Numéro 673 - 19.01.2009 - 23 Tevet 5769       Imprimer

A LA UNE

Haniyeh : «Nous avons gagné»

Le Premier ministre Hamas, qui est resté caché pendant toute la durée de l’opération de Tsahal dans la bande de Gaza, a déclaré dimanche soir dans une interview télévisée : « Nous avons remporté une grande victoire en repoussant l’offensive ennemie. Vous n’avez atteint aucun de vos objectifs !».

Appelant à la reprise du dialogue inter-palestinien, interrompu récemment à l’initiative du Hamas, Ismaël Haniyeh a encore assuré à propos de la «défaite» de Tsahal, que « Dieu a accordé aux Palestiniens un grand triomphe», qui est celui de "tout le peuple", et que la lutte se poursuivra «jusqu’à la libération de la mosquée El Aqsa, à Jérusalem».

Rappelons que l’opération «Plomb durci» a couté la vie à 1.300 Palestiniens, dont la moitié sont des civils, et qu’environ 15% des bâtiments et maisons, dans les régions où Tsahal a opéré, sont détruits.


DIPLOMATIE

Ballet diplomatique à Sharm el Sheikh et Jérusalem

Les dirigeants français, allemand, britannique, tchécoslovaque, jordanien, espagnol, turc, égyptien, ainsi que le Secrétaire général des Nations-Unies, et le président Mahmoud Abbas se sont rencontrés ce dimanche à 15h000 à Sharm el Sheikh, pour appuyer l’initiative de paix du Président Moubarak et sa médiation qui se poursuit intensivement entre Israël et le Hamas.

Par ailleurs, les dirigeants étrangers y ont débattu des moyens d’assurer la fiabilité d’un cessez-le-feu fragile - et déjà rompu à plusieurs reprises par les islamistes - pour aboutir à un accord à long terme, ainsi que de l’application des mesures concernant l’ouverture des points de passage et l’obstruction à la livraison d’armes aux terroristes du Hamas.

En début de soirée, après leur arrivée à Jérusalem, les chefs d'Etats et Premiers ministres européens ont donné une conférence de presse commune, avec Ehud Olmert, au cours de laquelle ils ont rappelé le droit d'Israël à assurer sa sécurité, mais également l'obligation de Tsahal de sortir de la bande de Gaza, et celle de l'Etat hébreu de permettre l'approvisionnement des Palestiniens par l'ouverture des points de passage.


SECURITE

Tué par son propre projectile

L’autopsie du jeune Palestinien de 15 ans, ayant lancé la semaine dernière des pierres sur un véhicule conduit par un habitant d’Emanuel, en Judée Samarie, a déterminé que celui-ci était mort d’une pierre qu’il avait lui-même lancée contre la voiture israélienne.

Celle-ci, rebondissant sur un des pneus du véhicule, a mortellement atteint la tête de l’attaquant, qui n’est donc pas mort des balles de l’Israélien que celui-ci avait tiré en l’air pour faire fuir les assaillants.


TERRORISME

Six roquettes après l’annonce du cessez-le-feu

Les terroristes du Hamas ont tiré six missiles Graad en direction de Beer-Sheva, quelques minutes seulement après l’annonce du cessez-le-feu proclamé par Israël samedi soir. Tous ces projectiles se sont abattus sur des terrains vagues et n’ont provoqué ni blessé, ni dégât.

Dans la soirée de samedi, c’est la ville d’Ashdod qui était touchée par une roquette tombée sur un carrefour. Plusieurs personnes ont été commotionnées, et cette explosion a causé des dommages matériels, notamment à plusieurs voitures et autobus, ainsi qu’à un poteau électrique. Le quartier a été plongé dans l’obscurité.

Plus tôt dans l’après-midi du mêm jour, une Qassam frappait la région de Shahar Hanéguev, deux Graad s’abattaient dans la région de Beer-Shéva, et une autre roquette aux environs d’Ashkelon. Dans tous ces cas, aucune victime ni dommage ne sont à déplorer.


ECONOMIE

15 milliards de dollars de gaz israélien

Lors de forages maritimes face aux côtes de Haïfa, trois importantes poches de gaz naturel de qualité supérieure ont été découvertes par les sociétés Delek et Isramco. D’après les premières vérifications effectuées par les experts, la valorisation de la quantité estimée (supérieure à 110 milliards de mètres cube) pourrait atteindre 15 milliards de dollars.

