Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1087 - 14.03.2012 - 20 AdarI 5772 

Quatre jours d'affrontements pour les grandes manoeuvres de la désinformation
par Gerard Fredj
Alors que la confrontation entre Israël et les factions palestiniennes de Gaza s'amplifiait, on a vu ressurgir, sur Internet, les classiques manipulations qui alimentent depuis des années l'offensive médiatique pro- palestinienne.

Elles s'appuient sur des montages photographiques, où l'utilisation de vieilles photos, ou parfois de documents photographiques dont on change la destination.

Elles mettent en général en avant des enfants.
Ce qui fait désormais la différence, c'est l'activisme pro israélien qui s'est considérablement développé sur Internet, mais également les autorités israéliennes qui se sont décidées à communiquer.

Durant les quatre journées qu'on duré les affrontements, on a pu noter deux cas typiques et flagrants de désinformation.
Dans une photo, largement diffusée sur Internet, dès de début de la riposte israélienne, on voit une fillette, couverte de sang, portée par un vieillard.

La légende: " la Palestine saigne, encore un enfant tué par Israël, encore un père portant son enfant en terre à Gaza".

Même côté officiel à Gaza, on ne fait pas état de cette victime.
Peu de temps après, un bloggeur israélien, Avi Mayer, dévoile la tromperie. Les recherches menées par l'armée permettent de remonter jusqu'à un cliché de l'agence Reuters en 2006.
Une fillette grièvement blessée dans un accident de vélo.

Après que la vérité ait circulé, l'internaute qui avait le premier exposé la photo l'a retirée de son site et a présenté des excuses: Khulood Badawi est un employé de l'ONU, dans le service de la coordination humanitaire…sans commentaires !

Une seconde photo, qui a circulé durant un temps plus court était une photo ancienne, datant de l'opération Plomb durci en 2008 : elle montrait une maison soi disant détruite par les bombardements israéliens, pour démontrer selon sa légende, "l'usage excessif de la force" par les israéliens.

Dernier exemple, une image postée par un bloggeur arabe, Nour Abed, montrant un enfant nettoyant le sol ensanglanté " un enfant palestinien lave le sol après la mort de son frère tué par les bombes des forces d'occupation israéliennes".

Aussie Dave, bloggeur australien a retrouvé la photo sur un site palestinien accompagnée de sa légende originale : " un enfant palestinien lave le sol dans l'abattoir de ses parents".


Le ministère israélien des Affaires publiques a demandé aux habitants des villes du sud d'Israël de réaliser photos et vidéos pendant les bombardements; ce matériel sera utilisé par les diplomates pour montrer la vie d'un millions de civils sous les tirs aveugles des organisations terroristes.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)