Numéro 682 - 29.01.2009 - 4 Shevat 5769       Imprimer

A LA UNE

Nouvelle provocation du Hamas

Suite au tir d’une roquette Qassam palestinienne qui s’est abattue mercredi soir, sur un terrain vague de la région d’Eshkol, sans faire ni blessés ni dégâts, l’aviation de Tsahal a réagi, peu après minuit en bombardant une usine de fabrication d’armes, à proximité de Rafiah.

Selon des sources palestiniennes, plusieurs appareils israéliens ont survolé à ce moment la bande de Gaza, où deux attaques aériennes ont eu lieu, une qui a détruit un souterrain de contrebande, et la deuxième contre une usine de taille de pierres, à proximité d’une position du Hamas, sans faire de blessés.

Les ministres du cabinet restreint de sécurité, Ehud Olmert, Tzipi Livni et Ehud Barak ont confirmé que la position d’Israël demeurait inchangée, et que ne serait tolérée aucune violation du cessez-le-feu, de la part des islamistes. On affirme également à Jérusalem que la réaction de Tsahal n’est nullement liée à la visite du diplomate américain George Mitchell dans la région, qui a effectivement demandé que le cessez-le-feu soit respecté, et d’éviter toute escalade de violence.
L’Etat hébreu n’a pas l’intention de renoncer à son droit à se défendre, face aux provocations répétées en provenance de la bande de Gaza, ce qu’a confirmé la ministre des Affaires étrangères, garantissant que la période où Israël ne ripostait pas aux attaques terroristes était révolue. «Nous réagirons à chaque tir» a encore assuré Tzipi Livni.


DIPLOMATIE

Mitchell arrive en Egypte

L’envoyé spécial des Etats-Unis pour le Moyen-Orient, George Mitchell, a débuté sa première tournée dans la région par le Caire, où il s’est entretenu avec le président Hosni Moubarak, qui est d'ailleurs considéré par Washington comme un partenaire important dans le processus de paix.

Le diplomate américain a notamment déclaré qu’il était impératif de prolonger le cessez-le-feu et de s’assurer qu’il serait stable, surtout après que sa solidité ait déjà été mise à l’épreuve avec l’attaque terroriste d’une patrouille de Tsahal, mardi, qui a conduit ensuite à une riposte des Israéliens en territoire palestinien, le long de l’axe Philadelphie.

En Israël où George Mitchell est attendu dans l’après-midi, on estime également que le rôle de l’Egypte est capital pour empêcher le trafic d’armes au profit du Hamas, condition sine-qua-none d’un cessez-le-feu de longue durée.

Pérès et Olmert rencontrent l’envoyé spécial d’Obama

Le président de l’Etat a reçu George Mitchell à Jérusalem dès son arrivée du Caire. Shimon Pérès a affirmé à l’issue de leur rencontre qu’il n’y a «aucune contradiction entre la position des Etats-Unis et la nôtre. Tout comme l’Amérique, Israël désire la paix, pense qu’il y a lieu de lutter contre le terrorisme, et à leur tête le Hamas et l’Iran».

Le diplomate américain a ensuite rencontré le Premier ministre Ehud Olmert, qui a confirmé qu’Israël ne rouvrirait les points de passage avec la bande de Gaza que contre la libération de Guilad Shalit, ceux-ci restant néanmoins ouverts à tout convoi humanitaire à destination de la population civile.

A la demande américaine que soit scrupuleusement respecté le cessez-le-feu, le chef du gouvernement israélien a rappelé qu’il fallait pour cela que le calme complet règne à partir de la bande de Gaza, et que le trafic d’armes ne puisse prendre place. «Israël réagira si ces deux conditions ne sont pas honorées» a affirmé Ehud Olmert.

Lors de la conférence de presse donnée à l’issue de cette réunion, George Mitchell a notamment cité les paroles de Barack Obama, avant son départ : «Le président a confirmé que Etats-Unis sont engagés pour la sécurité d’Israël, et son droit à se défendre contre les menaces. Le président a encore assuré que l’Amérique poursuivra activement son engagement à obtenir deux Etats pour deux 2 peuples, vivant en sécurité et en paix, l’un à coté de l’autre».


Livres

Sarkozy confirme que Guilad Shalit est en vie

C’est ce qu’a déclaré Noam Shalit, le père du soldat franco israélien détenu en otage par le Hamas depuis plus de deux ans et demi, à l’issue de sa rencontre avec le chef de l’Etat français, mardi soir à l’Elysée. Il a également assuré que le message principal au Hamas tenait essentiellement dans la tenue de cette rencontre, qui prouve l’implication et l’intérêt de la France à cette question.

