Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Samedi 21 Septembre 2019 / 21 Elul 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  HISTOIRE
Numéro 1082 - 06.03.2012 - 12 AdarI 5772 

L'Assuérus d' Esther, monarque Achéménide
par Saskia Shoshana Cohen Tanugi
En cette période de Pourim, il est possible de réfléchir aux Rois Achéménides et d'évoquer l'identité du Roi Assuèrus dont on parle dans la Méguila d'Esther,

En effet, ces ces Rois achéménides ont favorisé un retour d'exil et la reconstruction du Temple de Jérusalem durant les périodes des IVè et Ve siècle avant l'ère chrétienne.

Le Nom
Le nom du monarque Perse Assuèrus inscrit dans la Méguila, vocalisé dans la Bible Aḥašwērōš est attribué par Hérodote à un monarque de la période des guerres médiques, Xerxès I (485-465 B.C.)

Le rabbinat donne la même attribution, quoique certaines variantes suggèrent Artaxerxès I (465- 424 B.C.) Les Néher proposent aussi Artaxerxes II (404- 358 B.C.) ( voir: Neher, Histoire Biblique du Peuple d'Israel ed. Maisonneuve 1988 p.613)
Certains commentaires de Ezra et Nehemia l'attribue à Darius II (424-404) ou Artaxerxes II (404-358)

Signification du nom Assuèrus :

Xerxes est épelé sur les stèles, x-šy-a-r-š-a ou sous différentes variantes Babyloniennes (Cullough : 1984 Encyclopedia Irania) Ce nom en vieux persan, Xšaya-ṛšā, peut être lu comme composé de la forme verbale "diriger, guider" combinée à un qualificatif ṛšan- "héros."
Ce qui signifierait: "héros qui guide les héros".

Les édits d'Assuerus

Selon Ezra différents monarques Perses ont signé des édits ordonnant la reconstruction du Temple de Jérusalem.
Le fondateur de l'empire Achéménide, Cyrus (580-530 B.C.) Puis Darius I (521-485 B.C.) Xerxes I (485-465 B.C.) et Artaxerxes I (465-424 B.C.)
La politique Perse Achéménide fut donc assez favorable au retour des minorités Juives sur leurs anciennes terres.

La Méguila d'Esther illustre les dangers encourus par les populations minoritaires soumises aux cabbales sous législation Achéménide.
Esther mais aussi le Livre d'Ezra et le Livre de Néhémie donnent des précisions sur les Rois Achéménides et leurs relations avec le Peuple Juif.
Daniel également, dont le tombeau est honoré actuellement par la population de l'ancienne capitale achéménide, Suse/ Shush.

Dans les deux Livres Ezra et Néhémie les anciens exilés et les bâtisseurs du temple, sont contrés par les cabbales aux périodes de Cyrus, Darius, Xerxès et Artaxerxes.
Le premier des monarques qui inaugure une politique en faveur de la population Juive de l'Empire Achéménide est Cyrus (Ezra 1: 11 – VI : 1 - 6) qui finance par décret la première année de son règne (539-530 B.C.) le retour à Jérusalem des exilés et restitue les ustensiles du Temple annexés par Nabuchodonozor. (Ezra I, 1-4)

Les premiers actes liturgiques accomplis à Jérusalem se font sans Temple (Ezra III: 1- 11)
Malgré les pressions exercées sur les monarques achéménides, Ezra ramène en cinq mois de Babylone à Jérusalem une partie du Peuple Juif, la septième année du règne d'Artaxerxes, avec la bénédiction du Roi Achéménide (Erza VII :7).

Le monarque Achéménide lui donne nominativement autorisation d'emmener de l'or et du bois pour la construction du Temple et accorde une indépendance judiciaire et religieuse à Ezra, lui permettant de nommer des juges et d'enseigner la Torah.
163 années de règne Achéménide furent nécessaires pour que le retour d'exil puisse s'accompagner d'une réelle indépendance de culte. C'est aussi une des leçons de la Méguila.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)