Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 22 Septembre 2019 / 22 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  JUSTICE
Numéro 718 - 13.03.2009 - 17 AdarI 5769 

Noam Katzav accuse
Noam Katzav, le fils de l’ancien président de l’Etat, Moshé Katzav (qui doit donner ce jeudi soir une conférence de presse suite à la décision du conseiller juridique du gouvernement de le traduire en justice sous l’accusation de viol, et qui a promis de dévoiler des informations inédites) porte, dans les colonnes du quotidien Yedihot Aharonot, des accusations extrêmement virulentes contre la police et le système judiciaire du pays.

«Nous avons beaucoup appris au cours de ces 32 derniers mois, sur nous-mêmes, sur nos amis, et sur la société israélienne. En particulier sur ceux qui se proclament éclairés, démocratiques et poursuiveurs de justice. Ceux qui ont écrasé, jour après jour, heure après heure, les droits de mon père comme suspect et comme être humain», affirme notamment le fils Katzav. Assurant qu’il a appris également ne plus pouvoir accorder la moindre confiance à la police, et à la justice.
Il accuse d'ailleurs spécifiquement le conseiller juridique du gouvernement, Meny Mazouz. Selon Noam Katzav, ce dernier «a fauté lors de l’enquête, et, à mon humble avis, influé explicitement sur une des opinions. Il n’a pas empêché les fuites des enquêteurs de la police, et à ma connaissance, a accordé des interviews anonymes tout au long de l’enquête, alors que les policiers ont coaché les témoins concernant ce qu’il y avait à dire et à ne pas dire».

« Ces enquêteurs » poursuit encore le fils de l’ex-président, «ont menacé nos propres témoins de la défense, falsifié des témoignages, ignoré des preuves concrètes, et mis dans la bouche de la principale accusatrice, Aleph du ministère du Tourisme, des mots corroborant leur propre thèse du viol».

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)