Noam Shalit a également indiqué que Nicolas Sarkozy lui avait promis de continuer à être actif et d’intervenir pour la libération de Guilad, et qu’il reconnaissant l’urgence et l’importance d’agir en faveur du dénouement de cette affaire.

Le sénateur français Philippe Marini, envoyé par la France à Damas - où est installée la direction politique de l’organisation islamiste - a pour sa part demandé au président syrien Bachar el Assad, d’intervenir auprès du Hamas pour faire avancer le dossier de la libération de l’otage franco-israélien, après que cette même requête ait été formulée par Sarkozy lors de sa précédente rencontre avec le leader syrien.
«Shalit est un soldat israélien, mais c’est aussi un citoyen français. Nous insistons à le souligner car il est de notre devoir de protéger nos compatriotes» a assuré Marini qui n’a néanmoins pas précisé la réaction de la Syrie à la demande française.


BANDE DE GAZA

Le consul de France bloqué pendant six heures

L’ambassadeur d’Israël en France, Daniel Shek, a été convoqué par le Quai d’Orsay, après que le Consul de France à Jérusalem, Alain Rémy, ait été retenu pendant six heures au passage d’Erez, à la frontière avec la bande de Gaza, où il s’est rendu mercredi dans la journée, avec d’autres diplomates européens.

Le porte-parole du consulat a également affirmé que deux coups de feu de semonce ont été tirés par les soldats de Tsahal en direction de la délégation diplomatique, et d’après le consulat français il s’agit du deuxième incident du genre, Alain Rémy ayant été retenu la semaine passée durant trois heures et demi à un barrage près de Beth Lehem. Les autorités israéliennes n’ont pas encore réagi à ces plaintes.


MONDE ARABO MUSULMAN

«Obama doit procéder à un changement extrême»

C’est ce qu’a affirmé le président iranien - lors d’un rassemblement dans l’est du pays, retransmis à la télévision nationale - et qui appelle encore l’administration américaine à retirer ses troupes militaires de tous les points où elles sont déployées. «Qui leur a demandé de venir se mêler des affaires intérieures d’autres pays ?» a notamment lancé Ahmadinejad.

Le chef du régime des Mollahs a ensuite poursuivi son réquisitoire, et exigé les «excuses des Américains pour les crimes commis contre Téhéran, durant les 60 ans passés».
Il a également livré sa vision de «deux types de changements possibles : le premier dramatique et efficace, le second tactique», avant d’assurer qu’il était «évident que si le changement promis par les américains est du second type, nous le découvrirons très vite !».


RELIGIONS

Elie Wiesel indigné de la décision du Pape

Le tollé provoqué par la promulgation, samedi dernier par le pape Benoit XVI, d’un décret de réhabilitation de quatre évêques excommuniés, dont le négationniste Richard Williamson, continue d’enfler, malgré les communiqués de conciliation publiés par le Vatican.

Le prélat britannique avait notamment affirmé, la semaine passée à la télévision suédoise, que les chambres à gaz n’ont jamais existé, et que 300.000 juifs tout au plus, avaient été exterminés lors de la deuxième guerre mondiale.

L’écrivain juif, prix Nobel, Elie Wiesel, lui même rescapé de la Shoa, s’est déclaré «choqué et profondément triste» de cette décision qu’il estime avoir été prise «en toute connaissance», et qui valide «un des aspects les plus grossiers de l’antisémitisme».

Rappelons que Benoit XVI a déjà fait l’objet de vives critiques de la part de la communauté juive pour avoir rétabli une version de la messe en latin appelant les juifs à abandonner leur foi, et concernant sa volonté de béatifier Pie XII, auquel est reproché son silence total pendant la Shoa.

Le Vatican qui a déjà affirmé que les assertions du prélat négationniste sont «graves, inquiétantes et inacceptables», a assuré en outre que l’intéressé avait été prié de ne pas exprimer ses idées concernant des «sujets politiques ou historiques».


BOYCOTT D'ISRAEL

Israël renvoie les diplomates vénézuéliens

Le ministre des Affaires étrangères du Venezuela, interviewé par la chaîne de télévision qatarie, Al-Jazeera, a déclaré que son pays était «fier» de ne plus avoir de représentants diplomatiques en Israël, après que l'Etat hébreu ait à son tour renvoyé ceux-ci dans leur pays.

«La réaction de l’Etat d’Israël est faible, tardive, et c’est de toutes façons un honneur pour nous» a notamment affirmé Nicolas Maduro, qui a poursuivi «nous sommes fiers que l’Etat d’Israël existant aujourd’hui, et dirigé par ces criminels, ait pris cette décision».
Il a par contre catégoriquement nié les affirmations du président de la communauté juive du Venezuela, Abraham Lévy, sur l’antisémitisme qui y sévit, assurant qu’à «chaque fois qu’un pays critique Israël, on le rajoute à la liste des antisémites».

