Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 16 Septembre 2019 / 16 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  HISTOIRE
Numéro 1084 - 09.03.2012 - 15 AdarI 5772 

Le Lawrence d'Arabie nazi
par David Koskas
Le service de renseignement britannique, le MI5, responsable de la sécurité intérieure du royaume et du contre-espionnage, a déclassifié cette semaine des informations sur un espion surnommé le Laurence d'Arabie allemand.

L'histoire de Franz Wimmer-Lamquet varie selon que l'on se fie aux renseignements du MI5 ou à ses propres mémoires.
Il semble néanmoins qu'il intégra dès 1934, à l'âge de 15 ans, l'armée du Troisième Reich.

Plus tard, en 1941, il aurait participé à l'organisation du coup d'état en Irak de 1941, connu sous le nom de coup d'état de Rashid Ali al-Gaylani (alors Premier ministre, al-Gaylani a tenté de mettre son pays sous l'influence de l'Allemagne nazie).

Fort de cette expérience, Wimmer-Lamquet a proposé à ses supérieurs de mettre sur pied une unité d'élite de combattants arabes destinée à se déployer dans le nord de l'Afrique.

Les sources ne s'accordent pas sur le rôle qu'il a alors véritablement joué: selon le MI5, il a collecté des informations sur la future arrivée des Américains et des Anglais, tandis que selon ses mémoires, il a, avec ses hommes, amené la population locale à haïr les Alliés en pratiquant meurtres et viols, habillés de leurs uniformes.

Il aurait introduit 3000 combattants arabes en Afrique du Nord, ce qui lui valut son surnom.
A la fin de la guerre, il fut capturé par les Russes, et emprisonné dans un camp d'internement jusqu'à sa libération en 1955.

Depuis, il semble qu'il se soit attelé à créer sa propre légende. Il a notamment raconté qu'Adolf Hitler lui-même lui a ordonné d'épouser la fille du Sultan de Mauritanie afin de mieux s'immiscer dans le monde arabe.

Un rapport du MI5 datant de 1956 indique qu'Israël et plusieurs pays arabes ont proposé à Wimmer-Lamquet de travailler pour eux. Mais c'est Wimmer-Lamquet lui-même qui est à l'origine de cette information, qu'il livra au cours d'un entretien avec un journaliste. Il n'a évidemment pas accepté de travailler pour les Juifs, avait-il alors précisé, car il restait loyal à Hitler.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)