Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 16 Septembre 2019 / 16 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  INSOLITE
Numéro 1106 - 24.04.2012 - 2 Iyyar 5772 

Masque à gaz israélien et marijuana : une relation tellement particulière
par Gerard Fredj
Nous nous sommes fait l'écho, à plusieurs reprises, des insuffisances de production de masques à gaz pour protéger les civils israéliens d'attaques chimiques ou bactériologiques.

En vous promenant dans certaines rue de Manhattan cependant, vous ne pourriez pas vous en douter.
En effet, dans plusieurs dizaines de boutiques, les masques à gaz israéliens sont vendus à profusion pour une vingtaine d'euros à la vitrine de magasins d'alimentation ou des boutiques de vêtements.

Mais le masque à gaz exposé (le 4A1) ne vous protègera d'aucune attaque, puisque les filtres protecteurs ont été enlevés et remplacés par de longs tuyaux en acrylique réputés pour leur utilisation particulière : ils sont particulièrement prisés par les fumeurs de marijuana.

Ces maques à gaz particuliers – dont les tuyaux sont connus pour augmenter les effets de la drogue – sont en vente déjà depuis une dizaine d'années. C'est à cette époque que le gouvernement israélien a en effet retiré de la circulation des millions de masques distribués aux civils notamment pendant la guerre du Golfe.

Les masques vendus à Manattan portent presque tous la marque d'authentification de leur fabricant israélien, Shalon Chemical Industries, qui fabrique la totalité de ces équipements distribués en Israël.

Les revendeurs ont juste personnalisé les fameux tuyaux, certains sont longs et droits, d'autres souples, d'autres encore se terminent en "bulle".
L'effet des masques utilisés avec de la drogue est plus dévastateur que les autres matériels : ils forcent la fumée à pénétrer plus profondément les poumons, tout comme leur caractère hermétique force le fumeur à inhaler profondément.
Ce serait un film sorti en 2007, “Knocked Up", qui aurait lancé la mode.

Cependant, la rupture d'approvisionnement des nouveaux masques à gaz en Israël (le modèle
4A1s) commence à créer des tensions sur l'approvisionnement de masques de surplus également.

Leur vente s'est développé dans une sorte de "marché gris", toutefois légal à New York; les vendeurs sont protégés curieusement par la loi : tant que les autorités ne peuvent pas prouver que ces masques sont vendus avec l'intention de favoriser la consommation de drogue, elles ne peuvent en bloquer la distribution.

C'est dire si "la barre est haute", disent certains des revendeurs. Sauf pour les lois fédérales qui sont plus dures, et pour lesquelles il suffirait de démontrer qu'il s'agit de matériel utilisable avec des produits interdits.
Les poursuites sont cependant pour l'instant extrêmement rares : "franchement, ils ne peuvent pas poursuivre tout le monde", commente un vendeur, "et ils ne peuvent pas me poursuivre moi plutôt que vous".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)