Numéro 647 - 19.12.2008 - 22 Kislev 5769       Imprimer

A LA UNE

Fin de la "trêve" avec le Hamas

Alors que durant la journée de jeudi, les populations du sud d’Israël ont subi onze attaques de roquettes et six d’obus de mortier, qui faisaient suite à la vingtaine de tirs de la veille, le Hamas n’en a pas moins confirmé que la «trêve», conclue le 19 juin dernier avec l’Etat hébreu, prendra «officiellement fin vendredi».

A Beyrouth, un autre responsable du Hamas, Osama Hamdan a affirmé à l'Associated Press que le «cessez-le-feu appartiendra, dès vendredi, au passé».
Selon un porte-parole de l’organisation islamiste dans la bande de Gaza, auquel s’est joint le Djihad islamique, «c’est l’ennemi sioniste qui a rompu l’accalmie».
Mark Réguev, le porte-parole du gouvernement israélien, qui a refusé de commenter l’annonce du parti du Premier ministre Ismaïl Hanyieh, a indiqué que Tsahal n’a pas encore «pris l’initiative de réagir à ces agressions contre les localités du Néguev occidental». Les soldats israéliens postés à la frontière n’auront néanmoins aucune permission ce week-end.
Le Hamas n’a par ailleurs pas précisé s’il compte intensifier ses opérations contre la population israélienne.


SECURITE

Riposte de Tsahal

Un porte-parole de Tsahal à confirmé jeudi matin que des hélicoptères de combat ont attaqué, quelques heures auparavant, des objectifs palestiniens dans la bande de Gaza.
Rappelons que la veille, vingt et une roquettes et obus de mortier s’étaient abattus sur le sud d’Israël.

Ces tirs ont été revendiqués par le Djihad islamique, lequel annonçait peu après - en vertu d’une «logique» qui a suscité certains commentaires incisifs dans les médias israéliens - son «intention de ne pas prolonger davantage le cessez-le-feu» avec l’Etat hébreu.

L’armée de l’air israélienne a notamment détruit un bâtiment, situé dans le camp de Jabalya, vers le nord de la bande de Gaza, où était stocké du matériel militaire, ainsi qu’un entrepôt de fabrication de roquettes, installé à Khan Younès, dans le sud des territoires contrôlés par les milices du Hamas.

Nombreux tirs contre le sud

Nouvelle journée sous les roquettes pour les habitants du sud d’Israël : jeudi, en fin d’après-midi, deux engins tirés depuis le nord de la bande de Gaza ont explosé dans des terrains vagues, situés dans les limites du Conseil régional d’Eshkol, sans faire ni dégât, ni blessé.

Peu avant, l’armée de l’air israélienne avait lancé une attaque contre une cellule palestinienne opérant dans la région de Khan Younès : ses membres ont été touchés, et le lance-roquettes a été détruit.
En début d’après-midi, un Qassam avait atterri dans l’enceinte d’un kibboutz du Conseil régional de Shaar Hanéguev. L’électricité a été momentanément interrompue dans la localité, dont un bâtiment a été endommagé. Cette attaque faisait suite à sept tirs précédents contre les villes du Néguev occidental.


MONDE ARABO MUSULMAN

Arrestations en Egypte

La police égyptienne a annoncé, jeudi après-midi, l’arrestation de quinze membres du mouvement des Frères musulmans, au cours d’une opération lancée par les forces de sécurité dans une banlieue située au nord-est de la capitale, contre un bâtiment appartenant à cette organisation fondamentaliste.

Selon un porte-parole de cette dernière, «l’action de la police avait pour objectif d’empêcher l’envoi de marchandises aux Palestiniens de la bande de Gaza», collectées par des militants du mouvement «luttant contre le blocus israélien».

La même source a indiqué que trois d’entre les personnes appréhendées sont «des médecins, qui ont fait partir un convoi de vivres et de médicaments un peu plus tôt dans la journée», lequel a été intercepté par les soldats égyptiens, qui ont refusé de le laisser continuer vers Gaza.


BOYCOTT D'ISRAEL

"L'impopularité" de Bush

Le président américain George Bush a déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi, au cours d’un entretien télévisé, avoir parfaitement conscience de ne pas être un «président populaire», avant d’ajouter : «J’ai refusé les compromis qui auraient pu faire de moi un type jouissant de la plus grande popularité».

