Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Vendredi 16 Novembre 2018 / 8 Kislev 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  TERRORISME
Numéro 1206 - 18.03.2013 - 7 Nisan 5773 

Terrorisme - La mère du Djihad disparait
par Mylène Sebbah
Mariam Farhat, connue aussi sous le nom de Oum Nidal, s'était réjouie que ses trois fils soient morts dans des attaques meurtrières contre des israéliens.

Elle vient d'etre enterrée à Gaza avec les honneurs militaires.
"La mère des martyres" est décédée à 64 ans de complications de santé dans un hôpital de la ville de Gaza.

Mère de dix enfants, elle avait eu son "heure de gloire" en 2002 pour avoir enregistré une vidéo avec son fils de 19 ans, Mohammed, lui donnant sa bénédiction.

Le lendemain, le 7 mars 2002, armé de grenades et de fusils automatiques, il faisait irruption dans une salle d'étude de la yechiva de Atzmona, dans le Goush Katif, tuant cinq jeunes de 18 ans (dont deux franco-israéliens) avant d'être abattu par un soldat.

Dans cette même vidéo, la mère déclarait souhaiter avoir cent garçons "comme Mohammad" pour les "sacrifier pour l'amour de Dieu".
"Quand je vois tous ces Juifs tués en Palestine, c'est suffisant pour moi", disait-elle devant la caméra. "J'espère qu'il en tuera autant que possible pour qu'ils aient peur".

Après le retrait israélien de Gaza en 2005, la famille Farhat était partie à Atzmona et avait prélevé un morceau de fil de la clôture que Mohammed avait coupé pour entrer et commettre son crime.
Il était depuis accroché au mur extérieur de leur maison.

Mariam Farhat a eu deux autres fils tués au cours d' activités terroristes - un autre de ses fils est emprisonné en Israël.

Elle avouait avoir pleuré ses fils morts mais "le djihad (la guerre sainte) prime sur tout, y compris sur mes sentiments en tant que mère.".
En 2006, elle est devenue l'une des rares femmes élues au parlement palestinien en tant qu'élue du Hamas.

Quatre mille Palestiniens ont assisté à son enterrement, en présence du Premier ministre du Hamas, Ismail Haniyeh.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)