Numéro 732 - 30.03.2009 - 5 Nisan 5769       Imprimer

A LA UNE

Durcissement des conditions pénitentiaires

"Nous sommes effectivement la seule démocratie du Moyen-Orient, ce qui n’est pas une raison pour que nous en soyons les seules bonnes ‘poires’" a déclaré le ministre de la Justice sortant, le Pr. Daniel Friedman, qui a présenté au gouvernement, avec les représentants des services pénitenciers, leurs recommandations concernant le durcissement des conditions de détention des prisonniers sécuritaires palestiniens.

Entre autres mesures, ils ont préconisé de retirer à ces détenus le droit aux études en vue de l’obtention du baccalauréat et de diplômes universitaires, la lecture des journaux, et la télévision. Il est également envisagé de réduire les droits de visite - à l’exception de ceux de la Croix-Rouge - et le contact physique entre les détenus et les proches qui viennent les voir en prison. Toutes ces mesures sont, selon eux, applicables immédiatement et conformes aux lois israéliennes et à la législation internationale.

Ces recommandations devront néanmoins être validées par le 32e gouvernement israélien qui sera dirigé par Benjamin Netanyahou, et qui doit rentrer en fonction demain mardi, avant de pouvoir prendre effet.


DEFENSE

Avions sans pilote au Soudan

L’affaire du raid aérien lancé par Israël en territoire soudanais, contre un convoi d’armes en provenance de Téhéran et à destination du Hamas dans la bande de Gaza, pendant l’opération «plomb durci», dévoilée la semaine passé par CBS (cf. notre article du 26/03/09) continue de faire couler l’encre de la presse internationale.

Dans son édition de dimanche, le «Sunday Times» rapporte des sources israéliennes indiquant que ce sont des avions sans pilote de type « Hermès 450 », capables d’une autonomie de 24 heures, qui ont réalisé cette mission aérienne, et que le convoi d’armes et de munitions avait à son bord des missiles iraniens de type Pajar III, capables d’atteindre Tel-Aviv, à partir de la bande de Gaza.

Le journal londonien affirme encore que les Gardiens iraniens de la Révolution ont livré leur cargaison à Port Soudan à des passeurs soudanais qui avaient pour mission de franchir la frontière égyptienne et de livrer les armes à des contrebandiers qui les feraient passer par des tunnels souterrains à la bande de Gaza.


AUTORITE PALESTINIENNE

Jacques Chirac à l’honneur

Une cérémonie de lancement des travaux de construction d’une nouvelle artère centrale à Ramallah, qui portera le nom de l’ancien président de la république française, Jacques Chirac, s’est tenue en fin de semaine dans la ville de Cisjordanie.

Une plaque a été découverte en présence du Premier ministre palestinien Salem Fayyad, de la maire de Ramallah Janet Mikhaïl, et du Consul général de France à Jérusalem, Alain Rémy. La construction de cette voie - dont le financement de 850.000 dollars sera pris en charge par l’administration de Mahmoud Abbas - est destinée, selon les responsables de l’A.P, à marquer la reconnaissance du peuple palestinien au soutien de Jacques Chirac à leur cause, et en signe de remerciement à l’ex-chef de l’Etat français, d’avoir reçu le leader Yasser Arafat pour son hospitalisation en France, avant sa mort en 2004.


BANDE DE GAZA

Intensive contrebande d’armement

Le Hamas réussit à faire rentrer des roquettes et des explosifs de qualité et en grande quantité dans la bande de Gaza. C’est ce qu’a affirmé ce dimanche le chef des services israéliens de la sécurité intérieure (Shabak), devant le conseil des ministres. Youval Diskin a précisé que depuis la fin de l’opération « plomb durci » 22 tonnes de poudre explosive, et 45 tonnes de matériau brut servant à la fabrication de munitions, ont été acheminées vers les territoires administrés par les islamistes.