Selon lui, «les présidents sont voués à l’échec dès lors qu’ils commencent à prendre des décisions en fonction des résultats des sondages publiés par les médias».
«Comprenez-moi bien», a-t-il ajouté, «chacun a le désir d’être populaire, mais regardez où nous en sommes : nous nous trouvons face à une crise économique extrêmement grave, les gens en conçoivent un grand mécontentement, que je partage également ; par ailleurs, j’ai occupé le poste de président en période de guerre, ce qui m’a obligé à affronter d’innombrables défis - et pourtant, je dois le répéter, je n’ai jamais fait le moindre compromis avec moi-même, avec mes principes».
Rappelons que cette semaine, Bush a accordé de nombreux entretiens aux médias américains, au cours desquels il a «tenu à faire le bilan» et à revenir sur certains épisodes importants de son action politique.

Pression américaine sur l'Iran

Les forces de sécurité sont entrées, durant la nuit de mercredi à jeudi, dans un immeuble new yorkais à l’intérieur duquel se trouvent les locaux d’une société commerciale «entretenant d’étroites relations» avec le régime des Mollahs, dont les autorités ont donné l’ordre de suspendre toute activité.

Selon les médias américains, il ne s’agit que de la «première d’une série de mesures décidées par le gouvernement» dont l’objectif est de maintenir une «pression qui s’exercera à plusieurs niveaux tant que Téhéran n’adoptera pas une autre attitude quant à son programme nucléaire» et, plus particulièrement, de mettre un terme aux transferts d’argents effectués par des «personnes séjournant aux Etats-Unis vers la République islamique d’Iran».


POLITIQUE

Kadima : "Elections démocratiques"

Le Likoud a réagi aux résultats des élections du parti Kadima en estimant qu’il ne «s’agit nullement d’une équipe capable de mener les affaires d’un Etat, puisqu’il s’agit de personnes qui ont d’ores et déjà échoué dans les domaines de la sécurité et de l’économie».
La formation de droite a par ailleurs souligné que c’est précisément «cet ensemble d’hommes et de femmes qui n’a pas su remporter la deuxième guerre du Liban, ni protéger les populations civiles du sud du pays contre la pluie de roquettes Qassam».

Pour sa part, la ministre des Affaires étrangères, Tzipi Livni, a déclaré que «Kadima a prouvé sa capacité à faire ce que ni le parti Travailliste, ni le Likoud, n’ont su faire : organiser des élections aussi précises que démocratiques».
Enfin, le parti Travailliste a considéré que le parti centriste n’est qu’un «phénomène passager qui, juste après les prochaines élection de février, se désintègrera littéralement, permettant ainsi à une bonne moitié de ses membres de retrouver les rangs du Likoud», tout en précisant que «tous ceux qui s’apprêtent à voter Kadima doivent avoir conscience que dans les faits, leur voix ira au Likoud et à l’extrême droite».


JUSTICE

IRAK : Zaïdi devant la justice

Mountazer al-Zaïdi, responsable de «l’attaque à la chaussure» contre le président américain, George Bush, au moment où ce dernier effectuait une «visite surprise» à Bagdad, risque en vertu des articles 223, 225 et 227 du code pénal irakien jusqu’à «sept ans de prison pour offense à un chef d’Etat étranger».

Interrogés par les médias locaux, de nombreux irakiens, y compris des militants anti-américains, ont estimé que Zaïdi avait profané, par son geste, la «grande culture d’hospitalité du monde arabe», selon laquelle il est «interdit d’offenser un invité».
Cela étant, de nombreuses manifestations de soutien au journaliste irakien ont eu lieu cette semaine au Liban et dans d’autres pays arabes.
En Irak même, l’organisation ultra-radicale du leader chiite Moqtada Sadr voit désormais en lui un «héros», voire tout bonnement un «saint».
De son côté, le Comité des oulémas sunnites lui a conféré le titre «d’icône de la résistance contre l’occupation».
Mercredi après-midi, Mountazer al-Zaïdi a été présenté à la justice, tout en recevant le soutien de RSF (Reporters sans frontières), qui tout en condamnant l'action du journaliste, n'en appelle pas moins sa libération «pour des raisons humanitaires et afin d’apaiser les tensions».
Le frère de «l’agresseur» a indiqué que ce dernier a été blessé par les agents de la sécurité américains et irakiens ; selon lui, il souffre d’un «bras et de côtes cassées», de «blessures à l’œil et à la jambe», et se trouve à l’hôpital Ibn Sina, lequel est contrôlé par les forces américaines.

(Vidéo visible sur : http://www.youtube.com/watch?v=QDs_u2qSpjw)

FRANCE : Prison ferme pour des néo-nazis

Dix membres (parmi lesquels trois filles) d’une secte néo-nazie se faisant appeler LW, ont été condamnés, mercredi après-midi, par le tribunal correctionnel de Toulouse, à des peines allant de six mois de prison avec sursis à dix huit mois fermes, pour avoir mis le feu, fin avril dernier, à une mosquée située à proximité d’une zone industrielle de Colomiers, dans une banlieue du nord ouest de la ville.

