Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mardi 17 Septembre 2019 / 17 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 483 - 06.06.2008 - 3 Sivan 5768 

Un mort et quatre blessés dans le sud
La situation dans le Néguev occidental continue à se détériorer. Après l'attaque meurtrière contre le kibboutz Nir Oz, les habitants de la région "exigent" du gouvernement qu'il assure leur protection.

Amnon Rosenberg, employé de l’usine Nirlat dans un kibboutz dépendant du conseil régional d’Eshkol, Nir Oz, âgé de cinquante un ans, père de trois enfants, et originaire d’une localité voisine, Nirim, a été tué, jeudi, en début d’après-midi, par le tir d’un obus de mortier, qui a frappé de plein fouet le bâtiment où il travaillait. Selon des témoins, il n’a pas eu le temps de se mettre à l’abri, et a succombé à ses blessures moins d’une heure après l’attaque.
Professeur de karaté et de yoga bien connu des habitants du secteur, responsable des équipes de volontaires au sein de Tsahal, sa mort a été ressentie comme un «véritable traumatisme» par les autorités locales.
«C’est un désastre pour toute la région», a notamment déclaré le directeur de l’entreprise Nirlat, Yéhuda Kaplan, avant d’ajouter : «Il y a soixante ans que nous sommes installés et que nous travaillons ici, et rien ne nous fera partir, même s’il est évident que nos voisins Palestiniens ne semblent pas désireux de faire la paix avec nous».
En début de soirée, les responsables du kibboutz Nirim, où le ministre de la Défense, Ehud Barak, est allé présenter ses condoléances à Tal Rosenberg, la veuve, et à ses enfants âgés de 12, 22 et 27 ans, ont publié un communiqué évoquant «l’ami, l’idéaliste et l’homme d’action» dont «la mort démontre une fois de plus qu’en l’absence d’un véritable système de défense dans le sud d’Israël, les conséquences ne peuvent qu’être tragiques».
Les auteurs du texte «exigent» enfin du gouvernement d’Israël qu’il assure la sécurité «de tous ceux qui vivent le long de la frontière».
Rappelons que ce tir d’obus, d’un diamètre de 120 mm, a également atteint quatre autres personnes, hospitalisées à Beer Shéva, dont trois se trouvent dans un état qualifié par les médecins de «sérieux».

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)