Quant aux obus de mortier, ce sont des centaines d’unités qui ont pu transiter par les tunnels souterrains, ainsi que des dizaines de roquettes, et des dizaines de missiles anti-aériens et anti-tanks.

Le chef du Shabak a par ailleurs estimé que le Hamas avait totalement échoué à atteindre trois de ses objectifs principaux que sont l’ouverture des points de passage, la libération des prisonniers palestiniens, et sa réconciliation avec le Fatah.


POLITIQUE

Distribution de portefeuilles au Likoud

Le futur Premier ministre, Benjamin Netanyahou, recevra aujourd’hui les hauts responsables de son parti à qui il distribuera les portefeuilles restés vacants après les négociations coalitionnaires avec les autres formations politiques, dernière étape avant le vote de confiance de la Knesset au nouveau gouvernement israélien.

La nouvelle administration devrait compter autant de ministres que celle d’Ariel Sharon, et l’on estime que 12 députés du Likoud vont recevoir la charge d’un ministère ce lundi après-midi, après la nomination attendue de Reouven Rivlin en tant que nouveau président du parlement israélien.


JUSTICE

3 juges pour Moshé Katzav

Le magistrat Georges Kara a été choisi pour présider le tribunal chargé de juger l’ancien président de l’Etat, Moshé Katzav, et il sera assisté par les juges Yehoudit Shevah et Myriam Sokolov. Kara, qui est sous surveillance policière 24 heures sur 24, notamment suite à son verdit sans clémence contre la famille Hairiri, une des principales cellules de la pègre israélienne, est considéré par ses pairs comme un juge strict et minutieux.

Rappelons que l’ex-citoyen numéro un d’Israël est accusé d’un double viol et acte indécent sur Aleph du ministère du Tourisme, harcèlement sexuel sur Hé du bureau présidentiel, et d’acte indécent, harcèlement et subordination de Lamed, également fonctionnaire du bureau présidentiel.


IMMOBILIER

Une bulle dans l’air du temps

© François Celier.
Longeant la Place des Martyrs de Clichy-la-Garenne en méditant sur le thème « de Kerviel à Madoff » (1), une pensée me vint à l’esprit : Comment sauront-ils si personne ne les informe jamais du point de vue de l’irrationnel ?
Je vis alors une scène qui m’enchanta. Deux enfants essayaient de calmer l’excitation de trois petits chiens à longs poils, bien brossés et faisant leurs besoins là où on leur disait de faire.

Près d’eux, une maman porta à ses lèvres une tige de laquelle jaillit un chapelet de bulles savonneuses brillantes.
En les voyant voleter ça et là, emportées par une brise légère, les trois yorkshires firent des bonds spectaculaires puis, vibrionnant d’excitation, s’élancèrent à leur poursuite pour les happer avec jubilation. Leur frénésie était franchement hilarante, un festival de bonds accompagnés du rire des enfants.

