Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 26 Juin 2019 / 23 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1244 - 11.06.2013 - 3 Tammuz 5773 

Syrie -Quinze ans, non croyant : une balle dans la bouche, une balle dans la nuque
par Gerard Fredj
Un adolescent syrien de 15 ans a été exécuté en public à Alep, en Syrie, d'une balle dans la bouche et d'une autre dans la nuque par les rebelles islamistes syriens.

Ce qu'on lui reprochait? Des propos jugés blasphématoires à l'égard de l'islam, qui ont fait que les membres du groupe Al Nusra, un des groupes importants de la rébellion syrienne qui a récemment rallié al-Qaïda l'ont arrêté.

Mohammad Qataa était un vendeur de rue : il vendait du café dans le quartier populaire de Chaar à Alep. Au cours d'une dispute, il s'est écrié "même si le prophète Mahomet descend du paradis, je ne deviendrai pas croyant."
Voila son crime, il a affirmé ne pas être croyant.

Capturé samedi par les hommes d'Al Nusra, il a été ramené dimanche à son étalage, le corps strié de coups de fouet.

Alors que la foule se rassemblait, un des miliciens islamistes commence à la haranguer :"ne pas croire en Dieu est du polythéisme et maudire le prophète est du polythéisme. Quiconque blasphème ne serait-ce qu’une fois sera puni de cette façon"; l'homme tire alors deux balles sur le jeune garçon, devant la foule mais également son père et sa mère qui a imploré le tueur d'épargner son fils.

Depuis un an, de larges zones d'Alep sont tombées aux mains de l'opposition syrienne, dont des groupes islamistes radicaux tels qu'Al-Nusra.
Une photo diffusée par l’OSDH, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), montre le visage de la victime, la mâchoire détruite et ensanglantée. On peut voir également une trace de balle dans le cou sur des photos publiées par un site web marocain indépendant, DemainOnline.

Al-Nusra est, numériquement, le deuxième groupe de rebelles opérant sur le terrain de la guerre civile syrienne, après l'Armée Syrienne Libre.
La France et la Grande Bretagne ont entamé une large offensive diplomatique pour pousser l'Europe et les Etats-Unis à armer la rébellion syrienne.

Lundi, en Afghanistan, deux jeunes garçons de 10 et 16 ans, Khan et Hameedullah, ont été décapités par les talibans pour dissuader les habitants du village qu'ils habitaient, dans le sud de Kandahar, de collaborer avec le gouvernement afghan.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)