Rappelons que le Venezuela avait expulsé l’ambassadeur israélien en poste, Shlomo Cohen, dès le début de l’opération défensive de Tsahal dans la bande de Gaza.


NOUVELLES BREVES

Monde, le 28/01/09

SRI LANKA : Les rebelles Tamouls se sont emparés par la force d’un hôpital au nord du pays dans lequel sont détenues 300 personnes, et ne permettent pas à la Croix rouge d’apporter un secours humanitaire aux otages.

FRANCE : On s’attend le 29 janvier, à un «jeudi noir» dans les transports parisiens suite à l’annonce d’une grève qui devrait être très suivie dans le métro et le RER.

LIBAN : Le ministre de la Défense libanais, Elias El Mor, a été reçu aujourd’hui par le président syrien Bachar el Assad, qui souhaite «aider le Liban à renforcer sa sécurité et sa stabilité».

IRAK : Pour la première fois depuis 1979, l’Irak enverra un ambassadeur en Syrie, après que Damas ait déjà nommé un diplomate en poste à Bagdad au mois d’octobre dernier.

IRAN : L’ancien président iranien, Seyd Mohammad Kathami, considéré comme plus modéré que Mahmoud Ahmadinejad, contre lequel il est supposé se mesurer aux prochaines élections au mois de juin, a annoncé qu’il pourrait se retirer de la compétition.

RUSSIE : La Russie a décidé de suspendre son projet de déploiement de missiles «Iskandar» dans la région de Kaliningrad, suite au changement de la politique des USA concernant l’installation de systèmes de protection dans l’Europe de l’est.

TIBET : Les autorités chinoises ont arrêtées 81 personnes au Tibet, dans le cadre de la «lutte contre la criminalité». Coté tibétain on affirme que ces opérations policières sont destinées à mettre en garde la population à l’approche du 50e anniversaire de leur insurrection échouée, contre les Chinois.

JAPON : Le Premier ministre japonais s’est engagé à créer, dans les 3 ans à venir, 1,6 million d’emplois dans le pays, gravement affecté par la crise économique mondiale.

INDONESIE : Une secousse tellurique de degré 6 sur l’échelle de Richter a été ressentie à l’est du pays. On n’a signalé jusqu’à présent, aucun blessé.

Israël, le 28/01/09

POLITIQUE : Le Grand rabbin Ashkénaze d’Israël, Yona Metzger, a appelé, lors d’un congrès qui se tient ce mercredi dans la capitale, tous les candidats au poste de Premier Ministre, à annoncer clairement que "Jérusalem restera la capitale éternelle du peuple juif, dans son intégralité", s’ils veulent «s’assurer de rester en place pendant toute la durée de leur mandat».

CULTURE : Le chanteur de pop britannique, Paul Young, très célèbre dans les années 80, est arrivé mercredi en Israël où il donnera trois représentations, à Tel-Aviv et à Haïfa.

SOCIAL : Environ 7.000 employés administratifs des hôpitaux publics seront en grève dès demain jeudi, pour protester contre le refus des pouvoirs publics d’augmenter leurs effectifs, malgré un surcroit de charges important.

ECONOMIE : La bourse de Tel-Aviv clôture sur une hausse de ses principaux indices : Le Tel-Aviv-25 augmente de 3,1%, le Tel-Aviv-100 de 3,18%, les valeurs technologiques de 2,44% et l’indice immobilier de 5,52%.

SECURITE : Un autobus israélien a été lapidé par des Palestiniens au sud de Hébron. Le véhicule est endommagé mais aucun blessé n’est à déplorer.

ECONOMIE : Le gouvernement a décidé d’un soutien aux promoteurs immobiliers à qui seront accordés des crédits d’Etat, à hauteur de 10% de leurs investissements pour la construction de nouveaux projets.

INSOLITE : Un conducteur, en route pour des cours obligatoires de conduite, suite à des points enlevés pour de nombreuses infractions commises, a été arrêté par la police alors qu’il roulait à 139 km/h au lieu des 90 autorisés.

SPORT : L’israélien Andy Ram et sa coéquipière française Nathalie Dechy, se sont qualifiés pour les demi-finales des épreuves de double mixte, aux internationaux de Melbourne en Australie.

CRIMINALITE : 126 des 200 chèvres volées hier d’une laiterie en Galillée, ont été retrouvées par les forces de police dans le village arabe de el Azariya, près de Jérusalem.

SECURITE : Une unité de Tsahal a arrêté cette nuit, deux Palestiniens recherchés par les forces de sécurité, auxquelles elle les a remis pour interrogatoire.

Fermer la fenêtre