Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Vendredi 23 Août 2019 / 22 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  NOUVELLES BREVES
Numéro 1039 - 07.12.2011 - 11 Kislev 5772 

Israël, 9 depeches - International : 1 depeche
par Gérard Fredj et David Koskas
ISRAEL : MENACES DANS LE SUD DU PAYS – PLUS D'ACCORD DE TYPE GUILAD SHALIT – PRICE TAG : ARRESTATION DE 3 SOLDATS – IRON DOME POUR HAIFA – OBLIGES DE TRAVAILLER CHABBAT – ISRAËL AIME ET DETESTE SUR TWITTER –CHASSE AUX POLICIERS DANS L'ILLEGALITE NETANYAHOU VEUT RENFORCER SON CONTROLE SUR LE LIKOUD – TREMBLEMENT DE TERRE DANS LE NORD D'ISRAËL – AUSTRALIE :UN TORTIONNAIRE DE LA DERNIERE GUERRE AU TRIBUNAL-

MENACES DANS LE SUD DU PAYS
Le ministère israélien de l'éducation a publié lundi une instruction inhabituelle.
Il interdit aux écoles les déplacements et visites dans le sud du pays, et notamment autour d'Eilat, à la suite de menaces sécuritaires le long de la frontière israélo-égyptienne. Il fait suite à un avertissement du ministère de la défense publié dimanche.

PLUS D'ACCORD DU TYPE GUILAD SHALIT

Le gouvernement devrait avoir une marge de manœuvre moindre pour de possibles négociations en cas de nouvel enlèvement d'un soldat israélien.

Une commission spéciale dirigée par an ancien Président de la Cour suprême, Meir Shamgar, chargée de l'examen de la question, vient en effet de rendre des conclusions dans ce sens au ministre de la Défense, Ehud Barak, qui a désormais deux semaines pour les accepter. Elle recommanderait de ne plus accepter un échange aussi déséquilibré que celui qui a prévalu pour la libération de Guilad Shalit.

La commission a rencontré le négociateur israélien, plusieurs responsables militaires, et le philosophe qui avait rédigé un code de conduite à tenir en cas d'enlèvement.

PRICE TAG : ARRESTATION DE 3 SOLDATS

Le porte parole de l'armée israélienne a annoncé l'arrestation de 3 soldats, soupçonnés d'implication dans l'opération "Price Tag" de ces derniers jour; (ces opérations sont menées par les habitants des implantations juives de Cisjordanie en représailles au démantèlement par l'armée d'implantations construites illégalement).

Ces arrestations interviennent deux jours après celle de sept femmes, dont six mineures, impliquées dans une même opération qui avait conduit à des destructions de matériel dans des propriétés de l'armée et dans un champ d'oliviers appartenant à un palestinien.

IRON DOME POUR HAÏFA

Israël pourrait déployer des systèmes de défense antimissiles Dôme d'acier dans la baie de Haïfa afin de protéger les raffineries de pétrole qui s'y trouvent, a déclaré mardi le ministre de la Défense intérieure Matan Vilnai, répondant ainsi au leader du Hezbollah, Hassan Nasrallah, qui plus tôt dans la journée avait prévenu que son mouvement était capable d'attaquer Israël "bien au-delà de Haïfa".

OBLIGES DE TRAVAILLER CHABBAT

Le dirigeant d'un centre commercial de Rishon Lezion a demandé aux responsables des commerces qui s'y trouvent d'ouvrir également le samedi, jour de Chabbat, durant lequel le travail est religieusement interdit.

Le président d'une chaine de magasins d'optique, qui dispose d'un établissement dans ce centre commercial, a dénoncé cette obligation implicite, qui, en outre, remet en cause selon lui des acquis sociaux: il s'agit du seul jour chômé pour les salariés israéliens.

ISRAËL AIME ET DETESTE SUR TWITTER

Voyant se propager sur le réseau social Twitter de nombreux messages qui contenaient le terme #Israelhates ("Israël hait"), Avi Mayer, qui dirige le département des Réseaux sociaux de l'Agence juive, a répondu en lançant une vagues de twits contenant le code #Israelloves ("Israël aime"). Les partisans d'Israel ont remporté ce duel numérique: alors que le message de haine était présent, à son plus haut niveau, dans 0,15% de tous les messages postés sur Twitter, ceux qui préféraient parler d'amour ont atteint les 0,2%.

CHASSE AUX POLICIERS DANS L’ILLÉGALITÉ

L'organisation non gouvernementale Regavim, qui s'emploie à combattre les logements illégaux de Palestiniens dans la zone C de Cisjordanie et celles d'Israéliens arabes et bédouins à l'intérieur de la ligne verte, a lancé une campagne demandant aux citoyens de dénoncer les policiers israéliens vivant dans des constructions illégales en postant les preuves recueillies sur la page Facebook de la police. 3 "rapports" ont déjà été faits, selon l'ONG.

NETANYAHOU VEUT CONFORTER SON CONTRÔLE SUR LE LIKOUD

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a décidé d'avancer les primaires du Likoud au 31 janvier prochain, plutôt que 6 mois avant les prochaines élections législatives, comme le veulent les textes constitutionnels du parti.
Il bénéficierait ainsi de sa forte popularité pour assurer sa réélection à la tête du Likoud. Moshe Feiglin, qui dirige la faction Leadership juif du parti, a indique qu'il serait candidat.

TREMBLEMENT DE TERRE DANS LE NORD D'ISRAËL

Un tremblement de terre de magnitude 3,8 a secoue le Nord d'Israël dimanche soir, peu avant 23h, avec pour épicentre la région de Tibériade et de la vallée de la Houla. La police a indique n'avoir enregistre aucun blesse ou dégât.

AUSTRALIE : UN HONGROIS TORTIONNAIRE PENDANT LA GUERRE

La Haute cour de justice d'Australie va entendre cette semaine les arguments du gouvernement qui souhaite extrader Charles Zentai, un ancien soldat hongrois qui vit dans le pays depuis près de 60 ans, vers son pays d'origine, afin qu'il puisse être jugé pour la torture et le meurtre d'un adolescent juif en novembre 1944, tué parce qu'il ne voulait pas porter l'étoile jaune. Zentai, âgé aujourd'hui de 90 ans, avait obtenu de rester en Australie en profitant du fait que le crime de guerre n'est pas considéré comme un motif d'extradition.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)