Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  HAMAS
Numéro 1138 - 14.09.2012 - 27 Elul 5772 

USA - La justice pourrait mettre en cause les circuits de financement du Hamas
par David Koskas
Un citoyen américain va pouvoir porter plainte contre l'Arab Bank pour son implication dans les activités terroristes du Hamas.

En 2008, Mati Gill, israélo-américain, a été blessé par des balles tirées par des membres du Hamas depuis la bande de Gaza vers Israël.

En 2011, il porte plainte, aux Etats-Unis, contre l'Arab Bank, un des plus importants groupes financiers du Moyen-Orient, par laquelle auraient transité d'importantes sommes d'argent vers le Hamas.
L'Arab bank est une banque jordanienne qui a eu comme principale actionnaire, Rafik Hariri, l'ancien premier ministre assassiné.

Gill s'est appuyé sur l'US Anti-Terrorism Act, affirmant que le groupe financier a violé la loi en apportant un soutien financier au Hamas, qui figure sur la liste américaine des organisations terroristes.

Le juge Jack Weinstein, de Brooklyn, à New York, a validé une partie de l'argumentaire de Gill.
S'il a estimé qu'il n'était pas prouvé que l'Arab Bank portait une responsabilité dans les tirs du Hamas, il a confirmé qu'elle avait bien "conspiré avec le Hamas pour commettre des actes de violence" et qu'elle avait fourni un soutien matériel au groupe.

L'Arab Bank devrait à présent déposer une demande pour un "jugement sommaire", puis le procès aura lieu le 19 novembre.

Mais les avocats de Matt Gill devront prouver que la banque a agi en sachant que l'argent qu'elle avait apporté à la composante politique du Hamas servait à des opérations militaires et que le Hamas l'avait utilisé pour financer l'attaque dont il a été victime.

D'autres plaintes ont été déposées par des citoyens américains contre des banques pour leurs liens avec le Hamas ou des groupes qui lui sont affiliés.

Cette affaire pourrait être la première à arriver devant les tribunaux et menacer, si l'Arab Bank était condamnée, la plupart des banques arabes par lesquelles transitent les fonds de l'organisation terroriste.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)