Or, voilà que plusieurs chiens-voyous (« racailles » relevant du copyright présidentiel) qui par nature, ne faisaient jamais où ils devaient, se précipitèrent dans l’enceinte.
Aussitôt, coups de gueules et vociférations crescendo.
Inquiète, la mère tenta de les écarter de la scène, mais les chiens-poulbots lui montrèrent des crocs très dissuasifs.
Dans l’espace des ultra-sons, un sifflement inaudible aux oreilles humaines perça l’air. Trois énormes molosses noirs, lourds et silencieux, jaillirent d’une rue adjacente et foncèrent sur les lieux en provoquant un recul de frayeur.
Gueules grand’ ouvertes, ils s’emparèrent des trois yorkshires tétanisés. Leurs puissantes mâchoires et leurs crocs firent craquer leurs corps glapissants.
Horrifiés, les deux enfants se mirent à hurler. La panique gagna leur mère qui les serra très fort contre elle.
Cette charmante matinée printanière venait de basculait dans une séquence de hurlements… analogue aux cris des traders sur une place boursière de l’après-Madoff.
Panique et pleurs des enfants, geignements d’agonie des trois yorkshires à poils soyeux, souillées de sang.
Férus en guérilla urbaine, les chiens-voyous, tentèrent de résister aux molosses.
Mais ils reçurent de telles morsures qu’ils déguerpirent, boitant et glapissant de douleurs.
Un second sifflement ultra-sonique perfora l’air, faisant dresser les têtes des trois molosses. Rejetant d’un mouvement de tête les corps désarticulés des trois petites choses soyeuses, ils s’esquivèrent aussi vite qu’apparus…
De quel enfer survinrent ces molosses ? Ai-je pensé en considérant cette parabole impromptue comme une allégorie métaphysique. Le scandale financier révélé par la fraude de Bernard Madoff serait-il du même ordre ?
Impunément, ce dernier émit d’innombrables bulles de savon étincelantes sur les bourses électroniques, invitant de naïfs nantis, néanmoins avida dollars, et des élites banquières insatiables, à croquer ses belles bulles brillantes (à plus de 17 % d’intérêts, voire plus).
Le désastre économique qui s’ensuivi bouleversa l’intelligence des professionnels de l’argent et celle de milliers de dés-innocentés, ruinés, pétrifiés d’incrédulité.
Par ultra-sons numériques (ou empirisme des valeurs électroniques), les molosses (ou maffieux du grand capital) contre-arnaquèrent les derniers rescapés bancaires du mirobolant concept de gains faciles.
Autrement dit : Madoff, ex-maître-nageur en eaux troubles et affairiste roué, reconçu un vieux système de vente pyramidale par lequel sa société d’investissement de Wall Street payait les intérêts de ses premiers investisseurs avec le capital apporté par les derniers entrés… Grace à cette aubade évangélique et séductrice « les 1re seront les derniers… », Madoff devint LE brillant joueur de flûte en bulles de savon.
Ses bulles ayant toutes éclatées le laissèrent (richement) penaud lorsque le FBI lui mit la main au collet.
Or, sait-on qu’il ne fut que le souffleur d’une partition virtuelle mise en musique par Mammon him self ? Who ? L’un des Princes de l’Enfer (personnifiant richesse, avarice et iniquité). Son beau chapelet de bulles méphistophéliques illustre l’amour de l’argent (réel, virtuel, artificiel) et envoûte nos sociétés cupides.
Sa flûte enchantée n’engendra qu’un vortex de bulles de savon, amenant l’économie du monde au bord du gouffre. Mammon-Madoff nous ramène à l’hypothèse majeure : Dieu ou Mammon ?
En entrant dans l’ère du relativisme et du mensonge de l’image numérique, beaucoup d’autres petits Madoff rêvent encore d’un avenir en bulles de savon.

François Celier


(1) Table-ronde à propos de Kerviel-Madoff du 24 Mars à Paris, dans laquelle je fus conférencier.


SPORTS

Peer Shahar s’incline devant Venus Williams

Malgré un début de match fulgurant de l’israélienne, qui menait par 3 jeux à rien au premier set, contre la championne américaine, Venus Williams, actuellement classée 6e mondiale a repris le dessus et remporté ce match du deuxième tour des internationaux de Miami (doté de 4,5 millions de dollars de prix) en 88 minutes , sur le score de 6:3, 6:3.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 29/03/09

AUTORITE PALESTINIENNE : Un orchestre de jeunes musiciens palestiniens de Djénine, a été démantelé pour avoir joué devant des rescapés de la Shoah, à Holon.

JUDEE-SAMARIE : Le tribunal de Petah Tikva a relâché six habitants de Havat Guilad, accusés par la police d’avoir jeté des pierres contre des véhicules palestiniens, et cherché à écraser des policiers israéliens, faits catégoriquement niés par les suspects. Le tribunal a critiqué les méthodes de la police, et le chef du district a demandé que soit ouverte une enquête contre les policiers.

