Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Dimanche 26 Janvier 2020 / 29 Tevet 5780
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  HISTOIRE
Numéro 1078 - 23.02.2012 - 30 Shevat 5772 

Les origines de Charlie Chaplin restent un mystère.
par Misha Uzan
Juif, ou bien …. Communiste… ou bien gitan.

Des archives déclassifiées du MI5, les services secrets britanniques, révèlent que la naissance à Londres en 1889, de la Star du cinéma muet, ne peut être prouvée.

Dans les années 50, en pleine guerre froide, les Etats-Unis redoutent des infiltrations soviétiques et soupçonnent Hollywood d'abriter des sympathisants communistes qui pourraient menacer la sécurité nationale.

Parmi eux : Charlie Chaplin.
L'homme était surveillé de près par le FBI, qui demande une enquête au MI5 sur les origines de l'acteur.

Le MI5 conclut : "Il semblerait que Chaplin ne soit pas né dans ce pays ou que son nom à la naissance était autre que celui mentionné."
Déjà, à l'époque de nombreuses rumeurs couraient, et le MI5 n'a pas su les exploiter.

Le vrai nom de Charlie était Israël Thornstein; il aurait été juif et peut-être russe.
Dans les fichiers britanniques, il est allégué que Chaplin aurait un jour parlé de "revenir en Russie". Un agent spécule que Chaplin venait d'une famille juive qui a fui les pogroms au 19e siècle.

L'enquête des Britanniques les mène jusqu'aux registres français.
Chaplin pourrait être né à Fontainebleau, on dit aussi que sa mère viendrait de Tours.

Autre élément : dans une lettre trouvée à sa mort dans le tiroir fermé d'un bureau, un homme du nom de Jack Hill prétend que Chaplin est né dans une caravane de Roms, près de Birmingham.
Pour autant, aucune de ces théories n'a pu être prouvée.

Néanmoins en 1952 les Etats-Unis refusent l'entrée sur leur territoire à Chaplin.
La star de La ruée vers l'or et du Dictateur s'installe en Suisse mais les enquêtes se poursuivent.
En 1958, malgré des lettres envoyées par la Russie au "Camarade Chaplin" par l'intermédiaire du magazine communiste Défi, le MI5 conclut ne pas être "convaincu qu'il existe des motifs fiables pour le considérer comme un risque pour la sécurité.

Il se peut que Chaplin soit un sympathisant communiste, mais selon nos informations, pas plus qu'un "progressiste" ou un "radical".
Ces soupçons pèsent néanmoins sur sa réputation et les Britanniques refusent pendant 20 ans son anoblissement.
Ce n'est qu'en 1975, à 88 ans et deux avant sa mort, qu'il est fait … Sir Chaplin.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)