Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 26 Juin 2019 / 23 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  LIBRE OPINION
Numéro 700 - 19.02.2009 - 25 Shevat 5769 

Juif pour alibi - Par Serge Mazouz
Si la définition de la judéité reste un sujet épineux tant est grande la variété d‘opinion et de comportement (religieux, culturel, social) qui caractérise le peuple juif, il est une catégorie qui s’est développé tout particulièrement ces dernières semaines : le juif alibi.

Portés par la vague de haine anti-juive qui s’habille dans les oripeaux de l’anti-sionisme, les contempteurs d’Israël se rendant compte des limites de leur message de haine qui doit tout à l’idéologie et rien à la raison, font appel à leurs Juifs, venus dénoncer souvent avec la plus extrême virulence , les « méfaits » et autres « exactions » des «sionistes» et de leur armée. Leurs diatribes ne se contentent pas de stigmatiser l’état hébreu mais dénoncent également tout juif qui lui manifeste sa sympathie .S’opère alors un distinguo subtil entre bon juif(celui qui dénonce Israël) et mauvais juif (celui qui le soutient).

C’est ainsi que ces dernières semaines, se sont largement exprimés dans la presse écrite ou audiovisuelle des personnages aussi divers que Stéphane Hessel , Rony Brauman, Eric Hazan jusqu’aux plus obscurs tel que Jean-Moise Braitberg pour ne citer que quelques uns.

On peut lire sous leur plume les attaques les plus frénétiques à l‘encontre de l‘état Juif allant parfois jusqu’à la remise en question de son existence même…L’ambassadeur Stéphane Hessel déclare à la télévision suisse :« l'offensive israélienne contre Gaza est un véritable crime contre l'humanité »(1). Pour l’éditeur pro- palestinien Eric Hazan : « Il y a deux points qui font des événements actuels ce qui est advenu de plus grave pour les juifs depuis Auschwitz. » (2)Le journaliste Jean-Moise Braitberg renchérit :« votre Etat retient prisonnière ma mémoire familiale derrière les barbelés du sionisme pour en faire l'otage d'une soi-disant autorité morale qui commet chaque jour l'abomination qu'est le déni de justice. » (3).Quant au professeur Andre Nouschi qui se présente comme Juif français progressiste d’origine algérienne , il écrit s’adressant à l’ambassadeur d’Israël :« Je ne vois pas de différence entre vos dirigeants et ceux de l’Allemagne nazie » (4).

Pour ne citer que quelques-un.

Si ces opinions heurtent par leur violence inouïe et leur ton pamphlétaire, elles n’ont rien de très différent des nombreuses tribunes anti-israéliennes auxquelles nous sommes accoutumées mais leurs auteurs ont ici une spécificité : tous ont en commun de se revendiquer ou d’être présenté comme juif pour mieux souligner leur hostilité farouche à l’égard de l’état hébreu.A propos de l’éditeur de La fabrique, on peut lire : « A chaque rencontre, Eric Hazan a dit qu’il était juif. »(5) . Lors de ses interview, Stéphane Hessel est présenté comme moitié juif par son père (6) . Tout ceci est bien résumé dans le titre de l’appel : « Nous , juifs contre les frappes d’Israël » signé par Brauman, Hessel, Francis-Kahn(7)La démesure de ces textes doit être soulignée, faisant de leurs auteurs les invités privilégiés des sites islamistes et antisémites : Stéphane Hessel est reçu sur taghrib.ir , Rony Brauman copieusement cité sur les Ogres.info (site de l’inénarrable Dieudonné), Eric Hazan repris sur Etoile rouge site de la gauche extrême etc…

Ces pourfendeurs de sionisme présenté comme juifs ou revendiqués comme tels ont un autre trait saillant: c’est leur absence à toutes les luttes menées par le peuple juif au cours des quarante dernières années.De l’engagement pour la liberté des juifs soviétiques à celui pour la survie des juifs de Syrie, de la dénonciation du terrorisme aveugle contre les juifs de France (attentats de la rue des rosiers ou de la rue Copernic) où étaient nos brillants polémistes? Que ne les a t’on entendu protester lorsque les actes antisémites se multipliaient sur notre territoire en 2002 (8)et je n’ose évoquer les actes antisémites récents .Eux qui critiquent la représentativité des instances communautaires, où étaient-ils quand 200.000 juifs français défilaient contre l’antisémitisme le 7 avril 2002 ?Pas avec eux.

Si tous ces détracteurs de l’état hébreu étalent leur judéité sur la place publique pour mieux l’instrumentaliser contre l’intérêt d’Israël , il est regrettable que la haine en soit le seul mode d’expression .Faut-il y voir ces juifs inauthentiques évoqués par Jean-Paul Sartre dans Réflexion sur la question juive ?C’est en tout cas ce qui en fait à mon sens des juifs alibis , des juifs qui ne se revendiquent ou sont nommés comme tels que pour mieux nuire à la cause du Peuple du Livre.

Serge Mazouz

1 Journal de 12h30 Télévision Suisse Romande 1 ( 05/01/2009)

2 La deuxième mort du judaïsme site UJFP .

3 « Effacez le nom de mon grand-père à Yad Vashem » par J-M Braitberg Le Monde du 28/01/2009

4 Lettre d'André Nouschi à l'ambassadeur israélien en France. site forumislam.com


5 Réseaux citoyens de Saint-Etienne : Un témoignage exceptionnel sur l’occupation en Palestine.

6 Ouest France du 10 décembre 2008

7 Libération du 9 août 2006

8 rapport d'activité de l'année 2002 par la Commission nationale consultative des droits de l'homme (CNCDH)

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)