Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 24 Août 2019 / 23 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  BANDE DE GAZA
Numéro 693 - 11.02.2009 - 17 Shevat 5769 

Tortures et assassinats de Palestiniens, par le Hamas
Amnesty International a appelé le Hamas à cesser sa «campagne d’élimination systématique» contre les Palestiniens soupçonnés de collaboration avec Israël, au cours de laquelle 24 personnes ont déjà été tuées, et des dizaines d’autres enlevées, séquestrées, battues et torturées, ou encore blessées par des tirs d’armes à feu aux jambes ou aux genoux.

L’ONG accuse les islamistes d’avoir commencé leur chasse immédiatement après l’opération israélienne «plomb durci», lancée le 27 décembre, et de la poursuivre encore actuellement.

Dans un rapport de plusieurs pages, Amnesty International affirme que «les forces du Hamas et d’autres milices dans la bande de Gaza ont tué et torturé des Palestiniens accusés de collaboration avec Israël, mais également leurs adversaires politiques, et ceux qui ont osé formuler des critiques contre eux».
Les victimes ont, en majorité, d’abord été enlevées de leur domicile. Après leur «traitement» ces «collaborateurs» ont ensuite été jetés, après "d’atroces tortures" - morts ou blessés - dans des endroits isolés, ou encore déposés à la morgue d’un des hôpitaux de Gaza. Plusieurs proies des islamistes sont d’ailleurs des prisonniers du Fatah qui ont pu s’échapper de prison aux premiers jours de la riposte de Tsahal contre le Hamas.

Plusieurs dépositions de témoins figurent également dans ce rapport, et notamment celle portant sur le meurtre de Jamel el Randor, 50 ans, assassiné par les balles d’un terroriste armé, dans son lit de l’hôpital Shifa, sous les yeux de sa famille, ou celle d’un Palestinien violemment battu, tiré de chez lui et trainé sur la plage avant que les hommes masqués ne lui tirent une balle dans le dos et les genoux «pour avoir trop parlé».

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)