145 millions de dollars ont été investis jusqu’à présent dans ces forages.
Cette annonce a propulsé en bourse les actions de ces deux sociétés, Delek augmentant de 60% par rapport à son cours précédent et Isramco de 105%.


MEDIAS

Témoignage audio d’une Palestinienne

Interviewée par France Info, cette femme qui vivait jusqu’à l’année dernière dans la bande de Gaza, accuse lourdement le Hamas.

Cliquez sur ce lien, puis, à l'intérieur de la page présentée, sur «France Info a recueilli le témoignage d’Anina, une palestinienne réfugiée en France».


NOUVELLES BREVES

Israël, le 18/01/09

OPERATION "PLOMB DURCI" : Selon les ministres Daniel Friedman et Elie Yishai, Tsahal ne doit pas sortir de la bande de Gaza, sans que ne soit réglée la question de la libération de Guilad Shalit.

TRANSPORTS : L’autoroute numéro 1 reliant Tel-Aviv à Jérusalem sera totalement fermée à la circulation de 17h50 à 19h45, cet axe devant être emprunté par une délégation internationale en provenance de Sharm el Sheikh, qui rencontrera Ehud Olmert.

AUTORITE PALESTINIENNE : Selon le Secrétaire général de l’ONU, une dizaine de jours seront nécessaires pour établir une estimation des besoins humanitaires à Gaza, et trois semaines pour présenter un rapport établissant la liste des premiers besoins pour la reconstruction des dommages provoqués par la guerre.

SOCIAL : 100 employés de l’usine «PRI GALIL» de H’atsor Haguelilit, manifestent contre la nomination, par le tribunal de Haïfa, d’un liquidateur judiciaire pour cette entreprise, décision risquant d’entraîner de nombreux licenciements.

OPERATION "PLOMB DURCI" : Le Chef du gouvernement Ehud Olmert a déclaré que le cessez-le-feu était «fragile», et sera «surveillé de minute en minute».

SECURITE : Selon des sources palestiniennes un homme a été tué et deux autres blessés dans la région de Han Younès.

ECONOMIE : La bourse de Tel-Aviv ouvre sa première séance de la semaine sur une hausse des ses principaux indices, le Tel-Aviv-100 augmentant de 2,75% et les valeurs immobilières de 2,99%.

TERRORISME : A la mi-journée, et malgré l’annonce du cessez-le-feu par Israël, six roquettes Qassam et trois obus de mortier se sont abattus depuis ce matin sur le Néguev.

SECURITE : Les établissements scolaires situés dans le périmètre d’atteinte des roquettes palestiniennes resteront fermés ce dimanche matin.

DIPLOMATIE : Le ministre des Affaires Etrangères britannique, David Milliband, a exprimé le «soulagement intense» de son pays, suite à la décision israélienne de cesser les combats.

POLITIQUE : Selon le parti de gauche Meretz «la décision du cessez-le-feu est juste mais tardive. Il faut maintenant entamer des démarches politiques pour obtenir une accalmie de longue durée, et pour la libération de Guilad Shalit».


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 18/01/09

FRANCE : Sept soldats français sont morts, et un autre est porté disparu dans le crash d’un hélicoptère de transport de troupes, en mer, au large du Gabon. Seuls deux militaires sont rescapés de cet accident d’origine inconnue.

VATICAN : Le pape Benoît XVI a condamné «la violence et la mort de civils innocents dans la bande de Gaza». Au cours de son homélie dominicale il a appelé à prier pour «la fin de cette tragédie, et la pour la paix».

USA : Des sangles géantes ont été placées sous le fuselage de l’airbus A320, attachées à des grues qui doivent tenter de remonter l’appareil du fond de l’Hudson, où il a réussi à amerrir sans faire de victime, la semaine passée, après une panne de ses moteurs.

EUROPE : L’UE s’est félicitée de la cessation des combats dans la bande de Gaza, et appelé Tsahal à évacuer les territoires palestiniens.

LIBAN : 200 manifestants portant des drapeaux palestiniens ont été refoulés par les forces de l’ordre alors qu’ils tentaient de forcer l’entrée de l’Ambassade américaine à Beyrouth, en signe de protestation aux opérations de Tsahal dans la bande de Gaza.

PAKISTAN : 15 miliciens armés ont été tués par les forces gouvernementales, à la frontière afghane, dans une région considérée comme un fief d’Al Qaïda et des Talibans.

USA : Six détenus du centre pénitentiaire controversé de Guantanamo, que Barack Obama s’est engagé à fermé, ont été libérés.

