Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 26 Janvier 2020 / 29 Tevet 5780
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1141 - 24.09.2012 - 8 Tishri 5773 

Rosh Hachana : le Hezbollah s'invite à Playa
par Gerard Fredj
A Playa, sur la cote est du Mexique, le rabbin interrompt brièvement le repas de Rosh Hachana pour porter un toast et féliciter les dix volontaires qui, à tour de role, gardent le Beit Habad.

Deux cents cinquante personnes les applaudissent chaleureusement avant de retourner à leur repas de Fête.

Le Beth Habad est habitué à fournir de la nourriture Casher aux touristes qui se rendent à Cancun.
Y cohabitent deux centres habad, l'un officiel, l'autre officieux, issus d'une scission.

Pour Rosh Hashana, chacun de ces centres accueillaient quelques 250 touristes, dont des israéliens pour l'office religieux et le premier repas de fête.

Comme un peu partout dans le monde, les lieux sont protégés par la police mexicaine.
Un niveau de sécurité particulier puisqu'un groupe d'agents du Hezbollah a été arrêté juste quelques heures auparavant, soupçonnés de préparer un attentat à Playa.

Difficile donc de rester à l'extérieur, de chanter devant le beth habad comme c'etait l'habitude ou de sortir en groupe.

Mais les forces de sécurité mexicaines ne sont pas les seules à veiller sur les lieux : Alon, un ancien officier d'élite de l'armée israélienne a rassemblé parmi les israéliens présents plusieurs anciens soldats de différentes unités pour renforcer la sécurité des lieux.

Pour lui, c'est la seule chose à faire. Non pas qu'on ne fasse passe confiance à la police mexicaine mais "mieux vaut trop de sécurité plutôt que d'être désolés après".

Durant l'office et les repas, les anciens soldats filtrent les entrées, surveillent les alentours depuis les balcons.

Lundi matin, deux "processions", une de chaque centre habad, se sont rendues sous haute protection jusqu'à la mer pour "Tachlich".
Et rien n'a empêché les loubavitch de parcourir les rues au milieu des touristes amusés, pour faire entendre le shofar aux juifs qui avaient préféré la plage ou la piscine.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)