Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 02 Août 2014 / 6 Av 5774
Abonnement Gratuit aux Newsletters



  A LA UNE
Numéro 1255 - 10.09.2013 - 6 Tishri 5774 

Le Rabbin et le rappeur
par Gerard Fredj
En général, lorsqu'un rabbin obtient le titre de rabbin honoraire, c'est pour aspirer à une retraite paisible, faite de repos, d'étude et de visites aux malades.

Simon Benzaquen a obtenu ce titre en prenant sa retraite après plusieurs décennies au service de la communauté sépharade Bikour Holim de Seattle aux USA.

Et il pratique l'ensemble de ces activités, mais pas seulement.

De son côté, Nissim, connu dans le milieu du rap de la ville comme D. Black, a vraiment pris la décision de se convertir au judaïsme, il y a plusieurs années, après avoir entendu Simon Benzaquen chanter le Kidouch.
" J'ai été époustouflé par sa voix puissante", explique Nissim , qui a été effectivement converti selon le rite orthodoxe, avec toute sa famille, l'année dernière, sous la tutelle du rabbin Benzaquen .

Memorial Day 2013 (le Memorial Day honorent la mémoire des soldats américains tombés pour le pays, le dernier lundi de Mai)…le rabbin nouvellement retraité, et le rappeur fraichement converti apparaissent ensemble sur la scène du festival de musique populaire Sasquatch dans l'est de Washington, aux côtés de stars comme Elvis Costello. Une première.

D'origine espagnole Rabbin Benzaquen, revêtu de sa "tenue habituelle" de rabbin, chapeau noir, entremêle dans les stances de Nissim plusieurs versets en hébreu au cours de son tour de chant.
Un mélange qui conquiert le public qui manifeste clairement son enthousiasme.
Depuis lors, le rabbin Benzaquen, qui a étudié dans une prestigieuse Yeshiva au Royaume-Uni mais aussi au séminaire rabbinique de Marseille, rejoint Nissim sur scène lors de ses concerts, dont certains rassemblent les meilleurs rappeurs et DJ des USA.

Simon Benzaquen a effectué une carrière éclectique de rabbin, exerçant ses fonction en Grand Bretagne, au Venezuela, aux Etats Unis; Tout au long de sa carrière en tant que congrégation rabbin de Westcliff , en Angleterre , Maracaibo , au Venezuela, et Seattle , le rabbin Benzaquen a mis son expérience de la Hazanout, acquise à Londres, au service des communautés dans lesquelles il était en poste; mais il ne s'attendait pas à figurer sur un album de rap.

"J'avais plutôt tendance à rejeter complètement rap", commente le rabbin Benzaquen dans un teinté d'accent anglais.
" Je pensais que c'était agressif, mal écrit, et méprisant envers les femmes.
Mais maintenant, je pense que le rap, ce n'est qu'une question de mauvaise réputation ! C'est en fait l'expression afro-américaine de la vie quotidienne, souvent difficile " .

" Pensez à la Torah, quand elle veut nous transmettre quelque chose, c'est souvent à travers le chant ou la poésie, c'est ce qui reste finalement.
C'est pourquoi le rap peut être puissant et véhiculer un message positif . "
Dans un morceau intitulé "Sores" (les plaies), sur un prochain album qui devrait paraitre les jours prochains, le rabbin Benzaquen chante des versets de psaumes en hébreu , sur des mélodies envoûtantes , tandis que Nissim rappe; deux histoires , l'une sur l'oppression des afro-américains et l' autre sur la souffrance d'un juif pendant la Shoah.

"Personne ne transmet l'émotion comme Rabbi Benzaquen , " estime Nissim à propos du talent de cantor de son mentor . "Il n'y a pas deux peuples qui sont plus liés que les noirs américains et les juifs. Nous pourrions apprendre beaucoup les uns des autres " .

Nissim et le rabbin voient leur musique comme une possibilité d'influencer positivement le monde .
"C'est pour moi comme une mission de contribuer au retour de l'unité entre les communautés afro-américaines et juives, autrefois si proches pendant le mouvement des droits civiques" explique le rabbin Benzaquen.

Pour Nissim, l'objectif est "d'élever le monde" : " avec mes chansons, je n'ai que 3 minutes de temps de la personne qui écoute, je ne veux pas gaspiller ce temps; je veux exprimer quelque chose qui les aide dans la vie, ou les fasse réfléchir sur leur vie".

Le rayonnement du duo s'exerce au-delà du monde de la musique, et notamment dans les autres communautés juives de Seattle.
«Quand je l'ai rencontré, j'ai vu que Nissim avait sans aucun doute la possibilité de re sensibiliser les membres de nos communautés qui ne prennent plus au sérieux le judaïsme et ne fréquentent plus les communautés", explique un militant communautaire.

"Il n'y a rien de plus motivant que quelqu'un comme Nissim, rappeur, converti, rayonnant, au confluent de deux communautés", poursuit-il." Nissim est un produit naturel, les jeunes et les jeunes adultes ont été immédiatement attirée par lui, sa connaissance du judaïsme".
Petit à petit, ce sont plusieurs jeunes de l'ancienne communauté du rabbin Benzaquen qui sont revenus vers la synagogue et..ont tourné dans le dernier clip du chanteur.

En novembre, Nissim devrait se rendre en Israël pour une période d'étude et des concerts au profits d'associations sociales israéliennes.
Quand au rabbin Benzaquen, il peut désormais ajouter "rappeur" à son curriculum vitae.


Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)