Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 24 Juin 2019 / 21 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1084 - 09.03.2012 - 15 AdarI 5772 

L'ONU se prépare à condamner à nouveau Israël
par Gerard Fredj
La Commission sur le Statut de la femme, une des commissions les plus respectées de l'ONU devrait faire franchir un nouveau palier à l'hystérie anti israélienne onusienne, probablement avec la complicité des états européens.

Elle devrait en effet voter une résolution condamnant Israël pour sa responsabilité dans la dégradation de la conditions des femmes palestiniennes".

Bien sur il n'y a pas les femmes torturées ou violées en Syrie, ou place Tahrir.
Ni les lapidations pour adultère en Arabie saoudite, en Iran ou dans d'autres pays du monde arabo-musulman.
Ni le tourisme sexuel entretenu en Asie.

Il n'y a que la condition de la femme palestinienne qui vaille mobilisation en ce lendemain de journée Internationale de la Femme.

Qu'il y ait quelque chose à redire sur le sujet, il n'y pas a pas de doute.
Comme il y aurait à discourir de la condition faite aux femmes palestiniennes dans la société palestinienne ou sous la férule du Hamas, à Gaza.

L'Onu, qui n'arrive pas à condamner le massacre de civils en Syrie, n'en finit plus de se discréditer.

Si la session traitera des femmes et du sida, des femmes et des désastres naturels ou de la mortalité chez les femmes – des sujets très généraux – elle se centrera sur la résolution condamnant "l'occupation israélien des territoires palestiniens, y compris Jérusalem-est, comme principal obstacle au développement de la condition de la femme palestinienne".

La commission regroupe les représentants de 45 pays, dont Israël.
Selon Ron Prosor, l'ambassadeur israélien à l'ONU, en privé, les représentants européens "attaquent la résolution", estimant qu'elle n'a pas "lieu d'être dans l'ordre du jour". Il estime cependant que les ambassadeurs européens voteront la résolution ou s'abstiendront – permettant ainsi à la résolution d'être votée "sous protection des pays européens".

Il sera intéressant, en cette période électorale, de s'intéresser à la posture française.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)