Les prévenus, qui ont tous entre dix huit et vingt huit ans, et devront par ailleurs indemniser SOS Racisme et l'association «Communauté musulmane» de Colomiers, constitués parties civiles, à hauteur de 17.500 euros au total, avaient défoncé la porte de l’édifice religieux en utilisant un container poubelle, avant d’incendier le hall d’entrée et de vandaliser la salle des ablutions.


NOUVELLES BREVES

Israël, le 18/12/08

Diplomatie
Accélération du processus de paix avec Damas : Ehud Olmert se rendra lundi prochain à Istanbul où il rencontrera Recep Tayyip Erdogan, le Premier ministre turc qui fait office de médiateur dans les pourparlers indirects entre Israël et la Syrie.

Société : Plus de 50 policiers ont été blessés lors d'un exercice simulant la répression d'une émeute dans la base de Tséélim. "Cette violente comédie est la meilleure illustration de la réalité quant à la brutalité de la police à notre égard", a commenté le comité des résidents de Samarie.

Santé : Selon une étude réalisée par l'Union des cardiologues israéliens, le nombre de décès dus aux accidents cardiaques a diminué de 49% ces huit dernières années.

Société : Les dépouilles des victimes du tragique accident d'autobus de mardi sur la route d’Eilat, ont été transportées de l'Institut médico-légal d'Abou Khabir à l'aéroport Ben Gourion. Une cérémonie funéraire a eu lieu sur place avant le départ des corps pour la Russie.

Société : Un homme est mort en faisant une chute de 8 mètres lors d'une excursion à Nahal Harouzi dans le Golan.

Politique : Le député Tsahi Hanegbi est arrivé en seconde position aux primaires du parti Kadima, derrière la présidente de la Knesset Dalia Itzik, et le ministre des Finances, Roni Bar-On, à la troisième place. Ils sont suivis par Zeev Boïm le ministre du Logement, Meir Shetrit le ministre de l'Intérieur, et Avi Dichter le ministre de la Sécurité intérieure.

Sécurité : L'armée de l'air a effectué cette nuit deux raids visant un entrepôt d'armement à Djébalia et une fabrique d'explosifs à Khan Younès, dans la Bande de Gaza.

Sécurité : Durant la nuit Tsahal a arrêté trois Palestiniens en Judée Samarie. Les suspects ont été confiés aux services de sécurité par lesquels ils été recherchés.


NOUVELLES BREVES - INTERNATIONAL

Monde, le 18/12/08

FRANCE
La mairie de Paris a attribué le titre de citoyen d’honneur de la Ville de Paris à Guilad Shalit, otage du Hamas depuis plus de 900 jours.

BAHREIN : Plusieurs personnes qui avaient projeté de perpétrer des attaques lors de célébrations de la Fête nationale ont été arrêtées par la police. Le royaume de Bahreïn, archipel du Golfe relié par un pont à l'Arabie saoudite, est l'un des rares alliés des Etats-Unis dans la région et entretient aussi des relations avec Israël.

IRAK : Ces derniers jours, 50 fonctionnaires du ministère de l'Intérieur dont des officiers supérieurs liés à l’organisation Al-Awda - un mouvement clandestin qui tente de faire revenir au pouvoir le parti Baas de Saddam Hussein - ont été arrêtés pour avoir tenté de renverser le gouvernement.

NATIONS UNIES : Israël contribuera au programme de soutien international aux pays en voie de développement, notamment dans les domaines de l’agriculture, la santé et l’éducation, a annoncé Gabriella Shalev, ambassadrice d’Israël aux Nations Unies.

ZIMBABWE : Selon un rapport de l'Organisation mondiale de la santé, l'épidémie de choléra a encore fait plus de 1.100 victimes ces dernières semaines, et se propage au Mozambique, où plusieurs cas ont été signalés.

EGYPTE : Les services de sécurité ont découvert et confisqué un stock de matériel et de pétrole destiné à la bande de Gaza.

AUSTRALIE : Deux avions de tourisme sont entrés en collision au sud-ouest de Sydney, un des appareils a néanmoins réussi à se poser, mais le second s'est écrasé sur une habitation. Les deux passagers se trouvant à bord de cet avion ont été tués.

YEMEN : Suite au meurtre d'un des dirigeants de la communauté juive de Raida, et plusieurs agressions contre d'autres habitants juifs, le président Ali Adoullah Saleh envisage de proposer le transfert des juifs de la ville et de la région d'Amran, à Sana, la capitale.

ITALIE : Un léger séisme a secoué la région de la Calabre, dans le sud du pays, sans faire de victimes.

Fermer la fenêtre