Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 24 Août 2019 / 23 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  MONDE JUIF
Numéro 1062 - 26.01.2012 - 2 Shevat 5772 

Les juifs de Gibraltar
par David Koskas
Des Juifs vivaient déjà à Gibraltar en 1356.

Ils durent quitter le rocher pendant l'Inquisition (ou se convertir), mais ils purent s'y installer à nouveau quand la Grande-Bretagne en pris le contrôle en 1713.

Dans ce petit territoire britannique au sud de l'Espagne, les juifs parlent fréquemment parlent le llanito, mélange de castillan, d'anglais et d'hébreu.

Aujourd'hui, ils sont près de 750 personnes, bien que l'organisation de la communauté permette surement à 2000 Juifs de s'y sentir à l'aise: on y trouve 4 synagogues, un mikve, un lycée religieux où les garçons et les filles sont séparés et un café casher.

La communauté s'aggrandit , avec 25% de membres en plus au cours des trois dernières années, et l'école primaire juive compte 140 élèves.
Bien installés dans la société, parfois même à des postes gouvernementaux, les Juifs de Gibraltar auraient pourtant tendance, ces dernières années, à se fermer au monde extérieur et à se recentrer sur une pratique plus orthodoxe de judaïsme.

"Il y a des Juifs qui n'ont absolument aucun contact avec les non-Juifs", déplore Jo Abergel, une anglaise originaire de Leicester qui a épousé un natif de Gibraltar. "Ils ne participeront à aucune activité – ballets, leçons de natation, etc. – si ce n'est pas la communauté juive qui l'organise".

"La vie sociale tourne essentiellement autour du Chabbat", continue-t-elle.
"C'est complètement différent de ma vie en Angleterre, vraiment. Là-bas, on pouvait être juif culturellement. Il y avait des danses, des évènements de bienfaisance, il y avait beaucoup de choses dans lesquelles on pouvait s'impliquer, quel que soit son niveau".

Mais tous les Juifs de Gibraltar ne s'en plaignent pas: "Dans la communauté, on a vraiment l'impression de faire partie de la même famille", témoigne l'un d'entre eux.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)