FAIT DIVERS : Un conducteur a été arrêté alors qu’il roulait à 172 km/h sur une route où la vitesse était limitée à 80 km/h.

ENVIRONNEMENT : Le ministère de l’Environnement a averti les autorités municipales de la ville d’Akko, qu’un danger de contamination menaçait leurs plages, dû à des déversements polluants qui affectent également les fleuves aux alentours.

TOURISME : Les services de secours ont retrouvé 5 randonneurs qui s’étaient égarés, samedi dans la nuit, dans le désert de Judée.

SECURITE : Tsahal a interpellé dans la région de Ramallah, 4 Palestiniens recherchés par les forces de sécurité israéliennes à qui ils ont été remis pour interrogatoire.

SOCIETE : 208 Palestiniens en situation irrégulière ont été arrêtés par les forces de police israélienne durant ce weekend, et reconduits à la frontière avec les territoires palestiniens. Quatre de leurs employeurs, cinq convoyeurs et un hébergeur, israéliens, ont été également interpellés.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 29/03/09

BANGLADESH : 2.000.000 d’enfants âgés de 6 mois à 5 ans sont gravement sous alimentés au Bengladesh, selon un rapport de l’ONU.

RUSSIE : «Mr Poutine est le chef du gouvernement, et ceci est un poste très compliqué, qui nécessite beaucoup de travail. Mais les grandes décisions sont prises par le président, ce qui est une chose évidente» a déclaré le président russe Dmitri Medvedev à la BBC.

TURQUIE : Des échanges de coups de feu entre partisans et opposants de 2 candidats politiques qui se font élire aux municipales aujourd’hui en Turquie, ont fait deux morts et plus de 15 blessés.

COREE DU NORD : La presse japonaise rapporte que la Corée du Nord pourrait également tester l’envoi d’engins balistiques de moyenne portée, outre l’essai annoncé, d’un satellite, début avril, suspecté être un missile de longue portée. Le Japon a déployé, sur ses côtes nord, des dispositifs anti-missiles pour empêcher des retombées sur son sol, en cas d’échec des essais nord coréens, qui font par ailleurs l’objet d’une condamnation internationale.

NIGERIA : La police nigérienne a libéré un otage libanais qui avait été capturé la semaine passée, et tué 6 de ses ravisseurs. Les 230.000 dollars de la caution versée, ont également été récupérés par les policiers.

MAYOTTE : Un référendum est organisé ce dimanche, où les électeurs sont appelés à se prononcer en faveur du rattachement total de l’île à la France. A deux reprises, dans les années 70, les habitants de cette ancienne colonie française qui compte aujourd’hui quelque 186.0000 habitants, avaient voté contre leur indépendance.

IRAK : Cinq civils et un policier ont été tués lors de l’explosion d’une charge à Batsra, dans le sud de l’Irak. 7 autres personnes ont été blessées par la déflagration.

GEORGIE : La police géorgienne a déclaré qu’un de ses agents avait été tué, et quatre autres blessés, après que leur véhicule soit monté sur une mine, à proximité de la frontière avec l’Ossétie du sud.

CHINE : Le gouverneur de la Banque centrale de Chine a émis des doutes que la crise économique mondiale n’ait déjà atteint son sommet.

INDONESIE : Selon un nouveau bilan, les inondations géantes provoquées par la rupture d’une digue haute de 32 mètres, dans la banlieue de Jakarta, ont fait 91 morts.

PHILIPPINES : Blocage des négociations pour libérer les 3 otages membres de la Croix-Rouge, d’un groupe de rebelles islamistes aux Philippines, ceux-ci exigeant un retrait total des forces armées, de la jungle de l’île de Jolo, où ils sont regroupés.

AFGHANISTAN : Trois soldats d’une unité américaine de commandos ont été tués et quatre autre blessés lors de l’explosion d’une charge, à l’est de l’Afghanistan. Six personnes, suspectées être impliquées dans cette attaque, ont été arrêtées par les forces de la coalition.

Fermer la fenêtre