Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 603 - 29.10.2008 - 30 Tishri 5769 

Qorei félicite Livni
Quelques heures avant la publication de l’annonce selon laquelle les prochaines élections se dérouleront le 10 février, ainsi qu’en ont décidé la présidente du parlement israélien, Dalia itzik, et les représentants des partis politiques, au cours d’une rencontre qui s’est tenue mardi, en fin de matinée, à Jérusalem - le député Guidon Saar (Likoud) a déclaré que ce n’est «vraiment pas un hasard» si Ahmed Qorei (Abou Ala), qui dirige l’équipe de négociateurs palestiniens impliqués dans les discussions en cours avec l’Etat hébreu, a «souhaité tous ses vœux de réussite» à la remplaçante d’Ehud Olmert à la tête du parti centriste Kadima, Tzipi Livni.

«Après que l’actuelle ministre des Affaires étrangères ait été encensée dans les colonnes de Tishrine, l’organe officiel du parti Baas syrien, voici qu’Abou Ala y va de sa louange et la félicite de vouloir diviser Jérusalem», a notamment affirmé Guidon Saar.
Selon lui, «tout comme Bachar el-Assad, Abou Ala sait pertinemment que Livni va poursuivre la politique de concessions unilatérales inaugurée par le Premier ministre démissionnaire, ce qui devrait constituer une raison suffisante pour que l’ensemble des citoyens d’Israël décident d’opter, lors des prochaines élections, en faveur d’une voie nouvelle, celle que Benjamin Nethanyahou et le Likoud ont précisément l’intention de tracer».
«La paix», a-t-il enfin estimé, «ne peut s’obtenir qu’à partir d’une position de force, et non pas en manifestant des signes de faiblesse».
Rappelons que dans la nuit de lundi à mardi, Ahmed Qorei avait jugé que l’échec des tentatives de former un nouveau gouvernement était lié «à la fermeté et à l’honnêteté dont Tzipi Livni a fait preuve au cours des négociations avec les représentants des partis politiques israéliens».
«En menant ces pourparlers sans rien occulter des dossiers et des questions sensibles, Livni a démontré qu’elle est une grande dirigeante, surtout lorsqu’elle a refusé catégoriquement d’abandonner la question du partage de Jérusalem, comme le lui demandaient certains de ses interlocuteurs».
Bien que se déclarant «pessimiste» quant à la possibilité de parvenir à la signature d’un accord israélo-palestinien «avant la fin de l’année 2008», comme cela avait été initialement annoncé par les deux parties, Qorei a répété que la clé d’une solution politique du conflit régional «réside dans la proposition saoudienne». Dans ce contexte, qui implique la création d’un Etat palestinien indépendant dans les limites de la Cisjordanie, avec Jérusalem est pour capitale, Qorei a ajouté que «ceux d’entre les habitants juifs des implantations qui le souhaiteront pourront demeurer sur place et jouir de tous leurs droits, que s’engagera à garantir le futur pouvoir palestinien».

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)