Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Vendredi 23 Août 2019 / 22 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  MONDE ARABO MUSULMAN
Numéro 1121 - 08.06.2012 - 18 Sivan 5772 

Monde arabe - La traduction du Talmud en arabe est avant tout un outil antisioniste
par Misha Uzan
Il y a une semaine, nous annoncions la parution de la première traduction en arabe du Talmud de Babylone, une arrivée vue avec bienveillance dans le monde juif.

C'était sans compter sur l'instrumentalisation que comptaient en faire leurs auteurs.

Car cette adaptation n'est finalement qu'un moyen de diffuser des messages antisionistes et antisémites.
Le texte a été traduit par le Centre pour les études Moyen-orientales (en anglais CMES) en Jordanie.

Le Dr Raquel Ukeles, conservateur de la collection arabe de la Bibliothèque nationale d'Israël, a "décortiqué" l'introduction en arabe.
Il dénonce clairement un texte politique.
En effet, explique Ukeles, on ne saurait être plus clair, une section de l'introduction est intitulée "le racisme dans le Talmud".
Le site web de la ligue Anti diffamation – ADL - présente des citations de l'introduction de l'ouvrage:

"Ces textes confirment la perception raciste et hostile à l'égard des non-Juifs, en particulier ceux qui menacent la "nation élue" et font obstacle à la mesure de leurs ambitions et espoirs."
ou encore
"Il ne fait aucun doute qu'Israël est le meilleur exemple de cette position raciste, à la fois au niveau de ses crimes quotidiens contre les Palestiniens mais aussi au niveau de son rejet et du mépris pour les résolutions et les lois internationales."

On peut également lire ce type de phrase "Le patrimoine talmudique a un impact significatif sur la formulation de l'identité juive basée sur le Saint principe de l'isolement racial ...
Le Talmud a également établi des positions extrêmes qui incitent à la haine envers les non-Juifs, dont la violation de leurs droits et le pillage de leurs terres et leurs biens".
Ukeles explique que ce qui est particulièrement intrigant dans l'introduction, est la tentative de lier sionisme et judaïsme.

"Jusqu'à présent, l'approche musulmane voyait le sionisme comme une variation de la nationalité européenne qui fait son chemin vers les provinces du Moyen-Orient.
En revanche, les chapitres d'introduction de déchiffrement du Talmud entendent contribuer également à mieux comprendre le sionisme.
Lier les deux est un phénomène plutôt anormal dans le débat interne musulman."

Ukeles n'a pas seulement jugé l'introduction du texte mais aussi la traduction.
Et selon lui "la traduction elle-même n'est pas mauvaise, et si on prend en considération le fait que ces chercheurs ne sont pas des experts du Talmud, leur travail n'est pas mal du tout."

Il semblerait que la version d'origine ait été une copie du Talmud en araméen, mais les rédacteurs ont souvent utilisé la traduction anglaise Schottenstein afin de mieux comprendre le texte.

Pour Ukeles, "il ya un certain écart entre la justesse relative de la traduction elle-même et une introduction problématique.
Je crois que l'introduction est une sorte de service destiné au lecteur arabe qui a une pensée arrêtée sur Israël.

Finalement, après toutes les réserves, il semble que les résultats du projet sont positifs et la traduction elle-même est utile et permettra à des locuteurs arabes de se familiariser avec le judaïsme à partir d'un point de vue déconnecté du conflit israélo-arabe."

Selon Ukeles "aujourd'hui, la connaissance du judaïsme dans le monde arabe est faible et pleine de stéréotypes. Je crois que ces stéréotypes s'estomperont chez le lecteur qui va au-delà de l'introduction."

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)