Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 19 Août 2019 / 18 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  BANDE DE GAZA
Numéro 1162 - 25.11.2012 - 11 Kislev 5773 

Israël allège le blocus de la bande de Gaza
par Gerard Fredj
Israël a commencé à appliquer les mesures d'allègement du blocus de Gaza, prévues par l'accord de cessez le feu avec le Hamas.

Un des dirigeants du bureau politique du Hamas, Mousa Abu Marzouk, a pour sa part déclaré que l'accord signé n'empêcherait pas la contrebande d'armes.

"Les armes sont notre protection et nous n'avons pas d'autres solution pour nous en procurer" a commenté Marzouk, qui a confirmé que les pourparlers indirects – via la médiation égyptienne – entre Israël et l'organisation islamiste reprendraient lundi pour préciser les modalités d'application du cessez le feu.

Selon les résidents de Gaza, les fermiers dont les terres touchent la frontière ont été autorisés à se rendre sur leurs terres, le long de la frontière; de même, on notait que les pêcheurs ont pris prendre la mer, ce que leur interdisait le blocus maritime auparavant.

Ils ont été autorisés à naviguez jusqu'à 11 kilomètres de côtes environ, soit le double de ce qu'était la zone de pêche autorisée avant l'opération Pilier de Défense.

Pour, Mahfouz Kabariti, Président de l'association de pêche de Gaza, " Cela nous donne une plus grande chance de faire une meilleure pêche, même si la zone est limitée".(Gaza compte environ 3500 personnes qui vivent de la pêche).

Israël et le Hamas devraient maintenant négocier les conditions d'ouverture de cette frontière fermée par l'état hébreu – et l'Egypte – après le coup de force du Hamas qui l'a conduit au pouvoir en 2007.

Dans le même temps, plusieurs résidents ont confirmé avoir pu entrer dans la zone tampon le long de la frontière, un no man's land qu'Israël entendait préserver pour éviter les infiltrations et les enlèvements de soldats.

Nidal Abu Dakka, un fermier de Gaza, a confirmé au site Ynet s'être rendu dans son champ le long de la frontière : "les soldats m'observaient mais il ne s'est rien passé", affirme-t-il, en ajoutant qu'il a intention de "planter et du blé et de l'ordre le plus tôt possible".
Dans d'autres zones dépourvues de champs cultivables, le Hamas empêchait les abords de la zone frontière.

Un officiel israélien confirmait samedi qu'Israël ne maintiendrait pas cette zone tampon" mais "se réservait le droit d'agir en cas de comportement suspect".

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)