Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 19 Août 2019 / 18 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  BOYCOTT D'ISRAEL
Numéro 1110 - 09.05.2012 - 17 Iyyar 5772 

Tunisie - Le boycotteur d'Israël a 10 ans
par Misha Uzan
Un tunisien de dix ans refusé de jouer contre son adversaire israélien dans un tournoi mondial d'échecs.

Le garçon est, à travers son geste, devenu rapidement une petite célébrité dans les pays arabes.

Muhammad Hamida est le nom du petit boycotteur tunisien.
Le boycott sportif contre Israël se concocte, semble-t-il, dès le plus jeune âge.

Malgré son âge, les médias arabes ont interprété son geste comme une position sans équivoque contre la normalisation des relations de la Tunisie avec Israël et comme un soutien à la "cause palestinienne".

640 participants à travers le monde ont participé à ce Championnat du monde d'échecs qui a eu lieu en Roumanie.
Dans le cadre de la compétition, Hamida devait rencontrer son adversaire israélien, mais il a préféré se retirer de la compétition.

Le Directeur du Ministère de la Jeunesse et des Sports de la bande de Gaza, Ahmed Machisan, a exprimé sa gratitude à Hamida pour sa "bravoure" pendant le tournoi, louant en outre la "noblesse" de la Tunisie à l'égard de la "question palestinienne".

Un désaccord profond subsiste en Tunisie concernant la normalisation des relations avec Israël.
Le ministre tunisien de la jeunesse et des sports a indiqué que la Tunisie serait disposée à recevoir une aide humanitaire en provenance d'Israël mais l'opposition a jugé sa déclaration "provocatrice et déloyale", certains membres du parlement lui demandant de présenter des excuses pour cette prise de position.

Dans le même temps, le Bureau israélien de lutte contre le terrorisme (CTB) a récemment publié un avis contre les voyages en Tunisie, à la lumière d'intentions présumées de mener des attaques terroristes dans le pays contre des cibles israéliennes et juives.

De façon générale, le boycott de pays islamiques lors de matchs avec des athlètes israéliens n'est pas un phénomène nouveau. Aux Jeux olympiques d'Athènes en 2004, le judoka iranien Arash Miresmaeili avait aussi refusé de rencontrer l'israélien Ehud Vaks alors qu'en novembre 2011, un concurrent égyptien avait refusé de serrer la main du judoka israélien Ze'evi Arik.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)