Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 17 Juin 2019 / 14 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1244 - 11.06.2013 - 3 Tammuz 5773 

Turquie : le lobby juif, enfin
par Gerard Fredj
On savait déjà pour la peste, les attentats du 11 septembre, le complot pour la domination du monde…

Grâce à l'un des plus importants et populaires -populiste? – quotidiens turcs, Sabah, qui affiche une moyenne d'environ 350 000 lecteurs, on sait désormais que le "lobby financier" est derrière les manifestations populaires contre le gouvernement turc de Recep Tayyip Erdogan.

"Lobby financier" pour les connaisseurs est le nom de code utilisé pour éviter le mot, très incorrect politiquement, de "juif".

Vendredi 7 Juin, un article de Sabah rapporte qu'Erdogan a été accueilli à son retour de son voyage officiel en Afrique du Nord par "des milliers de partisans" à qui il s'est adressé.

"Nous sommes arrivés où nous en sommes en dépit des attaques contre nous, du lobby des taux d'intérêts, ce lobby qui pense qu'il menace la Turquie à travers la spéculation des marchés contre nous " ajoutant "Personne ne peut arrêter l'ascension de la Turquie, sauf D.ieu" alors que ses partisans chantaient "ouvre la voie, nous allons écraser Taksim " (du nom de la place sur laquelle se rassemblent les protestataires).
Erdogan a accusé pêle-mêle "les groupes extrémistes, les d'extrême-gauche et des provocateurs étrangers" d'orchestrer les manifestations anti-gouvernementales.

En 2007, Erdoğan a saisi le journal Sabah, qu'il a ensuite fait revendre au groupe Turkuaz Media, détenu par Calık Holding, appartenant à son gendre, Emet Calik, 16è fortune de Turquie avec un patrimoine estimé à 1,3 milliards de dollars.

Dans un article économique paru l'année dernière, le journal accusait la famille Rothschild d'être responsable de la mauvaise image de la Turquie ajoutant que la politique monétaire de La Turquie nuit à "la Famille", une raison pour laquelle celle-ci tente de nuire au pays.

Mais les Rothschild ne sont pas critiquables que pour cela : ils ont également tiré profit de l'extermination des juifs dans les camps nazis comme fournisseurs du gaz utilisé, du trafic d'opium en extrême orient et bien sur des guerres mondiales ou de la guerre en Irak.

La Turquie est généralement qualifiée dans les médias " de modèle de développement démocratique" parmi les pays musulmans.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)