Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 16 Septembre 2019 / 16 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  IRAN
Numéro 930 - 12.02.2010 - 28 Shevat 5770 

Provocations et répression
par Israel Infos Redaction
Une foule immense est rassemblée sur la grande place Azadi et dans les avenues environnantes du sud-ouest de Téhéran, pour les célébrations du 31e anniversaire de la révolution islamique, agitant des drapeaux iraniens vert, blanc et rouge, et des pancartes proclamant "Mort à Israël" et "Mort à l'Amérique"...


Ahmadinedjad a annoncé que son pays est devenu "une nation nucléaire", capable de produire de l'uranium hautement enrichi.

Il a affirmé que l'Iran était capable d'enrichir de l'uranium "à plus de 80% et jusqu'à 100%" mais qu'"il ne le fera pas car il n'en a pas besoin" , poursuivant que L'Iran triplerait prochainement sa production d'uranium enrichi

Fanatisés, les manifestants affirment leur "soumission" au guide de la République islamique Ali Khamenei, qui annonce que des "millions" d'iraniens étaient venus à Téhéran et dans d'autres villes d'Iran "manifester l'unité de la nation".

En dépit des menaces et de la répression, les opposants ont défié le pouvoir en manifestant, se dispersant avant d'être chargés par les "pasdarans", pour se regrouper à nouveau.
Les rassemblements ont donné lieu dans la capitale à plusieurs affrontements apparemment isolés mais parfois violents, entre les forces de l'ordre massivement déployées et des partisans de l'opposition qui tentaient de manifester.

Les forces de l'ordre ont procédé à des dizaines d'arrestations, selon des témoins, et se sont attaquées aux leaders de l'opposition.
Mohammad Khatami et Mehdi Karoubi, ont été agressés, sans être blessés, par des hommes en civil dans leur voiture alors qu'ils se rendaient aux rassemblements officiels, l'ancien Premier ministre Mir Hossein Moussavi, a été empêché de se rendre au rassemblement officiel par les forces de l'ordre.
Sa femme a été agressée et "battue", selon son site internet.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)