Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mardi 18 Juin 2019 / 15 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1113 - 21.05.2012 - 29 Iyyar 5772 

Vingt mille soldats israéliens seraient déployés à Chypre
par Gerard Fredj
C'est ce qu'affirment les médias turcs, estimant que l'état hébreu cherche à protéger ses projets futurs dans la région en matière d'énergie

L'agence Anatoli news – réputée plutôt sérieuse -, rapporte que le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou et son homologue chypriote Demetris Christofias se sont rencontrés pour discuter et mettre sur pieds ces projets communs.

Netanyahou aurait proposé qu'Israël prenne à sa charge les dépenses liées aux infrastructures d'extraction de gaz dans la zone maritime chypriote.
En échange, il aurait été demandé au Premier ministre chypriote que 10 000 israéliens – et leurs familles – puissent venir travailler dans ces installations, ce qui porterait à 30 000 le nombre d'israéliens dans la zone.

Leur présence poserait alors un problème de sécurité que Netanyahou a proposé de résoudre en déployant 20 000 soldats israéliens qui protègeraient les personnels mais également les installations, et seraient basés à Limassol – le plus important port de commerce de la méditerranée, et la seconde ville de la partie grecque de l'ile de Chype.

De son côté, Demetris Christofias aurait demandé au dirigeant israélien de convaincre les hommes d'affaires israéliens de cesser d'investir dans la partie turque de l'Ile.

Israël et la république de Chypre ont découvert de larges gisements dans la zone exclusive maritime de l'île et envisagent très sérieusement de coopérer pour extraire ce gaz et l'exporter ers les marchés européens et asiatique.

Chypre est coupée en deux, avec une partie sud de l'ile, reconnue internationalement, et une partie nord non reconnue, occupée militairement par la Turquie depuis 1974.

Les forages exploratoires qui ont débuté l'année dernière ont provoqué la colère d'Ankara qui accuse les deux pays de léser la République turque de Chypre du nord, un "état-croupion" sans aucune existence légale reconnue sur le plan international.

La Turquie est par ailleurs inquiète de voir Israël se rapprocher des pays qu'elle considère comme lui état hostiles – Grèce, Chypre – alors que ses relations avec l'état hébreu sont quasiment au point mort depuis l'arraisonnement du bateau turc Navi Marmara – le "navire amiral" de la Flottile pour Gaza -par la marine israélienne en mai 2010, qui s'était soldé par la mort de neuf turcs.

La semaine dernière, La Turquie accusait Israël d'avoir violé à plusieurs reprises l'espace aérien de la partie de Chypre qu'elle occupe illégalement.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)