Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 16 Juin 2019 / 13 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  DIPLOMATIE
Numéro 941 - 15.03.2010 - 29 AdarI 5770 

Visite historique du Président Lula en Israël, premier incident diplomatique
par
Un incident diplomatique s'est produit dès dimanche soir, première journée de son étape israélienne, le président brésilien refusant de déposer une gerbe sur la tombe de Théodore Herzl, à Jérusalem, alors qu’il a l’intention de fleurir la tombe de Yasser Arafat à Ramallah...



" Lula "est arrivé un peu plus tôt à Jérusalem, première étape d'un périple de quatre jours au Proche-Orient; il s'agit de la première visite d'un chef d'Etat brésilien en Israël.

Le Président brésilien est accompagné d'une imposante délégation de chefs d'entreprises brésiliennes; il rencontrera dès lundi avec le président israélien, Shimon Peres.

Il devrait également rencontre Mahmoud Abbas mardi à Ramallah, avec de gager la Jordanie mercredi.

Au cours de son séjour, Lula s'efforcera de favoriser les négociations de paix israélo-palestiniennes et prônera le dialogue avec l'Iran, un sujet de désaccord majeur avec Israël; le Président brésilien a affirmé la semaine dernière à Hillary Clinton, qu'il s'opposerait à de nouvelles sanctions contre Téhéran, ajoutant qu'il ne fallait pas "mettre l'Iran le dos au mur"..

Dans une interview à plusieurs médias, dont le quotidien israélien Haaretz publiée vendredi, Lula a enfoncé le clou. "On doit éviter de faire en Iran ce qu'on a fait en Irak. Et avant toute sanction, on doit tout faire pour favoriser la paix au Proche-Orient. D'où ma visite en Israël, en Palestine et en Jordanie et la raison de ma visite en Iran au mois de mai", a-t-il plaidé.

En novembre dernier, Lula avait déjà accueilli successivement à Brasilia les présidents israélien Peres, palestinien Mahmoud Abbas et iranien Mahmoud Ahmadinejad.

Le Brésil a par ailleurs condamné l'annonce par les autorités israéliennes de la construction de 1.600 logements à Ramat Shlomo.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)