Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 21 Septembre 2019 / 21 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  BANDE DE GAZA
Numéro 1142 - 03.10.2012 - 17 Tishri 5773 

Les tunnels brouillent Hamas et gouvernement égyptien
par Benjamin Fredj
Depuis des années, l'économie de la bande de Gaza fleurit grace aux tunnels.

On estime à plus d'un millier le nombre de ces tunnels qui relieraient Rafah avec la péninsule du Sinaï sous contrôle égyptien, permettant de faire transiter des cigarettes aux voitures neuves en pièces détachées, en passant par les armes, et de la drogue.

Le passage de ces marchandises est d'ailleurs taxé par le Hamas, ce qui constitue une de ses principales sources de revenus.

Mais après l'attaque du 5 Août - menée par une quarantaine d'islamistes - qui a provoqué la mort de 16 garde-frontières égyptiens, le gouvernement aurait fait fermer des dizaines de tunnels, certain qu'ils avaient été utilisés pour cette attaque.

Après la visite d'une délégation d'officiels du Hamas auprès du gouvernement Egyptien, Mahmoud Zahar – un des principaux dirigeants du groupe islamiste - a avancé la "possibilité de la fermeture des tunnels de Rafah après l'ouverture d'une frontière commerciale".
Selon lui, Hamas et gouvernement égyptien seraient "parvenus à un accord signé comme entre n'importe quels autres pays".

Et certains au Hamas de prennent à rêver d'une zone de libre échange qui aiderait l'économie gazaouie à contrecarrer le blocus israélien.
Malgré l'assurance du Hamas d'empêcher un flux massif de sa population vers l'Egypte, Le Caire, craint de se voir submerger par les réfugiés qui quitteraient la bande de Gaza.

De son côté Salah Bardaweel, -comme tous les leaders du Hamas- assure que ces tunnels sont le seul moyen de faire parvenir dans la bande de Gaza les produits de première nécessité.

Alors que les prix de certains biens augmentent, le gérant d'un supermarché a déclaré au site The Media Line, qu'il n'y avait aucune pénurie, en raison d'importants stocks existant dans les villes.
Tout en ajoutant que des produits pourraient manquer si la destruction des tunnels se poursuivait.

Malis la situation empire rapidement : pour la première fois depuis l'élection de Mohamed Morsi à la présidence égyptienne, les palestiniens de Gaza ont manifesté mardi le long de la frontière égyptienne, contre la destruction de ces tunnels.

La plupart de ces manifestations étaient organisées par le Hamas qui, s'abstient, lui, de critiquer le gouvernement égyptien.
"O peuple et président d'Egypte, jusqu'à quand imposerez vous un blocus à Gaza?", pouvait-on lire sur une des pancartes.

Selon Abu Marzouk, un des dirigeants du bureau politique du Hamas "n'ont pas changé de manière significative entre Moubarak et Morsi".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)