CHINE : Une petite fille de deux ans est atteinte de la grippe aviaire, selon les autorités médicales chinoises. Son état est jugé désespéré.




Israël annonce l'arrêt des combats

21 jours après le lancement de l’opération "Plomb durci", Israël a décidé d’un cessez-le feu unilatéral, celui-ci entrant en vigueur dans la nuit de samedi à dimanche, à 2h00 du matin. C’est le chef du gouvernement, Ehud Olmert, qui l’a annoncé officiellement samedi soir, après que neuf ministres du Cabinet de la Sécurité Nationale aient approuvé cette décision, deux aient voté contre, et un dernier se soit abstenu.

Le Premier ministre a affirmé notamment que l’organisation islamiste avait été «très durement frappée, dans ses infrastructures militaires et politiques», et que les objectifs définis avant l’opération «avaient été atteints et même dépassés» par Tsahal. «Si le Hamas reprend ses attaques, il sera surpris à nouveau de la détermination et de la puissance de notre réaction, et je lui recommande de ne pas de s’y essayer» à rajouté Ehud Olmert.

Le Premier ministre israélien qui a remercié le Président Hosni Moubarak pour son implication dans l’aboutissement du cessez-le-feu, a aussi souligné l’implication de dirigeants européens ayant proposé l’aide de leur pays pour empêcher la contrebande d’armes à destination des terroristes de Gaza. Il a également tenu à remercier et à féliciter le ministre de la Défense, Ehud Barak, le chef d’Etat Major, Gaby Ashkenazy, les responsables des services de la Sécurité intérieure et des Renseignements, les généraux et tous les officiers et soldats de Tsahal pour la réussite, la détermination, le professionnalisme et les résultats obtenus contre les islamistes lors de l’opération «Plomb durci».

Evoquant la libération de Guilad Shalit, le Premier ministre a assuré qu’Israël avait, au cours de la guerre, lancé diverses "opérations qui nous ont rapproché de cet objectif, mais qu’il n’est pas possible de détailler". «Les efforts intensifs pour aboutir à son retour se poursuivront» a-t-il assuré.

S’adressant directement à la population civile de Gaza, il a finalement profondément déploré les morts innocents, rappelant qu’Israël ne haïssait pas les habitants des territoires autonomes, et n’était pas en guerre contre eux, mais contre les terroristes islamistes qui portent seuls, la responsabilité de ces victimes tragiques.

Cessez-le-feu du Hamas et du Jihad

Le Hamas a annoncé, par la voix d’un de ses porte-paroles, que son organisation cessait temporairement le feu contre Israël, et exigé le retrait des troupes de l’armée israélienne sous une semaine.
Il a néanmoins affirmé que l’arrêt des tirs contre l’Etat hébreu serait «progressif» - pour que soient prises en compte «les requêtes des organisations palestiniennes» - précisant que le cessez-le-feu découlera d’une décision indépendante de l’annonce unilatérale d’Israël.

Parallèlement, le Jihad islamique a fait également une déclaration similaire concerannt l’arrêt des hostilités.

Une délégation de l’organisation d’Ismaël Haniyeh se trouve actuellement au Caire où doivent débuter les négociations concernant l’application du plan égyptien et notamment le retrait de Tsahal, l’ouverture des points de passage, et les mesures de contrôle sur l’axe Philadelphie.

Un des membres Hamas du parlement palestinien, Moushir Al Masri, a déclaré pour sa part qu’Israël «avait perdu la guerre, n’avait atteint aucun de ses objectifs, et s’était enfui de la bande de Gaza (…) L’opposition a repoussé les offensives de l’ennemi qui est toujours confronté aux tirs des roquettes, à la menace du Hamas, et n’a obtenu aucun changement concernant Guilad Shalit.»

Même son de cloche aux Comités de résistance populaire, où le porte parole de l’organisation terroriste, Abou Moujahad, a déclaré : «L’ennemi sioniste a pris la fuite. Les roquettes ne s’arrêtent pas, les organisations vivent et continuent de tirer et d’agir, et le fiancé (Guilad Shalit) est toujours en notre possession, dans un endroit sûr». Estimant, de plus, que les combats n’avaient fait que quelques dizaines de morts parmi les combattants islamistes, il a encore affirmé : «Au contraire de l’ennemi, nous ne cachons pas nos pertes, car nous nous devons d’organiser une cérémonie pour les martyrs, pour rendre honneur à la sainteté des Chaïds, alors que les Israéliens ont développé un véritable art de camoufler leurs pertes réelles».

Fermer la fenêtre