et la nécessité de réagir à l'opération militaire d'Israël.


EGYPTE

Des terroristes d'El Qaïda formés à Gaza

Après avoir démantelé il y a plusieurs semaines un important réseau terroriste lié au Hezbollah, les autorités égyptiennes ont arrêté sept membres de "l'Armée islamique palestinienne", une cellule affiliée à El-Quaïda.

Le groupe qui comprend deux Palestiniens, deux Egyptiens, un Anglais, un belge d'origine tunisienne, et une femme albanaise domiciliée en France, est accusé avoir perpétré l'attentat terroriste du 22 février dernier dans un marché du Caire, ayant fait une victime française.

L'enquête a d'ailleurs révélé que les sept terroristes ont emprunté à plusieurs reprises les souterrains clandestins par lesquels transitent les armes vers le Hamas et qui mènent à la Bande de Gaza, où ils ont suivi un entrainement, et ont reçu les instructions de leurs mandataires.


IRAN

"Neutraliser Israël en une seule frappe"

Le candidat conservateur aux prochaines élections présidentielles qui se dérouleront en Iran au mois de juin, Mohsen Rezaï, qui fut à la tête des Gardiens de la Révolution pendant seize ans, a promis que s'il était élu il saurait en "une seule frappe, neutraliser Israël définitivement".

"Dans le cas où nous aurons la responsabilité de constituer le prochain gouvernement, Israël n'osera pas menacer l'Iran, étant donné qu'Américains et Israéliens savent qui nous sommes et qui sont nos alliés" a également assuré Rezaï, qui a en outre précisé qu'il savait exactement où sont localisés les points sensibles de l'Etat hébreu.


MONDE ARABO MUSULMAN

Le Hezbollah responsable de la mort d'Hariri

Réagissant à l'information parue dans le magazine allemand "Der Spiegel" démontrant la responsabilité directe du Hezbollah dans l'attentat qui a couté la vie au chef du gouvernement libanais Rafic el-Hariri, en 2005, le ministre israélien de la Défense a déclaré qu'il s'agissait d'une preuve que l'organisation terroriste n'agit "pas seulement contre nous, mais également contre le Liban".

"Voici encore une expression de ce qu'est le Hezbollah en tant que prolongation du bras iranien, et facteur négatif. J'espère que les citoyens libanais en tireront les conséquences" a ajouté Ehud Barak faisant référence aux prochaines élections devant se dérouler au pays du cèdre.


POLITIQUE

"Pas de nouvelles implantations, mais oui à l'accroissement naturel"

Lors du conseil des ministres hebdomadaire, le chef du gouvernement israélien, Benjamin Netanyahou, s'est engagé à ne pas créer de nouvelles implantations en Judée-Samarie, mais il a par contre affirmé "qu'il n'est pas juste de ne pas apporter de solution à l'accroissement naturel de ceux qui existent déjà".

Concernant les points illégaux de peuplement, Netanyahou a indiqué "l'obligation de respecter la loi", alors que le ministre des Transports, Israël Katz (Likoud) jugeait pour sa part, impensable que le gouvernement donne l'impression de faire "la chasse aux sorcières" vis-à-vis des colons de Judée-Samarie, et affirmait qu'il n'était pas question "d'assécher les implantations".


SOCIETE

La "Neqba" illégale

Une commission interministérielle a validé la proposition de loi déposée par le député Alex Miller, du parti Israël Beitenou d'Avigdor Lieberman, visant à interdire toute commémoration publique de la Neqba, destinée à marquer la "catastrophe" que représente, selon les Palestiniens, la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Selon cette proposition, qui doit encore être entérinée par la Knesset, les contrevenants à la loi seront passibles d'une peine de prison pouvant atteindre une durée de trois ans fermes.

Cette même commission interministérielle a également validé un autre texte de loi, du député Zevoulon Orlev (Habayit Hayehoudi - Parti sioniste religieux) rendant illégale toute publication incitant à la négation du droit d'Israël à exister en tant qu'Etat juif et démocratique".


NOUVELLES BREVES

Israël, le 24/05/09

HAMAS : Le ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov, a affirmé que le Hamas "ressent la responsabilité de tout le peuple palestinien", et que les occidentaux ont fait une erreur en n'acceptant pas le dialogue avec cette organisation.

SECURITE : Les très importants exercices militaires qui débuteront le 31 mai pour durer 5 jours, ont été prévus depuis plusieurs mois, et sont ceux qui ont lieu dans le cadre habituel prévu chaque année, a rassuré Benjamin Netanyahou, les pays voisins.

POLITIQUE : Le PM, Benjamin Netanyahou va créer une commission qu'il présidera lui-même, pour le développement de Jérusalem. Seront, dans ce cadre, aussi à l'étude, les mesures à prendre pour réduire le nombre de personnes quittant la capitale pour aller s'installer à Tel-Aviv.

SOCIAL : Les organisations caritatives et sociales ont appelé le Premier ministre à annuler la mesure selon laquelle le gouvernement ne soutiendra désormais que les projets d'un montant minimum de 500.000 shekels.

MONDE ARABO-MUSULMAN : Un sommet à Téhéran a réuni les présidents iranien, afghan et pakistanais, qui débattent principalement de la lutte contre le terrorisme et la contrebande de drogue.

BANDE DE GAZA : Un tribunal militaire a condamné à mort trois membres du Fatah ayant tué deux journalistes lors des affrontements entre Hamas et Fatah dans la bande de Gaza. Deux d'entre eux seront exécutés par balles. Le troisième est en fuite.

RELIGIONS : Le pape Benoît XVI a appelé les catholiques chinois à rétablir leurs relations avec le Vatican, coupées en 1951 sur ordre des autorités.

ENVIRONNEMENT : Le gouvernement a créé une commission interministérielle chargée d'étudier les dispositions à prendre pour se mesurer au changement climatique, et notamment pour réduire l'émission des gaz à effet de serre.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 24/05/09

USA : La NASA a annoncé un nouvel essai d'atterrissage, ce dimanche, de la navette spatiale Atlantis, après que les deux précédents aient été repoussés pour cause de conditions atmosphériques défavorables.

MAROC : 11 personnes ont trouvé la mort et 40 autres ont été blessées lors de l'évacuation sous la panique, des spectateurs qui assistaient à un concert à Rabat, lorsqu'une barrière s'est écroulée sur le public.

PAKISTAN : Au moins 7 personnes sont mortes lors d'une attaque aérienne de l'armée sur un fief taliban dans le district de Pashtun.

SRI LANKA : Le gouvernement s'est engagé auprès du secrétaire général de l'ONU, Ban Ki Moon, à restaurer la démocratie dans les régions reprises aux rebelles tamouls, qui ont récemment capitulé, et à permettre aux ONG d'apporter assistance aux 300.000 réfugiés tamouls.

IRAK : 34 personnes ont été tuées lors de l'explosion d'une voiture piégée dans la ville de Moussol au nord de l'Irak.

SOMALIE : Plus de 50.000 personnes se sont enfuies de la capitale Mogadishu suite aux combats entre l'armée et des rebelles islamistes. Par ailleurs, 3 policiers ont été tués et 4 autres blessés dans l'explosion d'une voiture piégée.

USA : Deux personnes ont été tuées et quatre autres blessées par un homme âgé de 37 ans, qui a tiré sur elles lors d'une fête dans un collège d'Arizona. La police a réussi à rattraper le tireur après une poursuite de 4 heures.

Fermer la fenêtre