Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 19 Juin 2019 / 16 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1105 - 23.04.2012 - 1 Iyyar 5772 

L'Egypte annule l'accord de fourniture de gaz à Israël
par Gerard Fredj
La compagnie nationale égyptienne de gaz, EGAS, a annoncé dimanche qu'elle mettait fin de manière définitive à l'accord de fourniture de gaz signé avec Israël.

Selon Ampal - American Israel Corporation, la société partenaire d'EMG, qui opère le pipeline,
EGAS a notifié de manière imprévue la fin "des opérations de livraison et de l'accord de vente".

EMG a immédiatement déclaré considérer cette notification "illégale et de mauvaise foi", et demandé son retrait.
EMG et Ampal – ainsi que leurs autres partenaires dans ce contrat – devraient rapidement, selon leur communiqué "étudier des recours devant la justice mais également approcher les différents gouvernements concernés" pour tenter de trouver une issue favorable.

Selon une source proche d'EMG, "l'Egypte ne sait pas ce qu'elle fait; cette annulation ramènera le pays économiquement et politiquement 30 ans en arrière; c'ets aussi une violation du traité de paix avec Israël".
De source diplomatique israélienne, on affirme considérer que le différend est d'ordre commercial, mais non politique : " dans les conversations entre officiels israéliens et égyptiens, l'annulation du contrat est partie prenante d'un désaccord commercial entre une compagnie privée et des sociétés gouvernementales égyptiennes, mais cela n'a rien à avoir avec les relations entre les deux pays".

Même son de cloche du côté égyptien : selon Mohamed Shoeb, le directeur de la holding nationale du gaz égyptien, "tout cela n'est qu'un différend commercial", ajoutant que les israéliens auraient quatre mois de retard dans le règlement des livraisons, ce que nie, dans un communiqué, le ministère israélien des Affaires étrangères.

Pour le ministre israélien des Finances,Yuval Steinitz, cette nouvelle est inquiétante "sur le plan économique et sur le plan politique", et pourrait menacer les relations entre les deux pays.
L'accord, signé en 2005, prévoyait la livraison de 7 milliards de mètres cubes par an, avec une possibilité d'option de doublement de la quantité commandée.

Ampal, qui contrôle 12,5% d'EMG, revend le gaz égyptien à Israël, -principalement à Israel Electric Corporation; le gaz est amené depuis l'Egypte par un pipeline qui traverse le Sinaï (le famauex pipeline attaqué 14 fois depuis la chute d'Hosni Moubarak.

Avant cette période, l'Egypte fournissait 40% des besoins d'Israël en gaz naturel, la principale source d'énergie du pays.

Depuis les attentats contre le pipeline, plusieurs compagnies – dont Ampal- ont assigné l'Egypte devant différentes juridictions internationales pour obtenir des compensations à ce qu'elles considéraient déjà comme une défaillance égyptienne dans le respect du contrat.

Lundi la position égyptienne semblait s'assouplir, parlant de "suspension plutôt que d'annulation"
de manière officieuse.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)