Accueil  
  Toute l'actualité  
  Contact  
  Qui sommes-nous  
  Archives  
    Faire connaître Israel-Infos

Israel infos : Actualites Israel, Presse monde juif,
Informations communauté juive francophone
Lundi 19 Août 2019 / 18 Av 5779
Abonnement Gratuit aux Newsletters

  A LA UNE
Numéro 1064 - 31.01.2012 - 7 Shevat 5772 

Israël : changer le gaz en or
par Gerard Fredj
Israël prépare un plan d'investissement national –un Fonds souverain – qui permettra d'anticiper les super-revenus des gigantesques gisements de gaz découverts au cours des deux dernières années.

Ce Fonds, qui devrait permettre de renforcer les capacités exportatrices du pays, doit également permettre des programmes pour les "générations futures". Il devrait être doté de dix milliards de dollars.

Même si il n'en est qu'au stade exploratoire, ce Fonds souverain devrait permettre d'anticiper des projets dans des domaines prioritaires, tels que l'éducation et la santé.

Les industries exportatrices devraient également occuper une place centrale autour du renforcement d'une ressource essentielle du pays, son capital humain (formation, recherche, ….).

Ce Fonds souverain marquera d'une pierre angulaire le développement du pays, jusqu'ici appuyé sur sa seule économie – et les aides extérieures – en lui donnant enfin des moyens propres de développement.
Israël devrait ainsi faire son entrée dans le club très fermé des riches exportateurs d'énergie que sont la Norvège, l'Arabie saoudite ou les émirats.

Les deux gisements de gaz découverts en 2009 et 2010 au large de Haïfa disposent de réserves estimées à 25 trillions de m3 (25 mille milliards de m3), faisant basculer Israël du rang de nation dépourvue de ressources naturelles à celui de – potentiellement – très riche producteur : selon les estimations, les revenus de l'exploitation atteindraient 2 à 3 milliards de dollars par an.

Avant même que l'exploitation ne soit lancée, les experts réfléchissent à l'utilisation des revenus; Dominique Strauss Kahn, alors directeur du FMI, avait conseillé au gouvernement israélien, dès l'annonce de la découverte, de s'orienter vers la constitution d'un tel Fonds souverain.
Le gouvernement a confié à un Think Tank économique, l"Institut Miliken, l'étude qui permettra la finalisation du Fonds souverain israélien, à partir notamment de l'expérience similaire d'autres pays.

Pour l'instant, aucune décision n'a été prise sur l'administration de ce fonds et les projets prioritaires; sa constitution, l'accumulation des revenus pour atteindre une masse critique de fonds disponibles pourrait prendre une dizaine d'années.

A l'échelle du pays, le fonds sera capital; il reste cependant modeste par rapport aux fonds souverains saoudien (500 milliards de $) ou même libyen (90 à 100 milliards).

La stratégie choisie devrait orienter les investissements vers l'étranger (pour éviter une injection massive de liquidités dans l'économie israélienne), et des revenus rapatriés vers l'économie locale.

L'innovation devrait également être dopée par les investissements du fonds avec un focus sur l'eau, les technologies du vivant, et les énergies alternatives, qui ont déjà contribué à doper l'économie israélienne.

Golda Meir s'amusait un jour que la Terre vers laquelle Moïse guidait le peuple juif ait été choisie comme la seule de la région dépourvue de pétrole. Nul doute que Moïse avait déjà le gaz en tête.

Pour mettre ces infos sur votre site, Cliquez ici
Le journal video (en anglais)