Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Mercredi 19 Juin 2019 / 16 Sivan 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  INSOLITE
Numéro 1159 - 20.11.2012 - 6 Kislev 5773 

Israël -Louisa, un système antimissiles à quatre pattes
par Mylène Sebbah
Le chien restera décidément le meilleur ami de l'homme.
Une vérité à laquelle Alex Leibowitz et son épouse, Olga, parents de quatre enfants – une famille d'Ashkelon - croient dur comme fer depuis que Louisa, leur petite chienne, a sauvé Alex d'un tir de roquette.


Dimanche, Olga part au travail ; son mari, Alex, reste à la maison, il ne se sent pas bien, Brusquement, au cours de la matinée, Louisa, la petite chienne se met à aboyer bruyamment, sans discontinuer.

Rien ne peut la faire taire. Excédé, Alex quitte le salon et va s'allonger dans la chambre à coucher. Les aboiements du chien couvrent tout.
Alex n'entend pas la sirène d'alerte qui annonce les roquettes.

Théoriquement, il n'a que 30 secondes pour courir dans l'escalier et descendre se mettre à l'abri.
D'un coup, la déflagration le sort de sa rêverie. Hébété, il retourne au salon.

Une roquette tirée depuis Gaza a frappé son immeuble à travers le toit, découpé la porte de son appartement, transpercé son plancher laissant sur son passage une traînée de débris et d'éclats de verre brisé.

Deux personnes ont été légèrement blessées, cinq sont en état de choc.
Louisa, elle, est saine et sauve et a retrouvé les bras de ses maîtres. "C'est un miracle, s'extasie Alex, si j'avais entendu la sirène, je me serais précipité dans l'escalier. La roquette m'aurait frappé"

Leur appartement est partiellement en ruines mais Alex et Olga n'ont de regard que pour Louisa : "C'est comme si notre chien avait eu une sorte de sixième sens, s'émerveille Olga. Les aboiements de Louisa ont sauvé mon mari."

Et regardant sans le voir le trou béant dans son plancher, Olga caresse la tête de Louisa paresseusement couchée sur la terrasse :
"Nous avons un bon chien», dit Olga, caressant la tête de Louisa. "Nous sommes chanceux aujourd'hui, cela aurait pu être tellement pire !" Un peu de tendresse dans ce monde de brutes….

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)