Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 19 Août 2019 / 18 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 937 - 07.03.2010 - 21 AdarI 5770 

Tsahal contraint d'annuler une opération militaire publiée sur Facebook
par
Un soldat de l’unité devant mener l’opération dans un village palestinien de Cisjordanie a contraint Tsahal...

a annuler son opération.
Membre du réseau social "Facebook", il avait révélé des détails de l'opération sur le statut de sa fiche en publiant le commentaire suivant : " Mercredi, on va nettoyer Qatana et jeudi, si Dieu le veut, on rentre à la maison".
Des soldats de la même unité d'artillerie ont vu le commentaire, et prévenu leurs supérieurs.

"Le commandant de la division a alors décidé d'annuler l'opération de crainte que des informations divulguées parviennent à des groupes hostiles et mettent en péril des forces israéliennes", a indiqué un porte-parole militaire dans un communiqué.
Le soldat a écopé de dix 10 jours d'emprisonnement, et carté des unités combattantes.

En avril 2008, un soldat israélien avait été condamné, pour la première fois, à une peine de prison pour avoir diffusé sans autorisation des photos de sa base sur Facebook
A la suite des conclusions de l’enquête de la commission Winograd après la guerre du Liban de l’été 2006, les services de renseignement de Tsahal ont mis en place une unité spéciale pour mettre un terme aux fuites involontaires attribuées à des soldats et officiers à travers Internet.

Cette unité est chargée de contrôler le contenu de sites tels que Facebook, MySpace et Twitter et de contrôler les conversations des officiers pour s’assurer qu’ils ne parlent pas à des journalistes sans autorisation.

Le Shin Bet [sécurité intérieure] a pour sa part signalé plusieurs cas dans lesquels des organisations terroristes, y compris le Hezbollah, essaient de contacter les soldats, notamment via Facebook.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)