Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 22 Septembre 2019 / 22 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 605 - 31.10.2008 - 2 Heshvan 5769 

Vers un "parti arabe uni" en Israël ?
Selon l’édition de jeudi du quotidien Haaretz, un groupe de députés arabes, dont certains ont quitté la vie politique depuis déjà longtemps, étudie actuellement la possibilité de former un «parti arabe uni», qui se présentera aux prochaines élections.

Les premières informations dont disposent les médias font état de l’intention des parlementaires de placer à leur tête le ministre travailliste de la Culture, des Sciences et du Sport, Raleb Madjala, ce que son porte-parole a d’ailleurs confirmé, en indiquant que de nombreuses demandes en ce sens étaient parvenues ces derniers jours au bureau de Madjala, lequel doit désormais s’entretenir de la question avec d’autres responsables arabes du parti Travailliste.
Le «parti arabe uni» comprendra des membres issus des communautés musulmanes, mais également druzes et chrétiennes.
Dans un entretien accordé au journal Haaretz, le député Shahiv Shenaan (travailliste) a notamment affirmé avoir été «contacté par diverses personnalités arabes» afin de prendre part à cette initiative, mais a ajouté qu’avant «d’accepter ou de refuser une telle invitation», il était «moralement indispensable» qu’il en discute avec ses partisans au sein de la population druze, mais également avec son «Conseil des sages».
«Jusqu’à nouvel ordre, je suis toujours membre du parti Travailliste», a-t-il néanmoins souligné, «auquel j’ai adhéré il y a vingt sept ans».
Contrairement aux trois autres principales formations arabes, le nouveau parti aspire à se joindre à la coalition qui sera formée après les prochaines élections, et à «ne pas s’installer dans les rangs de l’opposition».
Parmi ses priorités, Haaretz annonce «un combat social destiné à promouvoir une véritable égalité entre les juifs et les arabes qui vivent dans ce pays, et la défense des droits de l’homme».
Parmi les noms connus qui sont d’ores et déjà associés au «parti arabe uni», citons ceux des députés Abbas Zakhour (Raam/Taal), Nadia Hilou (travailliste), du maire de Qfar Qassem, Sami Issa, et de l’ancien parlementaire Mohammed Canaan.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)