Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Vendredi 23 Août 2019 / 22 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  AUTORITE PALESTINIENNE
Numéro 1079 - 24.02.2012 - 1 AdarI 5772 

Le Hamas va exiger les postes clés du futur gouvernement d'union nationale palestinien
par Gerard Fredj
Alors que Mahmoud Abbas travaille au gouvernement d'unité nationale palestinien avec la suite de l'accord de réconciliation entre le Hamas et l'Autorité palestinienne, il semble que les marchandages entre les factions tournent à l'avantage du Hamas, selon le quotidien égyptien Al-Ahram.

L'urgence pour Abbas est de faire taire les dissenssions et les oppositions nées à la suite de l'accord de Doha entre lui, et Khaled Meshaal, le chef du Bureau politique du Hamas.

Cet accord est en effet contesté par la direction du Hamas à Gaza, qui critique en particulier le cumul des fonctions de Président et Premier ministre par Mahmoud Abbas, tel que prévu dans l'accord.
Mais la même critique est formulée de façon virulente par le Fatah, le parti du Président.

Difficile pour Abbas de réunifier Cisjordanie et Gaza, alors que le gouvernement de Gaza est opposé à la démarche.
Il semble que le Hamas ait trouvé le moyen de monnayer la mise en sourdine de ses critiques.

Pour accepter les nouvelles fonctions d'Abbas, il exigerait, selon Al-Ahram, les postes clés du nouveau gouvernement.
Ce serait ainsi les postes de Vice premier ministre, de l'intérieur, de la justice et des finances qui seraient revendiqués par les islamistes.
Abbas se prépare à refuser ces revendications, et suggèreraient que ces ministères soit confiés à "des personnalités acceptées internationalement".

Abbas ne doute en effet pas des probables réactions des Etats-Unis et de l'Union européenne, ses les ministères importants étaient phagocytés par des membres du Hamas, organisation toujours classée terroriste par les USA et l'Europe.

Il a par ailleurs entamé mercredi une visite au Caire de plusieurs jours, qui devrait lui permettre de rencontrer à nouveau Khaled Meshaal, mais aussi les dirigeants de l'ensemble des factions palestiniennes sur la question de la formation du gouvernement d'unité nationale, et la mise en œuvre des accords de Doha.

A la veille de cette visite, les dirigeants gazaouis du Hamas, Ismail Hanyeh, premier ministre, en tête, avaient annoncé la fin des divergences internes sur l'accord de Gaza.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)