Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 26 Juin 2019 / 23 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  ONU
Numéro 1084 - 09.03.2012 - 15 AdarI 5772 

Unesco - Main basse sur les sites chrétiens et juifs
par David Koskas
Les Palestiniens ont demandé au Comité du patrimoine mondial d'enregistrer la Basilique de la Nativité de Bethléem en tant que site palestinien, rapporte le Jerusalem Post.

Devenu membre à part entière de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en octobre dernier, les palestiniens peuvent adhérer à tous les organes qui le composent.
Et donc au Comité du patrimoine mondial, qui décide des sites à inscrire sur la liste du patrimoine mondial.

L'Autorité palestinienne (AP) souhaite enregistrer une vingtaine de sites localisés du côté palestinien de la ligne verte, parmi lesquels la vieille ville de Naplouse et le site de Qumrân, où furent trouvés les manuscrits de la mer Morte.

L'échéance de soumissions des sites pour cette année étant déjà passée, l'AP a requis une exception d'urgence.
Elle attend la réponse.
Omar Awadallah, à la tête du département du ministère des Affaires étrangères palestinien consacré à l'Organisation des Nations unies (ONU), explique que la préparation de cette liste pour le Comité a commencé quatre ans plus tôt, dans l'espoir d'une avancée significative des négociations de paix avec les Israéliens.

Puisque les discussions sont aujourd'hui au point mort, l'Autorité palestinienne estime justifiée de soumettre la liste directement à l'UNESCO.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, Yigal Palmor, voit dans cette liste une tentative de prise de possession palestinienne des sites chrétiens et juifs.
C'est pourquoi, explique-t-il, ont choisi le site chrétien de la Basilique de la Nativité plutôt qu'un site non religieux, voire musulman.

"Pris dans leur course folle pour déposséder les Juifs de leur histoire, comme cela s'est vu lors de la conférence sur Jérusalem organisée récemment à Doha, les Palestiniens provoquent maintenant des dégâts collatéraux considérables en revendiquant des sites chrétiens", déplore-t-il.

Awadallah rétorque que l'histoire chrétienne tient une place importante dans l'histoire de la Palestine.
"Je pense que les chrétiens du monde entier veulent que la basilique soit inscrite sur la liste du patrimoine mondial", a-t-il ajouté.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)