Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 454 - 01.05.2008 - 26 Nisan 5768 

Vers une trêve à Gaza ?
D'après des sources citées par Al-Jazeera, la proposition égyptienne, dont l’objectif est de permettre un cessez-le-feu dans la bande de Gaza, a été acceptée par l’ensemble des organisations palestiniennes.



Selon les informations diffusées mercredi par la chaîne de télévision arabe Al-Jazeera, les factions palestiniennes, parmi lesquelles le Hamas, le Djihad islamique et les Comités de résistance populaire, ont répondu positivement à une proposition égyptienne visant à favoriser une accalmie, tout d’abord à Gaza, puis dans un second temps, à travers l’ensemble des territoires palestiniens.

Cet accord intervient au terme de deux journées de négociations, au Caire, entre des médiateurs égyptiens, et les représentants de tous les groupes armés impliqués dans la lutte contre l’Etat hébreu. Cette nouvelle a suscité de nombreuses réactions au sein de la classe politique israélienne ; le ministre de la Sécurité intérieure, Avi Dichter, a notamment déclaré : «Le feu vert donné par Israël à la proposition égyptienne implique une certaine légitimation du Hamas».
Le gouvernement israélien avait déjà adressé un message, lundi, à l’équipe de négociateurs égyptiens, afin d’exprimer sa crainte de voir les milices palestiniennes, auxquelles Tsahal a fait subir de lourdes pertes ces dernières semaines, profiter de cette trêve pour se réarmer, et se réorganiser, afin de mieux reprendre leurs attaques vers le Néguev occidental.

Plusieurs observateurs israéliens ont d'ailleurs souligné qu'un tel scénario serait conforme à l’idéologie fondamentaliste qui anime les plus radicaux d’entre les groupes palestiniens, car celle-ci autorise la signature d’un cessez-le-feu dans le cadre du Djihad (guerre sainte), à condition toutefois de renouveler le combat dès que les circonstances le permettent.
Le député Ahmed Tibi (Taal) s’est pour sa part félicité de ce qu’il a qualifié de «bonne nouvelle», avant d’appeler le gouvernement israélien à ne pas repousser cette initiative.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)